Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

“Souchiens” : Houria Bouteldja, relaxée

La cour d’appel de Toulouse a relaxé aujourd’hui Houria Bouteldja qui était poursuivie pour injure raciale. L’ancienne porte-parole du Parti des indigènes de la République avait été assignée en justice par l’Agrif après avoir employé en 2007 le terme “souchiens” pour désigner les Français “de souche“.

Malgré les réquisitions du parquet général qui, lors du procès du 15 octobre dernier, avait demandé une peine d’amende “d’avertissement” contre la jeune femme, les juges de la cour d’appel ont confirmé le jugement de relaxe prononcé en première instance, le 25 janvier 2012, par le tribunal correctionnel de Toulouse.

Addendum : réaction de Bernard Antony.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Ah, mais tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !
    Je propose donc qu’on remplace “français” par “souchiens” dans le dictionnaire, et tant qu’on y est “justice” par “foutaise” et “démocratie” par “miroir aux alouettes”(pour rester poli… mais suis-je bête ! remplaçons “politesse” par “résidu de la préhistoire”)

  2. Ouf, je l’attendais ce moment là !
    Pour pouvoir le dire haut et fort sans craindre les ennuis:
    Houria Bouteldja est une souchienne !!

  3. Qui s’attendait à un autre verdict, surtout actuellement?

  4. Hélas! Les souchiens aboient, le PIR passe.

  5. ce qui confirme que dorenavant il y aura toujours 2 poids et 2 mesures

  6. J’attends les municipales de 2014. Si, comme cela vient de se produire en Belgique à Anderlecht et Molenbeek, il y a des élus d’un parti islamique, voire même des maires de cette mouvance, les retombées sur la France risquent de provoquer un choc quand ces gens-là voudront appliquer le coran “stricto sensu”. Le pouvoir actuel et ses seides de la justice vont devoir gérer une situation qu’ils auront eux-mêmes provoquée. Qu’ils relisent donc l’Histoire récente des balkans et, surtout, du Kossovo …

  7. Puisque tout est permis, amincissons notre déclaration de revenus afin de moins payer d’impôts pour cette pègre.

  8. Ca ne fait rien. Grâce à l’action de l’AGRIF, le racisme anti-français est entré au tribunal, à la barre des prévenus, à deux degrés de juridiction.
    Cela légitime la lutte juridique contre la diffamation des Français. Auparavant, des poursuites contre de tels propos, un réquisitoire, auraient été inimaginables.
    C’est un début. C’est une étape. Les combats ne se gagnent pas d’un seul coup.

  9. en fait, elle a bien raison ! la bande qui nous gouverne est bien peuplee de ‘souchiens’.. mis a part qu’ils ne sont pas tous des francais de ‘souche’

  10. C’est une nouvelle preuve que les magistrats sont acquis aux idées de gauche. Ils ne jugent plus au nom du peuple français mais au nom du “peuple de gauche”.
    Bouteldja pourra continuer à nous injurier et à insulter notre histoire nationale.
    Quel bel exemple donné aux jeunes générations !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services