Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Surcouf fait des vagues

L’affaire de la lettre anonyme signée du pseudonyme de Surcouf, critiquant le Livre blanc de la défense et publiée par
  Le Figaro, tourne au vinaigre :

  • les ordinateurs des stagiaires (colonels et capitaines de
    vaisseau) ayant effectué une année de stage de formation au Centre des
    hautes études militaires ont été perquisitionnés par les enquêteurs
    de la DPSD (Direction de la protection et de
    la sécurité de la défense).
  • la composante chargée
    du contre-espionnage (DST) au sein de la nouvelle DCRI (Direction
    centrale du renseignement intérieur) aurait été chargée par Nicolas
    Sarkozy d’une enquête "en sous-main", "parallèle et non officielle". Cette information est démentie au
    ministère de l’Intérieur.

La justice, elle, n’a été saisie d’aucune enquête. Commentaire du Point :

    "De deux choses l’une : ou bien les écrits de Surcouf
    sont graves, et la justice est saisie. Ou bien ils sont l’expression
    légitime d’un citoyen-lecteur anonyme du Figaro, éventuellement militaire, mais qui ne dévoile
    aucun secret
    , loin s’en faut. Il serait grand temps que les esprits se
    calment. Le politique serait assez bien avisé d’ordonner le
    cessez-le-feu…

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. “Cette information est démentie au ministère de l’Intérieur.”
    Le Ministère de l’Intérieur n’a pas nécessairement été informé. Le locataire de l’Elysée pourrait bien connaître des gens haut placés à la DST. Il court-circuite fréquemment le premier ministre, pourquoi pas les ministres?!

  2. La roche tarpeienne est proche du Capitole.

  3. Tout a fait d’accord avec le commentaire du Point. il ne faut pas chercher a punir des hommes honnetes et prets a faire le sacrifice ultime (nos militaires) lorsqu’on laisse faire les emeutes de banlieues et qu’on permet une justice laxiste. C’est un manque de coherence et les francais se soucient certainement plus de leur pouvoir d’achat que de l’expression libre et non prejudiciante et surtout tres rare de certains de leurs concitoyens memes militaires.

  4. Au lieu de s’attaquer aux “citoyens militaires” ces xxxxx de la DPSD (j’en ai en photo sur de nombreuses plate forme internet de par le monde pour qui veut) feraient mieux de nous expliquer comment un site comme Bakchich (voir autre Post sur le SB) peut nous citer quand et comment un haut responsables de la DGSE fume ses cigarettes. Cela montre bien qu’il n’y a aucun secret dans les services….enfin aucun autre que politique…en France, bien sur on n’ignore tous du reste du monde.
    Et ce n’est pas nouveau, voir le livre :
    Il n’y a plus de secrets dans les services
    Les révélations d’un officier de la DGSE
    http://www.livres-chapitre.com/-F1M6VQ/-CAPITAINE-HERVE-JAUBERT/-IL-N(Y-A-PLUS-DE-SECRETS-DANS-LES-SERVICES-LES-REVELATIONS-D%27UN-OFFICIER-DE-LA-DGSE.html
    http://www.bakchich.info/article4386.html
    Le chef du Service d’Exploitation du Renseignement (SER), Jean-Pierre Boucher, venait de recevoir une note explosive. (…)Boucher est celui qui supervise toutes les notes qui sont destinées aux plus hautes autorités de l’État.(…)Jean-Pierre Boucher a, ce soir-là, saisi son paquet de cigarettes, des Marlboro Light, et s’est précipité vers la fenêtre pour en griller une. Depuis qu’il est interdit de fumer dans les locaux de l’administration, que ne faut-il pas faire. L’hiver, pour éviter d’avoir froid, l’homme met sa casquette et se penche, à la limite de la chute, pour tirer sur son mégot.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services