Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sophie Robert, candidate dans la 6ème circonscription de la Loire, défend les principes non négociables

Sophie Robert, candidate FN dans la 6ème circonscription de la Loire, m'écrit :

R"Le Salon beige étant une de mes lectures quotidiennes (j’allais écrire ma), je note que certains candidats vous adressent des mises au point sur leur engagement. Pour ce qui me concerne, candidate aux élections législatives dans la 6ème circonscription de la Loire sous l’étiquette « Rassemblement bleu marine » et secrétaire départementale du Front National, je tiens à vous préciser qu’ayant depuis toujours fait miens les principes « non négociables » du Saint Père, je me présente devant les électeurs afin de mettre en œuvre ce qui, depuis le début, est au cœur de mon action politique : « Offrir un témoignage public de ma Foi », comme le demandait, il y a peu, le TRP Dom Jean Pateau.

Agée de 40 ans, mère de famille de 5 enfants, conseillère régionale Rhône-Alpes, si on me fait l’honneur de m’élire, je défendrai au Parlement, en particulier, le droit à la vie (de la conception à la mort naturelle), la famille composée d’un père et d’une mère et les libertés essentielles tel le libre choix de son école ou la liberté d’entreprendre. Ayant été naguère à l’origine du mouvement des « Survivants », vous comprendrez aussi qu’une fois élue, je ferai tout pour éradiquer ce fléau de l’avortement qui ravage la France en offrant aux femmes en détresse des alternatives. J’ai d’ailleurs eu l’occasion au Conseil Régional Rhône-Alpes de m’exprimer sur ces sujets lors de mon intervention sur le pass-contraception."

Partager cet article

17 commentaires

  1. bravo cousine, t’es trop forte ! merci !

  2. Finalement, quand on lit tous ces témoignages de candidats bien comme il faut, on se dit qu’à droite, il ne manque qu’une chose : ce sont des chefs bien comme il faut…
    Vivement que ces candidats prennent tous de grandes responsabilités au sein des appareils politiques…
    Ceci dit, on peut se demander comment avec une bonne base comme cela, tous ces appareils vont quand même de travers au niveau national. Que représente un Jupé, un Copé ou une Le Pen dans ces conditions ? On serait en droit de se demander si la fameuse fracture qui existe entre les élus et le peuple ne commence pas tout simplement dans les partis…
    Sainte Jeanne d’Arc, priez pour nous !

  3. Sophie Député !! Sophie à l’Assemblée !!

  4. Quel réconfort de lire ces paroles toutes simples mais si fortes! Merci.

  5. Y aura-t-il suffisamment de députés de cette trempe, le 17 juin, pour modifier le cours des choses et inverser la tendance mortifaire qui règne -hélas depuis tant d’années- au Parlement. Catholiques de toutes les circonscriptions de notre belle France, mobilisez-vous! Et oubliez le “politiquement correct”…

  6. Je me permets de répondre au commentaire de PK qui a l’air de douter de la sincérité des cadres du FN. Il se trouve que j’ai quand même certaines responsabilités puisque je dirige la fédération du FN de la Loire et mon suppléant, Charles Perrot, bien connu pour ses engagements catholiques, défenseur de la doctrine sociale de l’église dans toutes ces interventions depuis 15 ans à la région Rhône-Alpes, est membre du bureau politique du FN. Le 3ème cadre de la Loire, Gabriel de Peyrecave, est aussi bien connu pour ne pas être tiède dans ses engagements qui découlent tous de sa foi. Nous travaillons avec notre chef Marine sans aucune ambiguité et incitons ceux qui partagent nos convictions à nous rejoindre et prendre des responsabilités au sein de notre mouvement. Merci de vos encouragements, cela est réconfortant et nous faisons de notre mieux. Sophie ROBERT

  7. @ PK
    Mettre sur le même plan “un Jupé, un Copé ou une Le Pen dans ces conditions” en ce qui concerne la Vie, (l’avortement également), les lois mortifères, l’école et la famille, ainsi que les projets d’euthanasie et d’homoparentalité et mariage homosexuel, cela est-il honnête ?
    Cette candidate est candidate FN : elle ne pourrait pas être candidate UMP. Elle en serait chassée ou n’aurait pas l’investiture. M LE PEN défend des positions de rupture avec la culture de mort, tandis que les Juppé et Copé en sont très loin.
    Ce type de comparaison méprisante est exaspérant : si tout se vaut, rien n’a de valeur, et aucun critère de jugement n’est possible.

  8. Bravo Sophie, très bon témoignage !
    Dans la Xe circonscription du Rhône, Agnès MARION (FN) est sur la même ligne …

  9. @ Sophie Robert,
    Je ne doute pas des cadres locaux… mais force est de constater que l’exécutif – à de rares cas près – ne suit pas.
    L’espoir qui nous reste est que vous – les cadres locaux – les cadres exécutifs le plus tôt possible…
    Je vous souhaîte une bonne fin de campagne et surtout d’être élue : la France a besoin de femmes comme vous…

  10. @ Jacques-Henri
    On a déjà eu le débat 10 fois ici : on est entièrement catholique ou pas du tout. On embrase tous les PNN et pas seulement 90%.
    Essayez d’être nudiste en gardant en slip !

  11. Non seulement elle est courageuse mais en plus elle est très jolie …voilà qui devait rajeunir notre 4 eme age à l’Assemblée …car EVIDEMMENT ! elle sera élue !!!
    Bravo Mme Robert, votre famille est surement formidable !!!!!!!!!!

  12. Allez Sophie !
    Vrai qu’elle se bat depuis des années contre l’avortement.
    Un “survivant” à l’avortement

  13. Et allez Agnès que je connais aussi !

  14. Nous avons lu sur ce blogue que ce qui manquait au FN c’étaient des gens de terrain dont la gouvernance ne s’était guère préoccupée.
    Voici que nous en découvrons presque chaque jours grâce au SB.
    C’est tout de même encourageant.

  15. Le problème n’est plus d’avoir de bons candidats, mais de bons électeurs…
    Personnellement, je serais inquiet de savoir que mon député ne lit quotidiennement qu’un blog, quand bien même celui-ci est de bonne qualité…

  16. Est-ce que l’appel de Sophie Robert sera entendu? Je rêve que dans toute la France se lève une foule de “bien-pensants” qui acceptent de mettre la main à la pâte (quitte à la salir… du moins aux yeux des hommes) pour aider, avec leurs moyens propres, ceux qui, comme elle, se battent sur le terrain, souvent seuls, en tout cas sans grand secours des autorités morales qui font l’opinion, et ce pour que règne, ici-bas, Celui devant qui tout genou doit se plier sur cette terre comme au Ciel.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services