Sondage orienté

Les Echos reviennent sur le récent sondage commandité par l'ADMD selon lequel 86% des personnes interrogées seraient favorables à l'euthanasie lorsqu'une personne atteinte d'une maladie incurable en phase terminale le réclame. Pour le journaliste, si la question était posée autrement, par exemple sous la forme suivante : "Êtes-vous favorable à ce que toute personne en fin de vie reçoive les soins lui permettant de vivre ses derniers jours sans souffrir ?", il y aurait 99% ou 100% de réponse positive. Le journaliste affirme que

"la question centrale, s'agissant de la fin de vie, n'est (…) pas celle de l'euthanasie, mais celle de la capacité de toutes les structures médicales de prodiguer des soins palliatifs susceptibles d'apporter l'apaisement". "C'est sur ce point que toutes les associations et tous les responsables parlementaires et gouvernementaux devraient faire porter leurs efforts."

2 réflexions au sujet de « Sondage orienté »

  1. Sancenay

    c’est, dans le langage du système ce qu’on appelle :”éclairer la liberté de choix”.
    Et après quoi, dans une attitude que ne renierait pas Ponce pilate : “après tout c’est l’électeur qui choisit”
    Comme disait au moment de la Terreur, la très révolutionnaire, Madame Bertrand,écoeurée par le sang de ses compatriotes qui ruisselait de partout dans les rues de Paris, et en proie à un début de repentance:” Liberté que de crimes on commet en ton nom”.
    A noter que l’ADMD qui à priori représente deux pelés et trois tondus est sytématiquement relayée par le journal.
    Apparemment il doit s’agir du club fermé de la “France d’en haut” cher, entre autres épouvantés du faux-crime raciste du RER2, à notre Champion National du lundi de Pentecôte.

  2. Marie

    Ceci n’est rien d’autre que le fruit de la disparition des hôpitaux catholiques… et des congrégations qui les tenaient : plus personne pour assister ceux qui souffrent…
    L’école publique pour assurer une vie sécurisée contre la religion, et l’hôpital de même pour tenir en main le dernier verrou… sur l’éternité…

Laisser un commentaire