Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

“S’ouvrir à toutes les richesses de la banlieue” : une journaliste embrassée de force

Et cette journaliste, évoquant l'art contemporain, n'y a rien trouvé à redire


Une journaliste du "Soir 3" embrassée en plein… par puremedias 

Partager cet article

32 commentaires

  1. Contrôle illégal du territoire,règne du communautarisme,haine de la France,racisme anti-blancs,islamisation et préparation au jihad ,commerce de la drogue et des armes selon des méthodes mafieuses,violences et injures faites aux femmes,menaces contre tout ce qui évoque le pouvoir,police,pompiers,médecins, destruction de véhicules et dégradation des biens publics…J’ai sûrement oublié quelques richesses de ce viviers d’extrémistes et de casseurs arrogants,sûrs de leur impunité,qui narguent l’autorité …Ce en quoi ils ont bien raison, puisque la République à genoux ne sais plus quoi inventer pour se faire pardonner de “ces malheureuses victimes” qu’il ne faut surtout pas stigmatiser.
    La seule véritable richesse(de patience)est à chercher parmi les gens honnêtes et travailleurs qui habitent ces quartiers et,se trouvant dans l’impossibilité de partir,subissent la situation.

  2. La synchronisation entre le discours de la journaliste et les images en arrière plan et remarquable:
    00:36 “ouvrir à toutes les culture” (en arrière plan, personnages -visiteurs? figurants?- bigarrés)
    00:45 “s’ouvrir à toutes les richesses de la banlieue” (en arrière plan, empilements de pneus)
    Et la suite fait rire Jack Lang et le présentateur en studio…

  3. Bien fait pour cette et tous ces journalistes qui prônent cette “ouverture à toutes les richesses (islamistes) de banlieue ” …(je pense malgré tout à ces honnêtes gens qui y vivent avec ce que cela implique ) .
    Par contre elle ne se trouve pas devant un stand où la culture catholique pourrait éventuellement s’y trouver .

  4. Combien de temps les Français vont-ils avoir la faiblesse de supporter cela, et de voter pour ceux qui, de droite comme de gauche, nous ont conduit à cette situation ?

  5. C’est une agression sexuelle caractérisée. Va-t-elle porter plainte ?
    A l’heure où les personnalités publiques traînent les gens au tribunal pour la moindre critique, au prétexte d’une diffamation alléguée, une absence de suites judiciaires dans cette affaire encouragerait l’impunité au détriment de victimes inconnues dans la rue, dans les écoles, partout, loin des caméras.

  6. “c’est ça la culture”, commente le journaliste, ou plutôt l’animateur télé.
    “ça” : sur fond visuel de pneus entassés, fond sonore de hurlements, un allogène plus qu’à moitié nu “coiffé” comme la racaille footballistique et braillant en mauvais anglais, entouré de quelques semblables, commet une agression sexuelle sur une idiote que sa fonction met dans l’incapacité de se défendre.
    Jack Lang s’en amuse : il a dû trouver encore plus “amusante” la “culture” de la gare d’Evry, tant la destruction des Français réjouit cette catégorie politique très particulière.
    Et qu’en dit Arcady ?

  7. Journaliste , journaliste… faut le dire vite.
    Titulaire d’une carte de presse délivrée par la CGT, le PS et le PC ?

  8. Et Jack Lang trouve “assez drôle” cette agression sexuelle (code Pénal, article L 222 -22 : http://you.dara.free.fr/documents%20tronc%20commun/52282.pdf)
    Quand se met-il en jupe pour protester contre le sexisme subi par les journalistes ?

  9. Et le journaliste de dire “C’est peut-être cela la culture aussi”. Je vais rester inculte si cela ne vous dérange pas.

  10. Bah… Jack Lang rit grassement… souvenirs d’OK Corral sûrement… Elle, elle a l’air finalement de trouver cà normal.. Ce jeune aurait finalement dû aller beaucoup plus loin : les dhimmis sont à ses pieds..

  11. le plus scandaleux est que cela fait rire notre ancien ministre de la culture !

  12. Et après cette affront public à la journaliste – qui curieusement ne s’émeut pas et accepte – nous pouvons comprendre les viols et agressions sexuelles qui deviennent de plus en plus courants, il ne faut s’étonner de rien puisque nous banalisons tout….et ceci fait rire sur le plateau l’affreux Jack et son intervieweur …Quelle déchéance ….!!!

  13. Que ce baiser forcé amuse Jack Lang n’est guère surprenant ; mais cela n’enlève rien à l’illégalité de cet acte, accentuée par la différence d’âge entre l’auteur et la victime (en âge d’être la mère du coupable, dont on peut espérer qu’il a eu au moins, hors antenne, la décence de s’excuser).

  14. Et le vieux bouc, éternel ministre de la xculture, de glousser “oui, ils sont drôles !”. Comme disait mon voisin Rémi “y aura que la fin de triste”.
    Quelle chance que cela soit passé en direct au soir trois. Tous les blaireaux qui nous bassinent avec leur “merveilleuse jeunesse de deuxième génération”, “beurs, beurettes et blackos qui sont antant de chances pour la France”.

  15. Le pire c’est que la scène (embrasser une femme sans son consentement) a amusé jack Lang.

  16. Vous n’avez rien compris aux richesses de ces banlieues, car tout est dans le final du journaliste “c’est ça la culture !”. Qui remboursera les dégâts qui seront inévitablement commis au Palais de Tokyo ?

  17. Regardez l’air niais du présentateur, son sourire béa devant l’agression en direct de sa consœur cgetiste…..pitoyable et effrayant.

  18. Je viens de lire mon dernier bulletin de l’AGRIF, La Griffe, et ce genre de situation ne me fait pas rire du tout.
    Une telle impunité filmée est terrifiante.
    Que se passe-t-il hors caméra avec des agresseurs comme celui-là?
    Il suffit de voir les regards apeurés de la journaliste pour ne pas avoir du tout envie d’en rire.
    Une condamnation verbale générale et immédiate aurait dû être la seule réaction tolérable sur le plateau. Au contraire, pas une réserve, c’est extrêmement grave.

  19. il faudrait créer une page facebook de soutien à cette journaliste (avec ou non son accord), juste pour montrer qu’il est ignoble qu’une femme soit traitée de la sorte, juste parce que c’est ignoble qu’effectivement sa “fonction” et le direct l’empêchent de protester, qu’il est abject que par ses rires complices, jack lang soutienne les agresseurs sexuels.
    je ne sais pas faire, mai quelqu’un se lance ???

  20. impossible d’exprimer tout ce que je ressens mais je fais encore une différence entre l’attitude des “sauvageons ” se permettant tout et celle des “dhimmis” prêts à toutes les bassesses et…plus !
    Au nom de quoi devons-nous supporter ces pauvres larves et se voir ainsi déshonorés ????

  21. voilà aussi de la diversité culturelle…
    Deux guet-apens ont eu lieu ce week-end à Grigny dans l’Essonne rapporte Le Parisien. Un premier accrochage a eu lieu vendredi soir lorsqu’une patrouille de la brigade anti-criminalité a été poursuivie par une vingtaine de jeunes masqués et armés de pavés et de cocktails Molotov. Les policiers ont été secourus par des gendarmes qui passaient à proximité.
    Un deuxième incident a eu lieu hier soir : une voiture de police a été prise d’assaut par une trentaine de jeunes armés de barres de fer. Dans les deux cas, les dégâts n’auront été que matériels.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/19/97001-20140519FILWWW00029-essonne-des-policiers-sauves-par-des-gendarmes.php

  22. Mais voyons, c’était juste un séquence de cul-ture….

  23. Tout le monde trouve cela normal : la journaliste et le plateau TV – être embrassé sans consentement relève de l’illégalité certes ! mais croyez-vous vraiment qu’il va s’excuser ce m****** ? il ne sera même pas inquiété ! puisque tout le monde trouve cela normal!!!
    Dans le journal de ce jour de ma région (hérault) une petite fille de 6ans a été violée par un ami de la famille et il est repartit libre ! juste 10 mois de prison et se faire soigner ! et vous voudriez que cette chance pour la France soit réprimandée car appréhendée ce serait trop le pauvre !

  24. Trop drôle disent les 2 ‘drôles’ sur le plateau…
    logique pour le journaliste qui est aux ordres, quant à lang, rien ne le choque en la matière apparemment!
    mais que font les féministes et les vertes ???

  25. Où est la vraie France avec ses valeurs chrétiennes ?

  26. Le harcèlement (de rue, de plateau télé…), avec passage à l’acte éventuel, c’est de la “culture”. Estampillé France 3 et Jack Lang….

  27. Est-ce que vraiment elle y croit??
    Parce que de deux choses l’une: soit elle tient à son poste et adhère au système en n’en pensant pas moins, soit elle est complètement crétine.
    Je ne sais pas trop laquelle de ces deux options est la moins lamentable pour elle.

  28. On voit bien dans leur regard que le présentateur et même Jack Lang sont assez mal à l’aise d’assister à cette agression en direct .Mais il faudrait un minimum de courage pour la condamner…et quelles seraient les conséquences si le journaliste stigmatisait ces “artistes”..garderait-il son poste de présentateur?Dans notre République le crime de lèse banlieue ne pardonne pas!

  29. “… soit elle tient à son poste et adhère au système en n’en pensant pas moins, soit elle est complètement crétine.”
    Il reste une autre option : tout cela était convenu d’avance car il faut bien montrer que, lorsqu’une femme est entreprise d’un peu trop près par un “chance pour la France”, elle doit trouver cela normal, voire excitant.
    Ainsi, découvrant que la journaleuse n’a ni crié, ni envoyé son micro dans la figure de son agresseur, les jeunes femmes décervelées par les journées de la jupe, l’éducation nazionale et les grands merdias, en viendront à trouver cette situation normale et à considérer ce type d’agression comme un éloge à leur féminité.
    L’absence de condamnation et le rire convenu des deux autres cons sur le plateau en disent assez sur le niveau des “élites” qu’on nous impose.

  30. On ne s’aime plus les uns les autres: on est “solidaires” et on se “tolère”; on ne prend plus un soin particulier des dames, qui sont des hommes déguisés et rien de plus; enfin, on banalise la sexualité, tant et si bien que le viol même devient banal (une élève en latin s’était étonnée il y a quelques années que Lucrèce n’ait pas voulu survivre à son déshonneur: un viol, c’est comme faire l’amour).
    Même entre chrétiens, souvent, les jugements et refus de l’autre (pas du même monde) semblent plus importants que l’amour.
    Comment vouloir alors que ce genre d’acte indigne qqn, ou que quiconque respecte cette journaliste?

  31. La journaliste ne semble pas offusquée, les journalistes sur le plateau non plus… tout cela est donc normal semble-t-il…
    Si ce n’est pas une agression,faut-il en conclure que cette journaliste est payée pour cela aussi ? le plus vieux métier du monde…

  32. En fait si vous regardez les lointaines tribus d’Afrique ou indiennes ils sont beaucoup plus civilisés et raffinés…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services