Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Suspense à Marseille : Martine Vassal cède la place à Guy Teissier

Suspense à Marseille : Martine Vassal cède la place à Guy Teissier

Dans la course à la mairie Marseillaise, Martine Vassal, en position de faiblesse en raison de ses résultats mais aussi du scandale des procurations, susceptibles de lui empêcher tout ralliement pour gagner la mairie, a cédé la place au député Guy Teissier.

Le candidat dissident LR Bruno Gilles va apporter ses trois voix à M. Teissier lors de l’élection du maire. Avec ce ralliement, LR compte désormais 41 voix au conseil municipal, soit une voix de moins que le Printemps marseillais (EELV), qui compte aussi sur les 8 voix du PS. La majorité est de 51 voix sur les 101 conseillers que comptent les huit secteurs de Marseille.

Guy Teissier saura-t-il rallier quelques voix des élus RN (9 élus) ? Il en est capable. De la génération Jean-Pax Méfret,  il a manifesté dès 2012 contre la loi Taubira, il a voté contre la loi de bioéthique, il a dénoncé l’emprise de George Soros sur la CEDH, il a défendu récemment la liberté de culte…

Dans le scrutin imprévisible du « troisième tour » pour la mairie de Marseille, le nouveau candidat LR, 75 ans, a un autre atout. En cas d’égalité lors du vote devant le conseil municipal, c’est le doyen des candidats qui l’emporte.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Gaston Deferre s’est maintenu à la tête de Marseille (outre son bref passage à la Libération) de 1953 à 1986 pendant presque 33 ans grâce à des manœuvres électorales (voire plus)’ au point qu’on l’appelait le Parrain de Marseille. On glose sur les 25 ans de Gaudin, en ne citant presque jamais son prédécesseur. Le 3ème tour de samedi reste dans la grande tradition de la bouillabaisse, puisque la tête de liste du 5ème secteur, Lionel Royer-Perreaut, vient d’annoncer sa candidature contre le Papy de LR au profit duquel Vassal vient de se désister. Les bouc-maiqueurs vont s’en donner à cœur joie dans les 36 heures à venir…

  2. “Quelques voix des neuf élus RN”. Pour déconsidérer ces neuf braves? Cela ne lui servirait à rien . Il en faut neuf pour arriver à 51. Et cela ne peut se faire que dans la clarté. De toutes façons, Royer-Perreaut, personnage à la Tintin, n’en veut pas. Chose amusante, les journalistes se gaussent du système Defferre à Marseille, alors qu’à Paris ou à Lyon ils le jugent hautement démocratique.

  3. A voir, la video de candidature de LRP sur France Bleu : grotesque! Il y débine le n°3 de sa liste Teissier. Cela promet pour la suite dans son secteur. Il a vu un immense consensus populaire dans ces élections. Quatre vingt douze conseillers municipaux (en excluant les haineux et les bestiaux du RN) unis comme les doigts de la main pour faire de Marseille une ville encore plus belle, plus propre, plus sûre et plus attractive.

  4. Et le duo Vassal-Teissier, pas mal non plus. Vassal : “J’ai fait gagner Ghali dans le 8ème secteur, posez-lui la question”. Teissier : “je suis né dans le 8ème secteur, je suis un homme de consensus”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services