Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : International / Pays : Russie

Svoboda, un parti hostile à l’avortement soutenu par Fabius

La diplomatie russe a accusé hier le ministre français des Affaires étrangères d'indulgence à l'égard du parti nationaliste ukrainien Svoboda (Liberté), représenté dans le nouveau gouvernement ukrainien. Laurent Fabius a en effet affirmé :

"Quand on accuse ce gouvernement d'être d'extrême droite, c'est faux". "Il y a trois membres du parti Svoboda qui est un parti plus à droite que les autres, mais l'extrême droite n'est pas au sein du gouvernement".

Pourtant, selon le ministère russe,

"Il est connu que l'activité de ce parti a un caractère ouvertement nationaliste. De plus, il soutient des points de vue racistes, antisémites et xénophobes". "Il est incompréhensible de voir avec quelle facilité certains de nos partenaires en Occident 'adaptent' leurs positions pour tirer des avantages géopolitiques immédiats".

J'ignore si Svoboda est vraiment d'extrême-droite ou si cela n'est qu'un hochet comme cela est appliqué en France par les tenants de la pensée unique. Mais suite à des accusations de ce type venant du FN, un responsable de Svoboda a fait parvenir un courrier aux responsables du Front national. Selon Wikipedia, on apprend que Svoboda a notamment pour projet d'abroger l'avortement et de criminaliser la promotion de l'avortement. En France, abroger l'avortement est dénoncé comme une position "extrémiste". Etonnant que Laurent Fabius accepte de reconnaître qu'il ne s'agit pas là "d'extrême-droite"…

Partager cet article

28 commentaires

  1. Mais crâne d’oeuf n’est pas à une contradiction près, quand on est capable de laisser empoisonner des personnes(combien au fait) par dus ang contaminé et qu’on laisse un sous-fifre aller au trou à sa place, de quoi n’est-on pas capables comme d’aller combattre les islamistes au Mali et les soutenir en Syrie. “Les cons ça ose tout”!etc…

  2. Une confirmation supplémentaire de l’inculture notoire de nos élites politiques et médiatiques.
    Svoboda était déjà national il n’y a pas si longtemps et aussi socialiste.
    Et en plus d’être incultes elles ne cachent même plus leur mauvaise fois.

  3. Ce pauvre Laurent a dejà bien des soucis avec son fils, ne l’accablons pas plus qu’il n’est necessaire.

  4. Ce qui s’applique en Ukraine ne s’applique pas en France !
    C’est une manifestation 20 fois moins nombreuse que la LMPT qui a provoqué le départ de Ianoukovitch ….
    Qu’en pense Fabius ?
    Hollandovitch est il indéboulonnable ?

  5. Comme quoi pour le gvt russe, combattre l’avortement est aussi, un motif d’extrêmisme, puisque c’est au nom de la lutte contre ce danger pour les russophones, que la Russie voudra annexer très vite l’Ukraine Orientale.
    Le FN, comme tous les ”nationalistes” et ”souverainistes” français, ainsi que les catholiques de droite pour la plupart pensent :
    – 1/ que Poutine lutte pour la Vie et pour la morale, ce qui est faux pour ce qui est de l’avortement, plus élevé par femme qu’en France, sont en pleine contradiction sur un autre aspect.
    – 2/ que leur nationalisme et leur souverainisme, ne doit s’appliquer qu’à la Russie et pas à l’Ukraine.
    – 3/ que l’eurofédéralisme ets l’horreur absolue qui n’existe qu’en Europe de la CE : la CEI, l’empire russe est tout aussi négateur des souverainetés natioanles, on le voit sous nos yeux.
    Quand le FN et les gens de droite attaquent SVOBODa (”patrie” en ukrainien”) ils s’attaquent en qq sorte eux-mêmes sur ce qui est le principe de leur combat politique.

  6. Fabius est un menteur, il ne sait rien faire d’autre.
    Alors forcément vous trouverez des contradictions et des invraisemblances dans tout ce qu’il dit.
    Fabius est un arbre sec aux fruits secs, la corruption intérieure est telle qu’elle gagne même son visage, regardez le…

  7. Ce qui tendrait à démontrer que certains dirigeants frontistes dans cette affaire ne valent pas mieux que Fabius.
    Cracher sur un parti nationaliste après avoir été en contact avec lui de nombreuses années, tout ça parce qu’Aymeric Chauprade est le nouveau ” ministre des affaires étrangères” frontiste, c’est pas faire preuve de grand sens moral non plus.

  8. Svoboda (“liberté”), fondé en 1995, s’appelait jusqu’en 2004 Parti national-socialiste d’Ukraine.
    Il se revendique de l’héritage de Stepan Bandera, nationaliste ukrainien anti-communiste, anti-russe et antisémite, qui s’est allié aux Allemands pendant la Seconde guerre mondiale.
    Svoboda commémore les batailles où ont participé des divisions ukrainiennes aux côtés des SS et de la Wehrmacht. À cette occasion, leurs militants n’hésitent pas à arborer la croix gammée, et à justifier cette fraternité d’armes avec l’Allemagne nazie contre l’URSS.
    Svoboda est aussi violemment antisemite, le parti perturbe le pèlerinage juif de Uman, et décrit le clan Ianoukovitch de mafia (là ils ont raison) “judéo-moscovite”. Certains de leurs militants crient “mort au Yid (Juif) Poutine”.
    Le nationalisme est largement partagé en Ukraine, et n’est sûrement pas le critère qui classe les partis locaux à l’extrême-droite. Par contre, la référence à la collaboration nazie le fait de manière assez nette, de mon point de vue.

  9. @Kravtchenko
    Qu’il y ait un fort tropisme pro-russe des “nationaux” français, c’est une évidence. Ceci dit,
    1) la Russie poutinienne, si elle ne veut pas criminaliser l’avortement, s’emploie à encourager la natalité et la vie.
    2) il est légitime que l’Ukraine défende son identité nationale, mais pas au détriment des Russophones, niés par Svoboda (qui réclamait en 1er l’interdiction du russe comme langue officielle).
    3) Svoboda milite pour l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN. Au regard de ce que cette organisation a fait en Europe (notamment dans les Balkans), on est en droit de ne pas applaudir.
    Je comprends toutefois le désir d’indépendance des Ukrainiens vis-à-vis de la Russie, et leur frustration de se voir dicter leur conduite depuis et en Occident.

  10. @ Colargol
    Alors oui, entièrement d’accord sur le FN. Mais pourquoi n’incriminer que lui sur cette affaire Ukraine-Crimée ?
    Toute la droite nationale et catholique exalte Poutine et son ”courage” : opposer son armée de près de 500 000 hommes à celle de l ‘Ukraine qui doit péniblement atteindre les 100 000, au nom des valeurs de la souveraineté.
    Et justifier au nom de la souveraineté russe, le fait que l’Ukraine doive être privée de sa souveraineté pleine et entière.
    Alors que les mêmes combattent l’eurofédéralisme de Bruxelles.
    Nous sommes tous atteint d’une poutinophilie irrationnelle, parce que nous n’approuvons pas l’Amérique, et nous finissons par soutenir Bachar, dont l’allié au Liban est le Hezbollah, et qui a ”tué” les chrétiens libanais comme force politique première au Liban. Après avoir détruit entièrement Beyrouth…….
    Ces voltes face sont celles de peuples qui ont perdu la boussole de leur libre arbitre : c’est là ce qui notre situation française actuelle, au sens capétien du terme, celui de la durée et de la France comme principe premier.

  11. @Bougainville
    Vous avez écrit:”(Svoboda)se revendique de l’héritage de Stepan Bandera, nationaliste ukrainien anti-communiste, anti-russe et antisémite, qui s’est allié aux Allemands pendant la Seconde guerre mondiale.”
    Bandera collabo, c’est intéressant le concept. Mais je me demande à quel moment le chef de l’OUN a collaboré ?
    Quand était déporté au camp de Sachsenhausen ? Ou bien ce sont ses deux frères morts à Auschwitz qui étaient alliés aux Allemands ?
    Ce serait bien de nous éclairer là dessus.
    D’autre part je mets ici au défi quiconque de pouvoir montrer un seul drapeau à croix gammée arboré par les militants de Svoboda, ou même les protestataires de Maidan.
    En revanche de nombreux militants pro-russes arborent les emblèmes communistes (heu pardon, antifascistes je voulais dire)sans aucun problème.
    Un exemple parmi(tant)d’autres:
    http://www.dailymotion.com/video/x1fnz2p_c-est-la-cia-qui-gouverne-l-ukraine_news?start=3

  12. @ Colargol,
    Comme je le précise ici (http://www.lerougeetlenoir.org/les-contemplatives/ukraine-la-dechirure), une partie des nationalistes ukrainiens qui s’étaient ralliés aux nazis en 1941 ont conduit leur propre guérilla contre les Allemands et les soviétiques à partir de 1943. Notamment en réaction à la déportation de Bandera, et à la répression de l’indépendantisme ukrainien par Hitler.
    Mais, de 1939 à 1941, Bandera et ses amis ont collaboré avec Berlin, c’est indéniable. La “légion ukrainienne” fut formée à cette période.
    Par ailleurs, Svoboda ne commémore pas seulement Bandera, mais aussi les Ukrainiens qui n’ont pas suivi la dissidence anti-allemande de 1943, et qui ont combattu dans la SS, notamment lors de la bataille de Brody en 1944:
    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/980272-ukraine-j-ai-assiste-a-une-commemoration-d-une-division-ss-une-autre-realite-du-pays.html
    Pour ce qui est des emblèmes nazis de Svoboda/Secteur Droit: petit tour du Web non exhaustif:
    – aigles nazis/casques modernisés:http://www.palestine-solidarite.org/PIH-LM-libe-Maidan-fasciste-2014-01-24-FR-3.jpg
    http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.lucmichel.net/wp-content/uploads/2014/01/PIH-LM-libe-Maidan-fasciste-2014-01-24-FR-1.jpg&sa=X&ei=2OIiU7_RG4jKtAa3xYDYDw&ved=0CAkQ8wc4Zw&usg=AFQjCNFLO-6Wj433eB4360we7R_fM7OlKw
    – insignes de la division SS Das Reich: http://plunkett.hautetfort.com/media/01/00/789509565.png
    http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://dumskaya.net/pics/bpicturepicture_4692085157837_19867.jpg&sa=X&ei=D-MiU4brA4qPtAb0h4CICg&ved=0CAkQ8wc4Sw&usg=AFQjCNFJHoeBUHwmjJhmmMiGaMY73GV-TQ
    – Portrait d’Hitler à Kiev: “Hitler, notre libérateur” https://twitter.com/epan_e_kinisi/status/434609591268016128/photo/1
    Bref. Les militants pro-russes, de leurs côtés, sont nostalgiques de l’URSS, et le montrent. Je ne dis pas que c’est mieux. J’essaie d’être objectif, face à deux tropismes grossiers: la russophilie, et la svobodaphilie.

  13. On va voir comment Hollande et Fabius vont s’y prendre avec les médias gouvernementaux pour que le silence continue à se faire sur l’affaire des tirs de la place Maidan organisés par les putschistes et comment enrayer l’enquête internationale sur les faits.

  14. Les imposteurs qui se sont emparés du pouvoir par un coup d’état sont donc en position vulnérable et ne peuvent se maintenir en place sans la kollaboration des nationalistes ukrainiens !
    Sinon ils auraient déjà trahis les nationalistes pour les évincer politiquement comme partout ailleurs en UE .
    Mais au lieu de faire les laquais jetables pour des imposteurs ,les nationalistes devraient Rivarol Hebdo qui révèle cette semaine des infos que les merdias ici se gardent bien de faire savoir …..
    Les traitres à l’ukraine qui usurpe la place du gouvernement veulent brader gratis les infrastructures d’acheminement du gaz russe en ukraine à Chevron de wall st ……et donner la moitié de l’actionnariat des scieries et du charbon à des sociétés judeos-allemandes …….en plus d’imposer des missiles ricains et bases militaires étrangères en ukraine !
    Derrière la fumisterie du baratin territorial , les milliardaires ukrainiens pas très chrétiens trahissent les ukrainiens et les interets de l’ukraine ……ce qui arrange bien les vautours du fmi et leurs banksters sans frontières .

  15. Ah, les preuves par Photoshop.
    C’est même pas drôle, je m’y attendais.
    L’objectivité c’est de vérifier ses sources et de ne pas exposer un fake reconnu comme tel, comme preuve du nazisme des insurgés de Maidan.
    Le portrait de Hitler à l’entrée de la mairie de Kiev et personne n’aurait rien dit? Aucune télé occidentale ne l’aurait montré ? C’est énorme. Alors que même France 2 a fait une enquête poussée dans le même bâtiment au sujet des militants de Praviy Sektor et a fini par découvrir des svastikas taguées sur un mur.
    La vérité, c’est que le soit disant portrait de Hitler était un portrait de Bandera.
    La vraie photo la voila:
    http://static.uainfo.org/uploads/posts/2014-01/1389709684_1545886_10200332965485265_2019894297_n.jpg
    Stepan Bandera collabo en 1941 ? Ils cherchaient ( à tort) des alliés contre les Soviétiques, pas à adhérer au nazisme. Tout comme le général russe blanc Smyslowski ( et je ne parle pas de Vlassov) ou encore les républicains irlandais.
    Le 30 juin 1941, soit 8 jours après l’invasion de l’URSS par les forces de l’Axe, Bandera et l’Organisation des Nationalistes Ukrainiens(OUN)proclament l’indépendance et hissent le drapeau ukrainien à Lviv. Dès le lendemain les responsables nationalistes ukrainiens sont arrêtés par les Allemands. Ceux qui s’évadent survivent dans la clandestinité avant de fonder l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) en octobre 1942.
    Pour le reste des photos, je vois pas les drapeaux à croix gammées. D’ailleurs les sources sont singulièrement marquées bien à gauche je remarque, sans doute sont ils connus pour leur honnêteté ces gens là. ( et photoshop semble être passé par là en ce qui concerne certains brassards jaunes flashy).
    Les nationalistes ukrainiens de Svoboda rendent hommage aux morts de la division Waffen SS Galicie, c’est vrai je les ai même interrogé sur le sujet.
    Ils leur rendent hommage en tant que victimes de la guerre m’ont ils répondu et quand je leur ai demandé s’ils étaient un modèle pour eux, ils m’ont dit que leur modèle c’était l’UPA. Les autres ont cru servir l’Ukraine m’ont ils dit,même s’ils ont fait une erreur, c’est la raison de leur hommage.
    J’espère que pour les militants pro-russe on leur posera la question quant à la présence de certains emblèmes et de l’idéologie qu’ils véhiculent. Mais j’ai comme un doute.
    Une dernière chose, Svoboda et Praviy Sektor, ce n’est pas la même chose. Ou alors le Front National et le Bloc identitaire c’est pareil.

  16. Petite photo de Oleh Tyanhybok, leader du Parti Svoboda, qui ne serait pas ni raciste, ni antisémite :
    http://i.imgur.com/s0sR7dL.jpg
    Etrange… 😉

  17. @ Colargol,
    Mea Culpa pour la photo truquée d’Hitler, je me disais bien que c’était trop gros. Par contre, l’insigne de la division Das Reich (devenu symbole néo-nazi européen) est toujours là.
    Que Stepan Bandera ait été un patriote ukrainien, cela ne fait aucun doute. Mais il faut comprendre que son alliance avec l’Allemagne, même brève, rend insupportable sa référence pour les Russes, qui cultivent l’obsession de la “Grande Guerre Patriotique” (et donc se nourrissent encore de références et slogans soviétiques).
    Par ailleurs, les hommes de l’OUN et l’UPA se sont distingués par des exactions commises contre les Polonais et les Juifs.
    Quant à l’hommage aux SS Ukrainiens, j’ai entendu le même refrain en Croatie avec les Oustachis: oui, oui, c’étaient juste de bons patriotes. Je suis partial, mais je n’accepte pas ce genre de dédouanement.
    Svoboda n’est pas Secteur Droit, mais ils ont en commun le rejet du “judéo-moscovite” (sic), et sont proches idéologiquement, comme le FN et le Bloc ont de nombreux liens.

  18. “Par contre, la référence à la collaboration nazie le fait de manière assez nette, de mon point de vue”
    C’est extrême GAUCHE alors, qu’il fallait écrire.
    Un néo-nazi n’a , idéologiquement, rien à faire à “l’extrême-droite”

  19. @ Colargol
    J’ai peur que vous vous trompiez d’ennemi. Les temps ont changé, à l’évidence la défense des vraies valeurs a changé de camp et c’est bien pourquoi on note dans la presse française cette violence incroyable contre la Russie, avec cette ironie sectaire des bobos, pointant la “sainte Russie” avec les sous-entendus qu’on sait.
    L’Europe de Barroso est pourrie moralement, éthiquement et politiquement, elle est foncièrement corrompue, mais elle entend s’imposer au continent européen par la force, avec la violence de son mépris des peuples. Le coup d’Etat de l’équipe Barroso ne doit pas être défendu car il est un coup d’Etat et qu’il est le fruit de la prise du pouvoir d’une idéologique destructrice et morbide.
    Ce Iatseniouk est pareil à M. Karzaï en Afghanistan, sorti d’officines qui ne visent qu’un avenir de guerres civiles perpétuelles. A l’évidence la Russie est force de paix, l’Europe de MM Barroso, Hollande et Fabius ne misent que sur les guerres, pour vendre des armes ? Pour profiter et toujours profiter pendant que les peuples se battent entre eux (Divide et impera) ? Je n’ai pas la réponse, une certitude des gens comme Hollande et Fabius gèrent le pays au jour le jour, avec un cynisme inouï.

  20. @ Colargol
    Bandera n’a pas activement collaboré avec les allemands pendant la guerre et ses partisans n’ont génocide ni juifs ni polonais… Svoboda n’est pas un parti qui s’honorait du fier titre de “national socialiste” jusqu’en 2004 et qui avait pour l’emblème le très “tendance ” Wolfsangel… Emblème que l’on peut encore voir dans certains rassemblements patronnées par Svoboda ( par exemple le raid cycliste qui devait aller d’Ukraine à Munich sur les traces du gentils Bandera)
    ET CHOUCHKEVITH ? C’ÉTAIT UN CHEF SCOUT ?
    Je me demande si Colargol ne rime pas avec troll…

  21. Troll parce pas russolâtre ? Troll parce que j’essaie de comprendre l’histoire de l’Ukraine sans faire d’amalgame en traitant de nazis ceux qui ne pensent pas comme moi ?
    Troll parce que j’apporte des arguments à mes propos ?
    Alors oui dans ce cas là je suis fier de porter ce titre là.
    Faudra m’expliquer comment les Allemands ont été assez crétins pour déporter en camp de concentration un de leurs affidés et faire mourir deux de ses frères dans un autre.
    Que je sache jamais Doriot, Déat, Darnand ou Vlassov n’ont subi un tel sort.
    Quant au massacres de juifs par la populace déchainée, notamment à Lviv, je ne vois pas en quoi l’OUN en porterait la responsabilité, à moins d’avoir des documents là dessus. Tant qu’on y est pourquoi ne pas mettre sur le dos de Bandera le massacre de Babi Yar ?
    Je n’ai jamais dit que L’UPA c’étaient des bisounours, ( je connais parfaitement les atroces combats entre eux et l’AK) j’ai simplement dit et je maintiens avec le maximum d’arguments historiques à l’appui que ce n’étaient pas des nazis.
    Svoboda non plus d’ailleurs.
    Contrairement à la propagande des medias soviétiques que certains nationalistes français avalent trop facilement sans esprit critique.
    Chaque mouvement de Résistance a eu ses squelettes dans des placards. Y compris en France.

  22. Colargol, vous avez tout à fait raison !!

  23. Quand le FPÖ de Haider est arrivé au pouvoir en Autriche, l’Europe a mis son embargo sur ce pays et privé Vienne des sous qu’elle redistribuait alors que les Autrichiens devaient continuer de payer leur part… Tout le monde était horrifié par le retour aux pires heures de l’Histoire… Maintenant, l’Europe soutient un parti au moins aussi à droite que le FPÖ, pour ne pas dire un parti probablement extrémiste (même si, évidemment, on ne peut que se réjouir de son refus de l’avortement).

  24. A tous les russolâtres qui attaquent Colargol.
    Selon eux Svoboda est critiquable pour être un parti qui serait le lointain héritier de Bandera, soit-disant suppôt du diable nazi, mais déporté dans les camps de concentration allemands.
    Mais pourquoi oublient-ils que le meilleur allié de Hitler fut Staline, que les frontières du Pacte Ribbentropp Molotov sont toujours celles de la Russie et par ricochet celles de la Pologne et donc de l’Allemagne et de l’Ukraine d’aujourd’hui ?
    Ceci pour une raison : le seul pays héritier d’Hitler par Staline interposé, c’est la Russie. Et l’héritier de Staline dans les frontières du pacte avec Hitler, c’est Poutine. Lequel a laissé Lénine trôner sur la Place Rouge, tandis que les statues de Lénine ont été enfin détruites ces dernières semaines en Ukraine.
    Et qu’en Crimée, elles font l’objet d’une vénération de la part des organisations manipulées et dépendant de Moscou.
    Le faux messianisme grand russe est un danger pour les russes eux-mêmes : tandis que Poutine fait des moulinets avec son sabre, la société russe stagne dans une forme de non développement qui est très inquiétant pour les Russes 30 ans bientôt après la chute du communisme.

  25. L’or de l’ukraine vient de disparaitre chez les banksters ricains …..
    les salaires et retraites en ukraine vont gravement diminués pour plaire au fmi …..
    Les gazoducs sont donnés gratis au controle ricain qui pourra ainsi faire du chantage à l’europe …..
    le charbon et les acieries sont bradées à des étrangers …..
    l’Otan compte narguer la Russie en installant des bases à missiles en ukraine
    et pendant ce temps là les nationalistes ukrainiens galopent en israel pour faire savoir qu’ils pourchasseront l’antisémitisme !
    voilà du grand guignol sur l'”intégrité territoriale” de l’ukraine dont se gargarise l’UE immigrationiste mondialiste antinationaliste sans frontières …..!!!!

  26. Kravtchenko est-il vraiment ukrainien ? il confond “svoboda” et “rodina”, ce n’est pas rien…

  27. Quand je vois BHL accompagner les nouveaux ministres ukrainiens, le dégoût et le doute m’envahissent. Poutine n’est tout de même pas la référence absolue de la politique à l’Est. Adler, BHL, Fabius, le vomissent. Chauprade et les politiques de droite l’idolâtrent. Tout cela est un peu pavlovien et germanopratin. Je respecte les russes, j’encourage leur retour aux vraies valeurs chrétiennes. Je connais mieux les ukrainiens, m’étant rendu à Lviv et à Kiev. Pour moi, Kiev, capitale de l’antique Rus, est le laboratoire de l’unification chrétienne, là où se réaliseront les promesses du concile de Florence. Bandera et Petlioura sont des héros de l’indépendance ukrainienne. Ils ont échoué, mais sont un exemple pour les générations actuelles. Que la Crimée et même la vallée du Donetz se détachent de la mère patrie ce n’est pas un drame. Cela peut unifier et renforcer le reste du pays. Mais que Dieu nous préserve de BHL, Fabius et autres fauteurs de guerre et de leurs manigances.

  28. Il se dit que fabius est atteint de PARKINSON ? Rumeur ou réalité ? Si c’est avéré est-il raisonnable qu’il occupe la fonction de ministre des A.E.?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services