Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / France : Politique en France

Supprimez la saint Michel et vous aurez la révolution chez les parachutistes des trois armées

Supprimez la saint Michel et vous aurez la révolution chez les parachutistes des trois armées

Un député LREM et un autre France Insoumise veulent s’en prendre aux saints-patrons célébrés dans le cadre des traditions et de la cohésion au sein des Armées. Analyse lue sur La lettre Patriote :

L’inculture des jeunes générations devient un gouffre sans fond. Le problème, c’est que cette inculture a depuis quelques années déjà pénétré les allées du pouvoir. Dernier avatar de cette déchéance : des députés de la république ont “découvert” récemment les saints patrons des régiments militaires et les messes qui sanctifient certaines cérémonies.

Le 27 mars, les députés Christophe Lejeune (La République en Marche) et Bastien Lachaud (La France insoumise) ont évoqué leur rapport d’information sur… accrochez-vous… l’évaluation des dispositifs de lutte contre les discriminations au sein des forces armées.

Découvrant que les parachutistes fêtent la Saint-Michel tandis que Sapeurs et Artilleurs se retrouvent autour de la « Sainte-Barbe », que les mécaniciens célèbrent la Saint-Eloi, et que la Saint-Georges est incontournable pour les cavaliers, comme la Saint-Maurice l’est aussi pour les fantassins, les députés se sont étranglés ! Sans parler de la messe qui est proposée à chacun de ces événements !

« Une meilleure séparation entre les activités religieuses et les activités de cohésion doit […] être assurée. Les moyens généraux sont en effet trop souvent utilisés pour envoyer des invitations à des cérémonies catholiques. » a cru bon d’expliquer l’un de ces députés.

Et, en déplorant que « les hommages militaires sont trop souvent rendus à l’occasion de cérémonies religieuses », d’insister : « Il n’est pas rare que le courriel d’invitation à la messe en l’honneur du saint-patron soit envoyé depuis la boîte courriel de l’unité ou depuis celle du commandant » et que « dans les écoles, certaines activités sont organisées de telle sorte que le moment religieux revêt un caractère quasiment incontournable. »

Sur ce point, Bastien Lachaud (LFI) a visé particulièrement les traditions de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan. « On peut citer aussi la journée de cohésion, organisée au Mont Saint-Michel par les saint-cyriens, et qui donne lieu à un baptême du sabre ou du casoar. Dans une telle journée, dont l’acmé est manifestement cette cérémonie, on peut s’interroger sur la possibilité de s’éclipser pour manifester sa différence.»

La charge du député « insoumis » ne s’est pas arrêtée là. « D’autres pratiques comme la bénédiction de régiments entiers, de bateaux ou d’aéronefs doivent être proscrites. Toutes ces maladresses créent un environnement que les militaires d’autres religions, ou ceux qui ne croient pas, peuvent ressentir comme inhospitalier et excluant ». Une telle méconnaissance de l’Armée fait frémir…

Heureusement, certains députés sauvent l’honneur, comme Jean-Louis Thérot (LR) :

“Quand nos régiments fêtent la Sainte-Barbe, la Sainte-Geneviève, la Saint-Michel ou la Saint-Georges, c’est un corps qui se réunit autour d’une tradition. Puisque ce sont mille ans d’histoire française, il se tient effectivement une cérémonie religieuse à laquelle personne n’est obligé d’aller […] mais qui fait partie d’un corpus de traditions (…) Nous avons des régiments qui, en raison de leur histoire, portent sur leurs fanions et leurs drapeaux des insignes musulmans. Je pense au 1er Régiment de Spahis et au Régiment d’Infanterie Chars de Marine, qui portent l’étoile chérifienne, mais aussi au 19e régiment du génie qui porte le croissant musulman sur ses insignes – et la totalité de ce régiment se reconnaît dans ce qui fonde l’esprit de corps et l’unité d’un outil de combat. Le gros problème, c’est que vous avez confondu le cultuel et le culturel. Battons-nous contre les discriminations mais ne nous trompons pas de combat!

ou Jean-Michel Jacques (LREM) :

Vous avez évoqué la tradition des saints patrons. Ayant fait une carrière militaire de vingt-quatre années, j’ai fait vingt-deux Saint-Michel et jamais je n’ai reçu l’ordre d’aller à une messe. Il est évident que c’est le commandant de l’unité qui donne l’ordre d’organiser cette cérémonie d’une demi-journée car c’est un moment de cohésion important mais la messe est toujours facultative. Si vous en parlez, c’est qu’un problème a dû se poser mais il doit être très marginal et inhabituel. Pour moi, comme pour tous les soldats, il n’y a dans l’armée française que trois couleurs : le bleu, le blanc et le rouge! 

Ou encore Olivier Becht (UDI/Agir) :

La tradition est une mémoire mais aussi ce qui permet de souder le collectif. Or le collectif fait la victoire, à l’armée comme ailleurs. Nous devons donc faire en sorte qu’au nom de l’histoire de la France, mais aussi au nom de l’héritage de sa géographie, ces traditions puissent demeurer, sans qu’il y ait de procès d’intention fait aux armées lorsqu’elles mettent en place ses traditions

Réponse du général (2S) Pinard Legry président de l’Association de Soutien à l’Armée Française (ASAF) :

“(…) On ne peut être que consternés que des députés de la commission de la Défense, qui devraient concentrer leurs efforts à étudier comment renforcer  notre Défense et les capacités de nos armées, découvrent et dénoncent la place qu’occupent les saints patrons au sein des armées. C’est ignorer l’importance que revêt l’esprit de corps au combat et qui est fondé pour une large part sur le culte des valeurs et des traditions. Supprimez la saint Michel et vous aurez la révolution chez les parachutistes des trois armées… C’est notamment en tenant de tels propos que la Commission de la Défense et plus généralement les parlementaires, se discréditent non seulement auprès des armées mais également auprès de l’immense majorité des Français qui aiment et font confiance à leur armée.”

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Débiles, incultes, Antichristianisme de bon ton et obsession de la discrimination des minorités, nos représentants sont affligeants de conneries.

  2. Par la St Michel, vive les Paras !
    Par la St Gabriel, vive les Transmissions ! ( Arme à laquelle, j ai eu l honneur d appartenir) . Fête, hélas, de moins en moins prisée , pour raison dite…budgétaire ! En effet, il y a une dizaine d années , tout le régiment et ses compagnies Trans y participaient , ( souvent dispersées sur plusieurs régions) , maintenant, ce ne sont que des délégations qui les représentent ! Dommage ! Tout fiche le camp !

  3. Mais qu’ils continuent donc leurs âneries. Cela ne me déplairait pas de voir nos paras défiler dans Paris mais pour prendre le pouvoir.

  4. Pas besoin de se creuser les méninges pour savoir ce qu’il faut répliquer. Il suffit que le CEMA (Lecointre) et les Cema des trois armées s’expriment, à l’unisson des ex-ministres de la Défense, à l’unisson des dirigeants lucides des partis politiques, du Général de Villiers et quelques autres pour que tous ces cuistres se la ferment ! Hélas, combien sont-ils, ceux qui ne pèseront pas leur prise de parole à l’aune de leur image médiatique ? En 90, dans l’industrie de défense, les CGTistes fêtaient la Saint Éloi (Satory) et la Sainte Barbe (Bourges) comme les autres mais il est vrai que l’école ne formait pas seulement des ignares décérébrés, aujourd’hui députés lèche-Macron.

  5. Il faudra rabâcher encore et encore les mêmes principes : les casernes sont un milieu fermé, comme les prisons, les hôpitaux et même les collèges et lycées. C’est pourquoi il y a des aumoniers militaires, de prison, de lycée et d’hôpital payés par l’Etat, en principe pour permettre le libre exercice des cultes dans ces enceintes.
    Que ces députés incultes aillent s’instruire.

  6. Députés LREM, F.I., des gauchiasses dans toute leur merdeur… Et Vive Ste Geneviève pour nos Gendarmes.

  7. Il faut continuer à célébrer ceux et celles (les saints et les saintes) qui protègent ceux et celles (l’armée) qui nous protègent…

  8. Il fallait bien s’attendre à ce qu’un jour les traditions militaires des Armées, des différentes armes et régiment soient pris pour cible… Que cela ne reste qu’essentiellement culturel reste malgré tout trop dangereux pour le système, à moins que l’intention à terme ne soit de complètement privatiser la défense, et que le maintien de telles traditions avec autant de journées “chômées” dans le cadre du service soit évidemment incompatible avec la logique purement libérale et marchande, de rationalité, d’efficacité, de profit…
    Pourtant, même la Révolution française ne modifia pas en profondeur les traditions militaires : avec l’Empire, elle donna corps à l’armée telle que nous la connaissons encore aujourd’hui, quant aux régiments issus de l’Ancien Régime, la Constituante se contenta se remplacer le nom des princes par des numéros, attribués dans l’ordre de leur ancienneté… Mais le tout libéral implique de fait de passer à la vitesse supérieure… Que St Michel par son épée nous débarrasse de ces ordures…

  9. Oh Michel ange des paras.
    Je pense que dans l’armée ces messes devraient être obligatoire même aux gens de confessions différentes. Ils sont militaires Français et ont l’obligation de connaître nos saints notre histoire nos traditions car St Michel veille quand même sur eux du ment qu’ils sont paras.

  10. Yannh, mon épouse vous remercie ! Quelle engeance à exterminer, mon épouse ( gendarmerie)et moi ( ancien transmetteur) représentons aux yeux des gauchistes haineux . S ils lisent ce sujet , je leur ris bien au nez !

  11. La réponse appartient aux chefs de nos unités militaires… En auront-ils le courage ?

  12. Hélas!!!!! on ne peut rien contre la bêtise!

  13. Bonjour,
    dans votre titre vous auriez pu mentionner les Quatre Armes, car la Gendarmerie a un Escadron Para elle aussi…..et j’y suis resté quelques temps lors de mes 53 annuités et bien moins de service….!!!

    ce n’est qu’un clin d’oeil amical, peu importe pour un simple escadron on ne va pas chipoter!!!

    En tout cas le vieux chibani que je suis est vert de rage, rouge de colère et bleu de “quels cons” ceci juste pour vous décrire les couleurs de mes 3 couvre chefs successifs !!!!

    Raz le képi de ces bureaucrates qui ne savent pas ce que c’est que l’esprit de corps la fraternité des Armes….. que leurs ont fait St Michel, Georges, Gabriel, Ste Geneviève et autres ……??????

    Feraient mieux de se trouer le Q pour revaloriser et indexer les pensions sur le coût de la vie et donner l’argent des français aux français !!!!!!
    Bon j’arrête car il va y en avoir un plein Transall !!!!!

    bonjour aux frères d’active ou aux retraités comme moi et virons ce branleur et sa clique de marionnettes, si j’étais père de “ça” je leur collerais des baffes !!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services