Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

Subsidiarité et solidarité en vue du bien commun

A midi a été présentée la XIV Assemblée plénière de l’Académie pontificale de sciences sociales : "A la recherche du bien commun. Solidarité et subsidiarité ensemble". Le texte de présentation souligne qu’il s’agit

"de donner un sens nouveau et une efficacité nouvelle au concept de bien commun en cette phase de globalisation qui voit s’accroître inégalités et injustices sociales dans certains domaines, une lacération du tissu social ou sa fragmentation, ce qui revient à mettre en péril le bien commun de par le monde […] à l’inverse des accommodements entre socialisme et libéralisme, la solidarité et la subsidiarité mobilisent des forces socio-économiques et culturelles de la société."

Le programme prévoit

"un examen approfondi des mutations en cours sous l’éclairage des principes de la doctrine sociale de l’Eglise qui sont la dignité de la personne, le bien commun, la solidarité et la subsidiarité, de manière à évaluer leur degré d’application, et afin de d’avancer de nouvelles solutions là où ils sont méconnus, mal interprétés, oubliés ou déformés… Souvent, ces principes sont interprétés au point de ne plus correspondre au contenu que leur donne la doctrine sociale. On arrive à identifier son bien avec ce qu’elle possède. La subsidiarité et la solidarité familiales, avec leurs liens d’amour, sont abandonnées au profit d’une définition de famille libre à chacun!".

"Ayant constaté les grandes faiblesses de la modernité…il convient d’évaluer les moyens de les éliminer par une démarche nouvelle de la subsidiarité qui en fasse un principe de développement, et pas seulement de protection. Une nouvelle interaction entre solidarité et subsidiarité doit devenir la clef d’accès à des circuits sociaux nouveaux dont dépendront le bien commun. Ainsi la globalisation sera-t-elle transformée en civilisation du bien commun".

Les mots de la doctrine sociale de l’Eglise ont un sens et il convient de le connaître. Prenons par exemple celui de démocratie que l’on trouve à toutes les sauces (sauf dans l’extrait cité ci-dessus…) et voici ce qu’en dit la DSE :

"Une démocratie authentique n’est pas seulement le résultat d’un respect formel de règles, mais le fruit de l’acceptation convaincue des valeurs qui inspirent les procédures démocratiques: la dignité de chaque personne humaine, le respect des droits de l’homme, le « bien commun » comme fin et critère de régulation de la vie politique. S’il n’existe pas de consensus général sur de telles valeurs, la signification de la démocratie se perd et sa stabilité est compromise. [407]

Et ceci :

"L’information figure parmi les principaux instruments de participation démocratique. Aucune participation n’est pensable sans la connaissance des problèmes de la communauté politique, des données de fait et des diverses propositions de solution. Il faut assurer un pluralisme réel dans ce secteur délicat de la vie sociale, en garantissant une multiplicité de formes et d’instruments dans le domaine de l’information et de la communication et en facilitant les conditions d’égalité dans la possession et l’utilisation de ces instruments grâce à des lois appropriées. Parmi les obstacles qui entravent la pleine réalisation du droit à l’objectivité dans l’information, le phénomène des concentrations médiatiques dans les secteurs de la publication et de la télévision mérite une attention particulière. Ses effets s’avèrent dangereux pour l’ensemble du système démocratique quand ce phénomène s’accompagne de liens toujours plus étroits entre l’activité gouvernementale, les pouvoirs financiers et l’information. [414]

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services