Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International / Religions : L'Islam

Stupéfiante première en Arabie : une messe célébrée

Stupéfiante première en Arabie : une messe célébrée

Le patriarche copte Tawadros II prépare une visite en Arabie saoudite, à l’invitation du prince Mohammad ben Salmane Al Saoud.

Le dimanche 2 novembre a eu lieu une stupéfiante première : la célébration de la divine liturgie copte dans la maison d’un résident copte en Arabie Saoudite, par l’évêque copte de Choubra (banlieue nord du Caire), en présence de plusieurs familles de résidents égyptiens chrétiens.

Le fait que cette messe copte non seulement ait eu lieu mais ait été rendue publique montre que quelque chose change.

Opération doublement :

Nous envoyons actuellement un peu plus de 300 000 courriels par mois. Aidez-nous à doubler ce nombre d'ici le 28 février.

Si chacun d'entre vous s'abonne à nos lettres gratuites et propose à ses amis de s'abonner, nous devrions même pouvoir faire beaucoup mieux que cela.

Je compte sur vous.

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Quelle belle nouvelle
    Le sang des martyrs d’Egypte !

  2. J’ai du mal à y croire… Si cette messe est bien été célébrée, grâces et louanges soient rendues à Dieu !

  3. Cela montre surtout que des prélats volontaires, fermes et mitrés peuvent obtenir beaucoup !

  4. Ne soyons pas dupes ! Riyad vaut bien une messe… une petite messe privée dans une maison…

    ————————–

    Mohammed ben Salmane ben Abdelaziz Al Saoud (MBS) doit faire oublier bien des choses :

    « La purge qui a vu le limogeage ou l’arrestation de dizaines de princes, ministres et d’hommes d’affaires, fin 2017, lui assure le contrôle des principaux leviers du pouvoir et en fait l’homme fort du royaume.

    En avril 2018, il est visé par une plainte déposée à Paris pour complicité d’actes de torture par une organisation humanitaire yéménite, ce qui a débouché sur l’ouverture d’une enquête en octobre 2018.

    Il est l’objet de critiques concernant sa politique intérieure dans le royaume et l’opération militaire Restaurer l’espoir dans la guerre civile yéménite, notamment de la part du journaliste dissident Jamal Khashoggi, lequel sera assassiné le 2 octobre 2018 à Istanbul.

    MBS a entamé, à partir de son accession aux pleins pouvoirs, une politique de répression féroce, visible au travers de la hausse des décapitations (48 rien que pour les quatre premiers mois de 2017) …

    Il a également durci et militarisé ses relations avec ses voisins qataris et iraniens, donnant lieu à la guerre civile yéménite, laquelle est à l’origine de la plus grande famine de l’histoire du XXIe siècle. »

    Divers extraits de Wikipedia.

    Note : Je n’ai pris que des éléments négatifs pour MBS mais il y a aussi quelques aspects plus positifs.

  5. Imaginez le tire suivant : « La Président de la France (Manu) permet la tenue d’une prière musulmane dans un appartement de la Région Parisienne » et le scandale qui s’en suivrait.

    Mais je plaisante.

    C’est juste pour faire rigoler les Gilets jaunes.

  6. Douces pressions d’un certain Président efficace que nos médias adorent tant traiter de clown, d’idiot, de fasciste, de personne incapable de diplomatie…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!