Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Culture

Suite de l’affaire Handke

Les lecteurs se souviennent sans doute de cette affaire : en avril de cette année, Marcel Bozonnet, directeur de la Comédie française avait annulé les représentations de la pièce écrite par l’autrichien Peter Handke, au motif que celui-ci s’était rendu à l’enterrement de Slobodan Milosevic. De nombreux journaux avaient condamné cette censure idéologique ; la pièce, "Voyage au pays sonore ou l’art de la question", n’ayant rien à voir avec le conflit en ex-Yougoslavie.

Or, Marcel Bozonnet, pourtant candidat à sa propre succession, n’a pas été reconduit dans ses fonctions d’administrateur général. La comédienne Muriel Mayette, 42 ans, sociétaire de la Comédie-Française, va prendre la tête de la troupe, a annoncé hier le ministère de la Culture. Sa nomination devra être officialisée par un décret du président de la République, après décision lors d’un prochain conseil des ministres.

Michel Janva

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Qui pourrait me dire si la comédienne Muriel Mayette est bien la comédienne qui est venue sur Radio-Courtoisie le 18 juillet ? Merci.

  2. Il semble que vous faîtes erreur : il s’agirait de Murielle Antonello
    http://radio-courtoisie.over-blog.com/

  3. Il n’est pas évident que ce soit la suite de l’affaire Handke, peut-être s’agit-il de discrimination positive féministe ?
    Mme Mayette serait-elle la première femme administratrice générale de Comédie Française ?

  4. M. Bozonnet restera (peut-être) célèbre dans l’histoire.
    Il a été à l’origine d’une antonomase. C’est une figure qui consiste à remplacer, en vue d’une expression plus suggestive, un nom propre par un nom commun ( le Sauveur par Jésus-Christ ) ou un nom commun par un nom propre ( un Tartuffe pour un hypocrite )
    On pourra dire bozonner pour censurer avec hypocrisie, de manière chafouine.
    Cela mettra M. Bozonnet au niveau du préfet Poubelle ou de Lord Sandwich dont l’apport à la civilisation ( et au vocabulaire ) a été plus marquant !

  5. Cette non-reconduction est une double bonne nouvelle : piètre administrateur, ce Bozonnet est un excellent acteur, qui va enfin pouvoir se consacrer à ce qu’il sait vraiment faire.
    Apparemment, Muriel Mayette sera en effet la première femme administrateur, si l’on excepte de brefs intérims assurés par Claude Winter et Catherine Samie, en tant que doyens de la troupe.

  6. Merci à M. Janva. Je n’avais entendu que le prénom, Muriel, et je m’étais bercée d’un doux rêve.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services