Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

“Soyons clairs, le Front National n’est pas pour l’abrogation de l’avortement”

Marion Maréchal-Le Pen n'était pas à l'Assemblée lors du vote sur la résolution concernant l'avortement. Elle explique :

M"Simone Veil : « L’avortement doit rester l’exception, l’ultime recours pour des situations sans issues. (…) Aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement. C’est toujours un drame, cela restera toujours un drame. C’est pourquoi si le projet qui vous est présenté tient compte de la situation de fait existante, s’il admet la possibilité d’une interruption de grossesse, c’est pour la contrôler, et si possible en dissuader la femme. »

Je pense que ces mots ne résonnent plus dans les oreilles de ceux qui aujourd’hui ont reconnu l’avortement comme un « droit fondamental ». Autrement dit un « droit » qui ne doit souffrir aucune limite, aucun encadrement. L’équilibre recherché par Simone Veil est volontairement rompu sous la pression des idéologues et des féministes par cette résolution. Tous ceux qui auraient à cœur de rappeler les traumatismes physiques et psychologiques de cet acte sont immédiatement renvoyés dans le camp des extrémistes, conservateurs et autres caricatures infamantes tendant immédiatement à vous disqualifier moralement et politiquement.

Soyons clairs, le Front National n’est pas pour l’abrogation de l’avortement. Il n’a jamais été question de renvoyer les femmes aux « aiguilles à tricoter » comme nous le reprochent des adversaires de mauvaise foi. Comme dans d’autres domaines, notre mouvement refuse les tabous et les dogmes surtout quand celui-ci pose la question du bien-être de nos concitoyennes et des générations futures. En 40 ans, ce sont près de 8 millions d’avortements qui ont été réalisés. Je ne crois pas que cette triste donnée doive nous laisser indifférents.

Le remboursement intégral de l’IVG, aux frais du contribuable, doit-il être octroyé sans limite et sans condition ? Telle est la question que nous posons. Des solutions alternatives efficaces et effectives sont-elles proposées aux femmes pour éviter le drame de l’avortement ? Telle est la question que nous posons. L’avortement doit-il être présenté comme un acte banal, détaché de toute notion de détresse comme l’a fait voter récemment la gauche ? Telle est la question que nous posons. Aujourd’hui l’IVG est encadré (8 jours de délai de réflexion, limitation à 12 semaines de grossesse, entretien avec un organisme social etc…) ; en érigeant l’ivg en droit fondamental, la logique juridique voudrait que petit à petit toutes ces mesures soient supprimées comme une entrave au respect de ce « droit ». Cela je dois en alerter mes concitoyens et le dénoncer.

Je suis une femme et je n’ai pas la volonté de juger les femmes françaises tant je sais que ce sujet touche à leur intimité. Je n’ai pas l’envie de les contraindre dans une législation les condamnant à la détresse matérielle mais j’estime que ce sujet mérite une réflexion loin des passions, qu’il doit être mené dans un souci d’équilibre entre l’article 16 du code civil qui appelle le respect et la protection de l’être humain dès le commencement de sa vie et l’exception à ce principe que permet le recours à l’avortement.

Ainsi doit être comprise l’abstention de mon collègue Gilbert Collard qui me représentait ce jour-là."

Partager cet article

58 commentaires

  1. La dérive à toute allure vers l’UMPS…

  2. Avec les mêmes arguments J. Christophe Fromentin a voté contre cette résolution…
    De plus, Marine Le Pen n’a pas la volonté de juger le femmes, personne ne le lui demande, il faut juger les actes.
    Pauvre Front National

  3. Quelle tristesse de voir ce qu’est devenu le FN….
    J’ai entendu que Philippot disait que peu importe l’ordre d’arrivée ce week-end, ça ne changerait pas la ligne du FN.
    FN qui devient un parti comme les autres : ce que pensent la base, ils s’en moquent.
    Après la dédiabolisation, la délepinsation des esprits.
    Tout ça pour finir comme un vulgaire ump….

  4. Qui est surpris ?
    La pente est raide.
    Les principes chrétiens stricto sensu ne sont réellement promus que par une infime minorité aujourd’hui.
    Et encore… ceux qui le font évitent le nom même du Christ pour le faire.
    Je sais : on me dira nul besoin d’être catholique pour être contre l’avortement.
    Ah bon ? Je dis bien TOUJOURS contre l’avortement.
    Un nom peut- être ?

  5. Même le Front de Jean-Marie n’était pas pour l’abrogation de l’avortement, si ?
    Enfin bon, ils sont pour l’abrogation de la loi taubirate – pardon, scélérate. C’est un début.

  6. il ne s’agit pas “d’abroger” mais de rendre illégal ce crime !
    le FN est en train de devenir un parti banal

  7. J’ai commencé à militer au FN en 1984 à 14 ans et je n’ai depuis jamais cessé.
    Depuis quelques mois j’ai acquis 2 certitudes :
    1) le FN va arriver au pouvoir (ce que je ne croyais pas possible pendant 30 ans)
    2) Il ne se passera rien ou pas grand chose car une fois arrivés au pouvoir nous ferons du Sarkozisme avec un peu de chiraquisme…

  8. c’est clair ,les cathos pourront aller à la chasse aux prochaines élections , seul le parti de la FRANCE reste opposé à l’avortement.
    Elle aurait pu parler de l’adoption facilitée enfin quant aux “tricoteurs” elle doit savoir qu’avec le poison chimique c’est dépassé. Au temps du menhir on ratissait large de” moon” aux rescapés de l’épuration de 45 mais la doctrine était stable ; actuellement le fn donne l’impression de faire plutot dans l’attrape mouches pour arriver au pouvoir .

  9. Il n’y a pas de situation sans issue. Il s’en trouve toujours une au coeur de Jésus.
    “Tu ne tueras point!” est un commandement de Dieu et, quelqu’il soit, l’avortement est un assassinat. C’est en amont qu’il convient de prendre ses responsabilités, et d’obéir à certaines lois de bon sens. Mais encore faut-il qu’elles aient été enseignées.

  10. Je suis étonné des commentaires sur “ce qu’est devenu le FN”, car sur ce sujet, il me semble que le FN n’a pas bougé sa position d’un pouce depuis au moins 20 ans. En substance : l’avortement, c’est pas bien, mais on ne peut pas l’abroger.
    [Un peu moins, en 2002 l’abrogation était encore le programme. MJ]

  11. Le Fn de Jean-Marie Le Pen, en 2002, ne proposait plus l’abrogation de la loi Weil.
    Dans un premier temps, il serait bon de revenir à l’état de la législation de 1975.
    Une autre attitude -moralement souhaitable- serait catastrophique sur le plan électoral.
    Dans mon souvenir, le MPF ne disait pas autre chose en 1998. Mais je peux me tromper…
    En tout cas, ce n’est pas Sarkozette qui reviendra sur l’avortement. Ni sur la loi Taubira…
    [En 2002, le FN demandait encore l’abrogation. En 2007, il proposait un référendum.
    Et maintenant….
    MJ]

  12. Quelques conclusions sont à tirer:
    1/ Marion Maréchal-Le Pen n’est pas représentative de l’ensemble des personnalités politiques du FN. Je dirais que sur les questions de société elle fait partie, avec le député Collard, de la frange la plus tiède du parti (contre la peine de mort, pour l’IVG).
    2/ Le FN, qui arrivera certainement au pouvoir dans les années à venir, prendra des mesures d’intérêt national aussi bien sur des questions institutionnelles, économiques, fiscales, que sur des questions de société, et nous pouvons raisonnablement penser que les députés FN qui seront élus durciront leurs positions par rapport à la parole portée par Marine le Pen et son entourage (Philippot, Collard, Maréchal-Le Pen…) qui, il faut bien le dire, sont relativement frileux sur ces questions là.
    3/ J’ai le sentiment qu’on ne peut plus, sur la place publique, se prononcer contre l’IVG sans être lynchés. Le Front national se montrer relativement consensuel sur cette question pour des raisons politiques et non idéologiques. En tout cas, j’ose l’espérer.
    Restons confiants et soutenons ce qui se fait de mieux pour la France.

  13. LE FN est donc, par complicité latente un parti ASSASSIN, comme les autres.
    Complice du plus grand GENOCIDE inventé par l’humanité, le plus horrible, celui d’une nation, d’une société, d’une civilisation criminelle. Et ils pensent s’en sortir ?????
    Dont acte ! cela fait maintenant bien longtemps que nous ne votons plus pour le FN………. vendus à la république FM.

  14. Bonsoir,
    On ne peut pas abroger l’avortement car les femmes iraient le faire ailleurs à l’étranger en toute légalité par contre on peut ne plus le rembourser et on peut interdire par exemple la fonction publique aux femmes qui ont avorté…

  15. hé oui, au FN comme ailleurs les élites qui pensent justes et droits deviennent de plus en plus rares, évincées qu’elles sont de tout ces partis “de gouvernement” qui convergent les uns vers les autres quand les “fondamentaux” portés par la FM sont en périls.

  16. Dans le marasme dans lequel nous nous trouvons, cette intervention est positive.
    Il faut voir d’où nous partons et dans quel sens elle veut combattre. C’est évidemment moins d’avortements, moins de “droit” à l’avortement, moins de féminisme.
    C’est malhonnête de ne souligner que les phrases qui vous dérangent sans le faire pour les autres.

  17. Bien regrettable.
    Je me souviens de celle de Philippe De Villiers autrement bien meilleure qui consistait à dire : il faut rendre la loi veil inutile.

  18. Ces explications ne sont pas convaincantes. Il s’agissait d’une résolution, et non d’une loi. Le rejet de la résolution n’entraînait aucun changement de la loi Veil et suivantes. Elle aurait dû voter contre pour marquer l’opposition aux abus qu’elle affiche dans ses explications, pour qu’il soit clair qu’elle ne considère pas l’avortement comme un “droit”. Si elle ne l’a pas fait c’est donc peut-être qu’elle est d’accord avec la résolution. Hélas!

  19. “Ben oui ….. c’est comme ça …..”
    Comme dirait ma boulangère (qui elle, curieusement, n’a pas succombé à toutes les dérives)
    1789 ….Mai 68 …jusqu’à nos jours.
    Les générations passent… Et ….changent.
    Et oui, les générations passent, et malgré les
    “meilleures éducations” possibles dans les “meilleurs” milieux, nos enfants n’ont pas tous pu éviter les contacts extérieurs qui les ont soumis aux dérives….
    Alors aujourd’hui il va falloir faire: “avec”.
    “Y a pas le choix”, comme dirait encore ma boulangère.
    Avec cette matière première qui est comme elle est, et sur qui, soyons honnêtes, on ne peut pas jeter la première pierre.
    Alors soyez indulgents avec Marion, elle a suffisamment d’autres qualités par ailleurs, elle le prouve tous les jours.
    Alors oui ! Y a encore du boulot.
    Alors …. au boulot !
    Mais sans haine.
    PS : Je n’ai jamais dit que Marion avait été élevée dans les “Meilleurs” milieux.

  20. Voici LE PRINCIPAL sujet sur lequel je ne suis pas d’accord avec le FN.
    L’avortement est un crime et il faudra un jour le reconnaître.

  21. Petite remarque.
    la photo a été parfaitement choisie pour illustrer le message qui devait être passé.

  22. ça me déçoit un peu de Marion qui jusqu’à présent, n’avait que des interventions très positives à mon sens, mais ne la jugeons pas trop vite : on part de très loin, et elle a quand même le mérite de poser quelques bonnes questions :Des solutions alternatives efficaces et effectives sont-elles proposées aux femmes pour éviter le drame de l’avortement ? Telle est la question que nous posons. L’avortement doit-il être présenté comme un acte banal, détaché de toute notion de détresse comme l’a fait voter récemment la gauche ? Telle est la question que nous posons.
    C’est quand même pas mal pour un début.

  23. Cependant le FN a au moins le mérite de projeter une restriction des avortements (c’est toujours un recul de moins et non pas un pas en avant)
    Mais espérons qu’ils ne mentiront pas (ce dont je doute) comme en Espagne (c’est plutôt du genre de l’UMP)

  24. Les défauts de la démonocratie…. Pour être élu il faut aller dans le sens d’au moins 50% + 1 personnes qui ont le droit de voter. Si ces plus de 50% de personnes estiment que c’est bien, un devoir et même un droit de marcher tous les jours avec une plume dans le cul, celui qui veut être élu par ces personnes devra dire de même et peut-être qu’il devra passer des paroles aux actes pour que tout le monde comprenne la sincérité de ses propos…et c’est ça qu’on essaie de nous vendre comme le modèle parfait de vie en société. Dand ce genre de société s’il y a plus de 50% de cons, celui qui dirigera la destinée de tout le monde et même de ceux qui ne le sont pas, devra forcément plaire aux cons. Soit qu’il en sera un, soit qu’il saura les manipuler.

  25. Injustifiable, d’autant que beaucoup de couples Français seraient prêts à les adopter tout de suite.
    Laissez les vivre, d’autres parents les veulent et les aiment.

  26. A M. MichelJANVA
    En 2002, le programme officiel du Fn disait cela, j’ai retrouvé cette phrase sur Internet : :http://discours.vie-publique.fr/notices/023001406.html:
    3. Pour la préférence familiale
    – Respecter la vie de son origine à son terme
    – Donner un revenu parental égal au S.M.I.C. aux parents français
    – Attribuer les prestations familiales aux seuls ressortissants français
    – Permettre l’adoption prénatale
    – Simplifier l’adoption des jeunes Français orphelins
    Il me semble que pas d’abrogation de la loi VEIL clairement exigée en 2002. Pas exprimé ainsi.

  27. Il ne s’agit pas de juger les femmes qui ont avorté , suivant suite à notre lâcheté, il s’agit de lutter contre l’avortement. C’est un combat difficile, mais enfin nécessaire. Qui a pu regretter d’avoir sauvé un enfant de l’avortement quand il a pu naitre . Tout le problème est là Qui parle de renvoyer les femmes devant des aiguilles à tricoter, il y a assez de part le monde de ces cliniques . je savais que le fn empêcherait Marion de voter contre. Mais enfin en faisant l’impasse sur ces problèmes difficiles, le fn a perdu son éclat et Marion Maréchal aussi. Par cette prise de position qui ne raillera personne le fn montre clairement qu’il est incapable de se transcender?Il ne peut servir qu’ à nous débarrasser de cette bande, mais après ? tout sera à reconstruire avec ou plutôt sans le fn.

  28. Sur ce point le FN n’a pas changé ni varié de position.
    Certes il y a des catholiques dans le FN mais celui ci n’est pas un parti catholique !
    Traiter de ces choses est précisément le rôle du SIEL au sein du RBM
    Donc adhérez au SIEL !!!!!!!!!
    Le FN n’est pas parfait, il n’est pas non plus la panacée mais c’est l’UNIQUE parti qui ne soit pas composé à 100% de racailles !

  29. tu quoque filia

  30. Lamentable !!! !!! !!!

  31. “Soyons clairs, le Front National n’est pas pour l’abrogation de l’avortement.” Au moins c’est clair, c’est contre la loi divine naturelle, donc c’est encore une voie sans issue, on tourne en rond.

  32. va t on ouvrir les yeux sur le FN …..”tel est la question que nous nous posons ”

  33. Poutine, qui est contre l’avortement, ne l’a pas aboli, mais il l’a durcit et instauré les structures sociales pour en dissuader les candidates.

  34. Le non-vote de Marion Maréchal-Le Pen était en parfaite cohérence avec ses prises de position antérieures et avec l’actuelle ligne du parti. Elle n’est pas non plus pour le déremboursement de l’avortement, seulement, peut-être, sous la forme interrogative, pour la mise en cause de son “remboursement intégral sans limite et sans condition”.
    Rappelez-vous : en janvier dernier, elle n’a pas voté l’amendement visant au déremboursement de l’IVG. http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2014/01/avortement-les-interventions-de-marion.html

  35. La colère contre le FN ne sert à rien. C’est le seul parti qui peut faire bouger les lignes. Toute entreprise d’affaiblissement de ce parti serait contre-productif.
    L’IVG c’est comme la peine de mort, il faut la laisser tomber en désuétude avant de pouvoir la supprimer un jour. Mais pour cela il faut que les mentalités soient prêtes à accepter et les conditions ne sont pas réunies aujourd’hui.
    Vouloir abolir l’IVG d’un coup serait une terrible erreur quoiqu’en disent certains des commentateurs.

  36. Cela reste des REPUBLICAINS donc des TRAITRES

  37. @ Pierre Le morvan
    Une fois qu’on a jugé les actes, qu’est-ce qu’on fait après 40 ans de cette loi ?
    Qui peut croire sérieusement qu’on puisse abolir en 2014 ?
    je l’ai cru possible jusqu’au tournant des années 2000, mais l’atonie de la masse catholique sur ce sujet est évidente. Le rappel de la loi naturelle n’est pas suffisant. 1 million plus ou moins à Paris contre la loi Taubira, et les Marches Pour la Vie attirent péniblement 25 à 40 000 personnes. les partis FN ou UMP, et les catholiques qui y sont, ne peuvent pas tout, sans cela tout le monde s’y inscrirait. Le monde catholique, nos évêques doivent plus s’impliquer dans cette lutte pour la Vie.
    Cet écart traduit qq chose d’évident, de sidérant aussi. Nous devons en tenir compte, et commencer par exiger des limitations, des aides, des mesures dissuasives positives avant de songer à pourvoir abolir. marion M L P propose (voir Jeanne Smits) le déremboursement, ce serait déjà un début.
    Le tout ou rien catholique uniquement dirigé contre le FN ne changera pas grand chose, ni au fn ni à l’UMP. Hélas.

  38. Peut-on décemment voter FN lorsqu’on est chrétien ? La question se pose avec de plus en plus d’acuité… Leur position réelle sur l’avortement est très confuse. On sent qu’ils tentent de ménager la chèvre et le chou, mais que leur conviction véritable se situe plutôt dans la légalisation de l’avortement.

  39. Ce commentaire de MMLP au sujet de son abstention sur un sujet “non-négociable” est vraiment décevant et nous confirme qu’en politique, aujourd’hui, courage et convictions morales sont devenus tellement rares – tandis que les langues de bois, valses-hésitation et retournement de veste sont devenus la règle – qu’on ne peut plus avoir confiance en personne !

  40. 1) Quels sont les évêques, en France, qui, ces 40 dernières années, se sont opposés à la loi Veil et ont demandé son abrogation ? Quels sont ceux qui demandent son abrogation aujourd’hui ?
    2) La politique, c’est le plus souvent le choix du moindre mal (ou du meilleur possible). Les râlantes, ça peut soulager, mais ça ne fait pas beaucoup avancer le schmilblick.
    3) Il n’est pas interdit de rester bienveillant et de retenir les dernières phrases : “J’estime que ce sujet mérite une réflexion loin des passions, qu’il doit être mené dans un souci d’équilibre entre l’article 16 du code civil qui appelle le respect et la protection de l’être humain dès le commencement de sa vie et l’exception à ce principe que permet le recours à l’avortement.”

  41. Dans principe non négociable, il y a non négociable….
    Il est incroyable que certains parlent de réalisme… alors qu’ils n’ont pas les pieds sur terre sur les PNN.
    Alors, un peu de réalisme et beaucoup de courage : votez FN ou votez pour le Christ mais vous ne pouvez pas voter pour les deux à la fois aujourd’hui…
    On le savait depuis quelque temps : ce n’est qu’une confirmation… (de plus !)
    Quand on sait qu’en plus Marion Le Pen est enceinte, son propos fait encore plus mal…

  42. Bientôt le tryptique republicain FNUMPS ; ben voilà le socle commun , c est etre republicain avec son cortège d idées mortiferes anti chrétiennes . Mais quand allons nous comprendre qu il faut rejeter cette republique et remettre une monarchie chretienne , qui suit les lois naturelles de Dieu ? On va me traiter de moyenâgeux mais cette republique est à peine plus moderne que les premières societés humaines organisées. Sacrée reculade !

  43. BOMPARD est le seul qui a osé l’ouvrir! Lâché en rase campagne par ses petits voisins de l’assemblée Maréchal le Pen et Collard……
    Le FN est un fruit pourri de l’intérieur.

  44. @Philippe Aucazou, “Peut-on décemment voter FN lorsqu’on est chrétien ?”… J’entends ça depuis 30 ans… Et qui dit ça ? Les mêmes qui votent ou ont voté tant et plus pour le RPR puis l’UMP. Donc pas crédibles.
    Le FN est loin d’être la panacée, mais je considère qu’aujourd’hui c’est le seul parti qui soit à la fois capable de prendre le pouvoir ET d’améliorer les choses sur nombre de sujets. Le FN ne sauvera pas la France, mais il peut probablement “inverser la courbe” pour reprendre une expression chère à certains. Ce que n’a pas fait l’UMP qui va, certes moins vite, dans le même mur que le PS. Ceci dit ce n’est que mon avis.

  45. Décevante Marion ! On ne peut pas vivre en concubinage – comme Marine, d’ailleurs -, ne pas condamner fermement le fait de “tuer des innocents”, et être bonne chrétienne, bien que faisant le pélerinage de Chartres. Or, seul le recours à Dieu pourra sauver la France que nous aimons.
    Qunat à voter, l’abstension est la pire des choses. C’est elle qui nous a valu Hollande. “Entre deux meaux, il faut savoir choisir le moindre”. A moins que l’on ne souhaite arriver au pire, pour, alors, tout casser ! Ce qui n’est peut-être pas la plus mauvaise solution.

  46. J’hallucine de voir certains commentaires mettant le FN ami des loges !! Ou sur un pied d’égalité avec l’UMPS !!
    Cet aveuglement n’est pas de bon augure…
    La racaille UMPS, elle, ne s’y trompe pas en vouant une haine infinie au FN. Elle voit en lui sa fin…
    Le FN n’est ni parfait, ni la panacée universelle mais il est sur la plupart des sujets y compris celui là, le plus proche de l’Église. Les éructations des Enfers à son égard en sont la preuve constante.
    Il y a une différence entre être POUR l’avortement et ne pas vouloir son abrogation.
    En l’occurence le FN est contre l’avortement même si son abrogation n’est pas à son programme pour des raisons assez évidentes. Il est certainement plus intelligent de multiplier les mesures de prévention, d’information et les structures d’aides aux femmes dans un premier temps que d’imposer une abrogation mal reçue et incomprise de la population largement sous informée et endoctrinée.
    @Pierre
    J’approuve la réponse de klm

  47. @PK
    Voter pour le parti de Jésus… Ah mais c’est bien sûr ! Génial ! Comment se fait-il que personne n’y ait pensé plus tôt ?

  48. Une seule solution : abstention !!

  49. Dire qu’il y a encore des Catholiques qui croient qu’ils peuvent en conscience voter (ou continuer à voter) pour le FN…
    Ça me dépasse. Certains mettent en avant le “principe du moindre mal”, comme si le “moindre mal” était un bien que nous aurions le droit de choisir ! Eh non, un mal moindre reste un mal.

  50. @ Justine RK
    Je vous sens sarcastique… Mais si ce n’est pas le cas, je peux m’expliquer…
    Il s’agit bien entendu d’un choix… de vie. D’une métaphore (ou d’une parabole si vous vous préférez !). Soit l’on suit le Christ, et alors un oui est un oui, soit on ne le fait pas.
    Est-ce que voter pour le FN est aujourd’hui compatible avec le fait de vouloir suivre le Christ ?
    Le débat a été tranché pour les cathos depuis quelques années : les partis sont fondamentalement laïcs aujourd’hui pour ne pas dire déchristianisés. Mais l’on peut encore s’entendre en tant que catho sur un socle commun minimal qui sont les points non négociables (PNN). L’avortement en est un. Enfin, sa défense et le combat contre…
    En allant clairement vers une politique qui ne fait rien – et donc clairement aggrave la situation – le FN prend le parti évident de ne pas soutenir ce socle commun minimum pour “catholique compatible”. C’est un choix et comme tous les choix, on doit le respecter.
    Mais il faut aussi assumer ses choix. Le FN ne désire donc pas le vote des catholiques de France. C’est entendu et on n’en reparlera plus.
    Et ce n’est pas parce que c’est pire ailleurs que cela absout le FN : la politique du moindre pire ne favorise que le mal et c’est intrinsèquement impossible pour un catholique de soutenir un mal… Tout au mieux peut-il s’allier à un moindre mal (soutenir un candidat qui tenterait un retour arrière, même minimum)) pour alléger une souffrance.

  51. Il nous faut être exigeant d’elle comme de son parti.
    Mais pas injuste non plus.
    Marion Maréchal a eu jusqu’à présent des prises de positions, des discours à la tribune et des votes souvent remarquables sur les valeurs. Là, elle dit des choses positives et d’autres négatives. Toutefois, dans son parti et dans le Bureau Politique il y a bien des personnes qui sont exemplaires sur ces sujets et il est difficile d’en trouver autant dans les autres grands partis.
    Pourquoi ne la ferait-on pas réfléchir, évoluer ? Sens Commun veut faire bouger les lignes à l’UMP, les Poissons roses aussi à ce qui reste du PS avant sa mort lente programmée, pourquoi des militants ne pourraient constituer un courant clair dans ce parti devenu le premier parti de France ?

  52. L’abstention est la pire des choses. La sagesse le dit: “Entre deux maux, il faut savoir choisir le moindre.” Mais, à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle et innatendue, celle de Holla

  53. L’abstention est la pire des choses. La sagesse le dit: “Entre deux maux, il faut savoir choisir le moindre.” Mais, à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle et innatendue: l’élection de Hollande par 37% des électeurs seulement, grâce aux abstentionnistes, aura eu le mérite de montrer à la France entière, la nullité, la vacuité et le poison du socialisme

  54. Eh ben on n’est pas dans la m … !!
    Toujours la même chose : on a bien fait de soutenir Gollnisch au congrès de 2011. On paye tous les jours l’accession de Marine à la tête du FN…
    On soutient le FN mais que les “choses soient claires” : ce sera pas à n’importe quel prix !!

  55. L’avortement doit rester une exception : Il n’a jamais été question de renvoyer les femmes aux « aiguilles à tricoter ». Je pourrais dire la même chose…
    … mais comment passer de 200.000 avortements par an à ces quelques exceptions ? Et faire en sorte que ces quelques exceptions ne soient pas en majorité des enfants à risque, une sélection entre garçon et fille ou entre des jumeaux ? Telle est la question !
    Comment faire en sorte que l’âge de l’enfant ne soit pas reculé année après année jusqu’à exterminer aussi le nouveau-né quand il ne nous plait pas ? Telle est la question !
    Comment faire en sorte que ce ne soit plus un crime de tenir des petits chaussons en laine à proximité d’une clinique ? Telle est la question !
    Il devrait y avoir un débat organisé avec Marion Maréchal-Le Pen et des représentants de l’Église Catholique. Je crois qu’elle est capable d’entendre et de débattre. Pourquoi pas sur RND ? Si elle accepte, bien sûr.
    Note : Si c’est maintenant à elle de justifier le comportement de l’avocat Gilbert Collard, avocat expérimenté, grande gueule et de loin son aîné, il y a comme un problème, comme un malaise…

  56. la règle du moindre mal ne souffre aucune exception, de même qu’il y a 30 ans, il aurait fallu éviter Miterrand malgré la loi Veil-Chirac-Giscard, aujourd’hui, il faut “préférer” le FN à l’UMP ou au PS ou “préférer” l’UMP au PS.

  57. Maintenant que Mmlp a mis un pied dans la porte il ne faut pas la blamer. Je trouve son communiqué juste et intelligent, c’est la politique du petit pas. Contrairement à Jacques Bompard qui demande pardon avec courage mais qui ne fait pas avancer le combat.
    De toutes façon les cathos ne votent pas front , Ont les retrouvent sur un large éventail qui va du ps à l’UMP avec de gros bataillons au centre. donc qu’ils critiquent un peu plus le front et ses représentants ne change rien.

  58. Le pb viens de la contraception.
    2 approches parallèles:
    -rappeler au peuple le sens de la sexualité et des responsabilités associés… on en est loin!
    -investir ds l aide aux femmes enceintes en difficultés comme alternative a ivg ds une politique pro famille. En gros permettre d etre 3 ans a la maison!
    Cela rendra l ivg inutile. .. du moins pour les gens normaux. .. les autres souvant aisés pourront se payer l ivg qui sera alors deremboursable puis interdit a nouveau…
    Considerer l ivg hors d une vision d une société pro-vie ne marche pas.

Publier une réponse