Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie / France : Société

Statistiques des décès : mise en perspective

Statistiques des décès : mise en perspective

L’INSEE a publié le 17 avril une étude très intéressante, intitulée « Nombre de décès quotidiens par département »

L’INSEE marche sur des œufs car le pic de mortalité de mars et avril 2020 est atténué par une mortalité basse depuis la fin 2019. La communication tend au travers des graphes à montrer qu’il s’agit d’un épisode d’une extrême gravité, alors que certains des commentaires tempèrent timidement cette vision. Qu’en est-il vraiment ? Car une vision à plus long terme donne une vue très différente de la situation.

Un premier graphique montre le pic de mortalité en mars 2020 en comparaison avec 2018 et 2019.

Sur ce graphique, 5 points attirent l’attention

  • Le pic de mortalité parait énorme
  • Les courbes démarrent au 1er mars, les mois précédents ne sont pas visibles
  • L’échelle à 1000 morts permet un effet de zoom pour grossir le pic
  • La courbe jaune (2020) démarre bien en dessous des courbes 2018 et 2019
  • La courbe jaune amorce une baisse bien visible, mais l’INSEE précise que les données sont « à interpréter avec précaution en attendant les mises à jour ».

Le même graphique commençant le 1er janvier 2020, avec une échelle partant de zéro montre une situation un peu différente :

  • Certes il y a un pic de mortalité
  • Mais la mortalité est depuis le début de l’année 2020 inférieure à celle de 2018 et 2019. L’épidémie de COVID aurait ainsi effectué une sorte de rattrapage, étant donné qu’il touche mortellement les personnes âgées essentiellement.

Il serait alors intéressant de comparer avec des années plus anciennes, en prenant une année de plus par exemple avec l’hiver 2016-2017 qui montre un pic qui va de Noël 2016 à mi-février 2017. La mise en perspective de ces informations relativise nettement l’épisode 2020.

Source : données INSEE brutes

D’ailleurs, les spécialistes de la grippe suivent ces pics et savent qu’ils sont de taille et de forme variable d’une année à l’autre (figure 9 extraite du bulletin hebdomadaire grippe du 18/03/2020 semaine 11 publié par Santé publique France).

Vous remarquez que la courbe avec des points par semaine est plus « lisse », le maximum moyenné sur 7 jours est donc plus bas que sur la courbe par jour. Cette courbe est aussi avec une échelle qui commence à 7000 morts par semaine pour faire un zoom sur les pics. Attention, aussi, le petit pic en 2020 semaine 5 correspond à la pathologie hivernale avant le pic Covid-19 qui n’est pas encore visible.

Qu’en est-il du cumul ?

Là encore, l’INSEE nous montre un décollage qui inquiète :

Et l’observation en cumul depuis le 1er janvier 2020 nous amène à une autre analyse (ci-dessous graphe à partir du 1er mars), à savoir que le nombre de morts tous motifs confondus depuis le début de l’année est faible jusqu’à fin mars (voir article du 16 avril 2020), et remonte en avril pour légèrement dépasser le niveau de 2018 (183 841 vs 182 952 morts). L’analyste de l’INSEE mentionne d’ailleurs cette réalité dans son commentaire.

Un cumul au 1er décembre, pour englober la période hivernale renforcerait ce point, car le nombre de morts en décembre 2019 était inférieur à celui de décembre 2018.

Chacun pourra en tirer ses conclusions.

Partager cet article

23 commentaires

  1. L’INSEE étant un organisme “indépendant” constituant un des directions générales du Ministère des Finances (comme la “justice” est indépendante du pouvoir exécutif), il confirme que, quel que soit le domaine, les statistiques publiées disent ce qu’on veut leur faire dire. Par exemple, deux statistiques censées être identiques ( concernant le même sujet aux mêmes dates) fournissent en fait des chiffres différents. Étonnant, non ???

  2. Ces courbes ne tiennent pas compte des morts par IVG.

  3. On supprime allegrement ceux qui , par leur presence future pourrait nous empêcher de jouir de nos mauvaises passions ( futurs bébés) et ceux qui ne comptent pour rien, nos anciens, car paraissant inutiles au systeme . Entre les deux que reste t il ? Les actifs , futurs esclaves consentants de la mondialisation , encore heureux qu ils ne se plaignent pas dés lors qu’ on leur laisse le droit de survivre.
    Cela me rappelle cette vieille serie des années 70 , ” l age de cristal” où tout le monde acceptait de mourir des qu on arrivait à 30 ans , ce qui pourrait bien arriver dans un avenir plus ou moins proche , alors plus besoin de statistique , les courbes seront plus ou moins identiques d une année à l autre.

  4. Pardon “…d une année sur l autre.”

  5. Une moyenne mobile permettra dans quelques mois de lisser les pics de saisonnalité et de voir s’il y a réellement surmortalité, à supposer que les chiffres ne soient pas “bidonnés”. Avec nos pieds nickelés, ce n’est pas gagné.

    Quoi qu’il en soit, des économies de bout de chandelles imposées par un aréopage de buses parasitaires aura réussi le prodige de mettre l’économie et la société par terre.

  6. On dit des statistique qu’elles sont comme le bikini : ce qu’elles révèlent est accessoire mais ce qu’elles dissimulent est essentiel !

  7. Bonjour, je prépare actuellement un sujet pour informer mes abonnées, mais malheureusement il me manque des éléments.
    Pourriez vous m’indiquer le lien de votre premier graphique tel que vous le présentez ?
    J’ai beau chercher sur le site de l’INSEE je ne l’ai pas trouvé.
    Merci d’avance

  8. J’avais bien pris en compte votre lien initial, mais le premier graphique de votre page n’y figure pas ( 2016-2017 2017-2018 2018-2019)

  9. Si vous allez sur le lien que vous avez mis, vos graphique 1 et 4 de votre blog n’y sont pas. 2016-2017 2017-2018 2018-2019

    • Quand le graphique 1 a été pris, il se terminait au 6 avril. L’INSEE l’a depuis complété jusqu’au 13 avril, mais c’est le même.
      Le graphique 4 est le même que le précédent avec l’ajout des écarts.

  10. Je parle du graphique avec les 4 lignes – bleu verte jaune et rouge s’échelonnant de 2016 à 2020. Avez-vous un lien pour le récupérer ?

  11. Savez-vous si il serait possible de se le procurer et où ?

  12. Le plus probable est que sur l’Année 2020 par rapport à 2019/18 le décrochage à la hausse de la mortalité soit peu significatif comme le pense pas mal d’épidémiologistes ainsi que le Prof Raoult… Tant mieux le confinement semble avoir brisé la transmission ! hCe qui sera très intéressant début 2021 c’est de comparer les chiffres avec la GB et ou la Suède qui ont une un stratégie différente …Et cela permettra peut être de savoir si nous aurions eu 6O.OOO décès sans confinement ou un chiffre équivalent autour de 25.000 .

  13. Il est intéressant de voir que le Gouvernement, pour une fois n’a pas trop tenté de cacher les morts hors détection du COVID19. Le différentiel entre les morts annoncés et le surnombre de morts entre 2019 et 2020 n’est pas si important, même s’il se monte en milliers de morts. On aurait pu craindre pire.
    Observons ces données brutes jusqu’au bout. Rendez-vous dans deux mois.

  14. Très décevant de la part du Salon Beige de publier une “étude” dont les données sont incomplètes et pour une bonne raison, nous sommes au milieu du processus, spécialement pour la mesure de mortalité qui a, ad minima, 6 semaines de retard par rapport à la courbe d’incidence.
    Cette analyse ne donne rien, d’accord avec Citadelle qui attend sagement les 2 prochains mois.
    Ce qui est certain, est que la Suède n’a toujours pas atteint son pic d’incidence, alors que nous l’avons atteint il y a 3 semaines.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services