Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Surtout ni amalgame, ni stigmatisation

Sauf lorsqu'il s'agit de s'en prendre à Jacques Bompard et son épouse dans un "documentaire" intitulé grossièrement "Mains brunes sur la ville".

Jacques Bompard a été élu maire d'Orange en 1995, réélu en 2001 (60% dès le 1er tour) et encore réélu en 2008 (61% au 1er tour). Il a également été élu conseiller général en 2002 avec 54% des voix et réélu en 2008. Marie-Claude Bompard a été élue conseillère générale en 2004 et réélue en 2011. Elle a été élue maire de Bollène en 2008 avec 47,95% des voix.

Même Le Monde n'est pas convaincu :

"On dira que ce n'est qu'une question de titre, fait pour attirer le chaland antifasciste, mais ce raccourci qui se transforme en impasse analytique résume bien la faiblesse constitutive de ce documentaire militant."

Partager cet article

1 commentaire

  1. Je crois que Bompard a montré la vraie voie de la dédiabolisation, non pas celle faite de postures politiquement correctes et de risettes médiatiques, mais celle qui consiste à être sur le terrain, à faire ses preuves et à imposer sa légitimité.
    La politique ne se fait pas sur les plateaux télé en flirtant avec le Système mais en se rendant utile pour le Bien commun.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services