Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sondage sur l’entente à droite pour le 2e tour des municipales

Sondage sur l’entente à droite pour le 2e tour des municipales

Dans plusieurs municipalités, notamment (mais pas seulement) dans le sud de la France, la droite peut l’emporter au deuxième tour des municipales si elle est unie, mais la gauche a toutes les chances de le faire si la droite est désunie. Nous lançons donc ce sondage pour savoir ce que vous pensez de l’entente à droite. Nous savons bien que les lecteurs du Salon beige ne constituent pas un “échantillon représentatif” au sens des instituts de sondage, mais si nous sommes assez nombreux à répondre, le résultat devrait tout de même être significatif. C’est pour cela que vous invitons tous à répondre à ce sondage et à le faire tourner autour de vous: profitons de notre confinement pour développer notre capacité d’action numérique!

Nous avons prévu la possibilité de laisser son adresse. Cela nous semble particulièrement important pour les lecteurs qui se trouvent dans l’une des villes concernées. En particulier, les habitants de Carpentras et de Tarascon sont vivement invités à laisser cette information. Pour les autres, c’est moins utile à court terme, mais n’hésitez pas à laisser tout de même cette information: nous devrions avoir de nombreuses autres occasions de mener des campagnes locales dans les prochains mois.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Ici à Marseille, le seul candidat acceptable est Stéphane Ravier (RN). Il n’a rien à attendre des candidats de la fausse droite, Gilles et Vassal. Sa chance, c’est que ces deux là semblent irréductiblement opposés l’un à l’autre. La gauche (écolos+socialos+cocos) est unie, avec un candidat unique Mme Rubirola (verte) qui est arrivée en tête du 1er tour. Malgré tout, la sénatrice Ghali, ex-PS, proche de la mafia marseillaise, bien implantée dans le 8e secteur, et le vert Barles, ancien associé de Rubirola, font bande à part, mais vont négocier ferme pour le 2e tour. Au 3ème tour Rubirola risque de déchanter avec ses pseudo-amis communistes. En effet, il y a ici 8 secteurs avec 8 maires, donc 8 élections en parallèle. Les 8 candidats RN de Ravier sont tous qualifiés pour le 2ème tour, c’est une autre chance. Les autres autres chances sont d’ordre psychologique :
    – Moussa Maskri, candidat de Vassal dans le 8e secteur a cru malin de se retirer avec 13,70% des voix. Vassal n’aura donc aucun conseiller municipal dans ce secteur, et ses électeurs risquent de s’abstenir ou même de voter RN au 2e tour
    – l’unique opposant à Stéphane Ravier dans le 7e secteur, David Galtier, liste Vassal, est un général, ancien n°2 de l’Armée de Terre : pas très attirant pour les gauchistes.

Publier une réponse