Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Succès de la messe en voitures dans le diocèse de Châlons

Succès de la messe en voitures dans le diocèse de Châlons

Partager cet article

15 commentaires

  1. Comme manifestation contre l’interdiction des messes, c’est bien. Comme messe, c’est autre chose. Je préfère nettement celle que j’ai eue ce matin avec respect des distanciations. Nous n’avons malheureusement pas tous des prêtres prêts à braver les interdits iniques pour privilégier le salut des âmes.

    • Je pense comme Collapsus
      Et puis quid des personnes âgées isolées ; sans voiture ; des familles nombreuses (3 enfants…) ? De la Communion sur la langue ? J’espère sincèrement qu’aucun évêque ne va se fourvoyer dans la pérennisation de cette messe artificielle…

  2. La première messe publique depuis 2 mois est exprimée en rite covid/voiture.

    Je suppose que c’est mieux que rien…

    Drôle d’époque.

    Feliciations à Mgr Touvet.

  3. Spectacle folklorique , la messe ce n’est pas ça.
    A la messe nous adorons Dieu par son saint sacrifice, l’assemblée s’unit au prêtre qui célèbre par la prière et les chants. Ici rien de tout cela, chacun dans son coin regarde.

    S’il avait du courage il aurait célébrer dans la cathédrale.
    On entend ici et là des personnes dire qu’elles ont assisté à des messes privés, il faudrait un peu de discrétion car nous sommes nombreux à être privé de messe. Dans mon village j’aurai mauvaise conscience à aller à la messe alors que les autres en sont privés.

    • J’ai la chance d’aller à la messe (parfois même plusieurs fois par semaine) et prie pour vous tous qui en êtes privés.

      Et ai fait tout mon possible auprès de mon évêque pour que les messes publiques reprennent…

      Si la messe n’est plus accessible c’est de la faute des évêques.

  4. Je pense comme Collapsus
    Et puis quid des personnes âgées isolées ; sans voiture ; des familles nombreuses (3 enfants…) ? De la Communion sur la langue ? De se mettre à genoux ? J’espère sincèrement qu’aucun évêque ne va se fourvoyer dans la pérennisation de cette messe artificielle…

  5. Félicitations à Mgr Touvet! Sans réticence . Les critiques sont mal venues car voici enfin un acte de résistance officielle: messe célébrée par l’évêque devant une assistance nombreuse en dépit des interdictions mesquines. Il est évident que ce n’est pas une nouvelle façon d’assister à la messe destinée à se perpétuer, mais c’est une réponse intelligente au sectarisme gouvernemental.

    • Je vous renvoie au livre de Jean Sévillia, “Quand les catholiques étaient hors-la-loi”, et vous comprendrez ce qu’étaient à l’époque des évêques et des prêtres audacieux, courageux, prêts à défier les autorités politiques laïcardes jusqu’au risque de leur vie, préférant leur désobéir plutôt que désobéir à Dieu.
      Cette mascarade de messe n’est qu’une façon de se donner bonne conscience sans prendre grand risque. Oui vraiment l’Église a bien changé.

      • Sur un autre commentaire quelqu’un m’avait dit que Mgr Saliège et Mgr Théas n’avaient pas pris beaucoup de risques en faisant lire leur lettre en chaire dans toutes les paroisses en 1942; cette lettre protestait contre les arrestations des juifs en France.La proclamation courageuse de la Vérité doit-elle obligatoirement être une opération risquée pour être admirable? Le courage de ces évêques a été pour beaucoup dans le sauvetage de 75% de juifs français qui ont échappé à la déportation et à la mort. Dire qu’il n’y avait pas de risques c’est vraiment mal connaître cette époque-là! A noter que en 1944 Mgr Saliège a été arrêté par les allemands qui voulaient le prendre en otage mais comme il était malade ils n’ont pas eu le temps de l’emmener avec eux. La messe sur un parking est un fait positif comme un pied de nez aux autorités civiles, c’est ainsi que je vois les choses

  6. C’est très bien !

    Dans ma jeunesse nous allions faire bénir les voitures pour la St Christophe, et nous nous confessions dans la 2CV du curé !

    Bien entendu, ceci ne remplace pas les offices religieux dans les édifices qui ont été édifiés pour cet objet !

  7. Pardon Sivolc, mais ce n’est pas un acte de résistance ! Le seul acte qui pourrait être qualifié de courageux et résistant serait d’ouvrir sa cathédrale et d’y célébrer une vraie messe, de rappeler que le seul Médecin est le Christ dans l’Eucharistie, que personne, dans aucune épidémie, n’a attrapé de maladie par le Corps, le Sang, l’Ame et la Divinité infiniment adorables de notre Sauveur, que nous sommes indignes de recevoir et que seules les mains consacrées du prêtre sont habilitées à toucher. Organiser un cirque pareil c’est se soumettre à la ripoublique des pourris, à laquelle personne ne l’oblige à obéir, car il est maître chez lui, comme tous les prêtres dans leur église. Ces évêques ne sont que soumission. A l’Islam, à la REM, au Nouvel Ordre Mondial…l’après-Concile est à son apogée. Honte à eux ! Sans parler du fait que tout le monde sait que l’épidémie est finie, même notre gouvernement qui maintient une crainte démente. Où allons-nous mon Dieu !

  8. La preuve que ce que je dis est vrai, c’est que les médias adorent cette idée “trocoule”

  9. RIDICULE !

  10. Idiot ! Antichretien ! Les vrais catholiques doivent faire oeuvre de desobeissance civile , en premier lieu, les prêtres, quite à se cotiser pour payer les infractions iniques.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]