Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

SOS : homosexualistes

Lu sur Novopress :

"SOS homophobie lance aujourd’hui un site internet axé notamment sur la promotion de l’homosexualité. Public visé : les adolescents. Une première entrée, en haut de la page d’accueil, met en valeur My Summer of Love, un film racontant l’histoire des « premiers émois lesbiens » de Mona et Tamsin.
Le visiteur peut aussi trouver un large choix de « films lesbiens » sur le site.
Une série de portraits continue cette promotion où Matthew Mitcham, explique que si il est devenu « champion olympique » de natation, c’est grâce aussi à son amant. Une autre page vante également les mérites de la série britannique Skins où « deux jeunes filles » deviennent amantes « après une balade en vélo ». Les visiteurs, « jeunes lesbiennes, gays, bi, trans ou curieux » peuvent accéder à plusieurs rubriques pour « corriger » ceux qui n’adhèrent pas à l’homosexualité. La solution : un appel téléphonique de délation à SOS Homophobie. La vie en rose, c’est simple comme un coup de fil ?"

Partager cet article

2 commentaires

  1. Ce ne sont pas ceux qui n’adhèrent pas à l’homosexualité qui ont besoin d’être corrigés, ce sont les homosexuels et ceux qui défendent cette perversion en la présentant comme égale à l’hétérosexualité au point de revendiquer le droit au mariage et à l’adoption.

  2. Ce site est une véritable ode à la victimisation et au communautarisme. L’homosexuel en général n’y est présenté que comme une victime potentielle, harcelé, menacé, traqué par l’éternel agresseur non cité évidemment: l’hétérosexuel!
    On croit revivre en le parcourant le syndrome de la victimisation raciste et unilatérale de nos chères associations anti-racistes qui ont certainement plus fait pour la promotion de la xénophobie que l’inverse.
    A l’instar du féminisme, cette nouvelle pseudo libération de ‘l’homo pas sapiens”, me semble être le fruit des élucubrations masturbatoires et intellectuelles d’une élite bourgeoise, elle même pervertie et engluée dans ses propres fantasmes et contradictions.
    Au lieu de défendre les homosexuels dans leur différence, elle porte au panthéon de l’idéologie, une déviance et prône l’identité de cette déviance comme valeur absolue de tolérance.
    Enfin, ce site s’adresse aux adolescents, c’est à dire à des individus en construction et en quête de leur propre identité. Il me semble très dangereux d’affirmer à un adolescent que son orientation sexuelle est uniquement celle qui fait référence à son ressenti alors qu’il est normal à cet âge de ressentir à travers une amitié profonde, une attirance pour une personne du même sexe. Pour s’en convaincre, il suffit de se balader sur “facebook” et regarder les photos et les commentaires que mettent en ligne, les jeunes adolescents.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services