Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Son bébé naît vivant après un avortement. Sa maman regrette ce choix

Son bébé naît vivant après un avortement. Sa maman regrette ce choix

Ils attendaient leur quatrième enfant quand ils ont appris, à 15 semaines de grossesse, que leur bébé était atteint du syndrome d’Edwards ou trisomie 18. Provoqué par un chromosome 18 surnuméraire ce syndrome entraine la plupart du temps une mort précoce.

Ils décident alors d’avoir recours à l’avortement, à 18 semaines de grossesse. A la grande surprise des médecins, le bébé naît vivant. Sa mère témoigne :

« Je pensais avoir fait le plus dur quand j’ai pris la décision d’avorter, mais je me sens 10 fois pire. J’ai dû regarder les battements de son cœur ralentir et voir la vie s’échapper de lui. Le voir mourir était une torture ».

Le premier comprimé était censé « arrêter la grossesse » avant le déclenchement de l’accouchement. Mais quand le bébé est né, son cœur battait dans les bras de son papa. Sa maman « regrette d’avoir provoqué cet accouchement ».

« Je n’ai même pas de mot pour exprimer l’horreur de ce que je ressens. J’ai lu qu’une personne avait vécu jusqu’à 40 ans avec ce syndrome. Maintenant je me demande s’il aurait pu survivre. Si j’avais su qu’il serait né vivant, j’aurais probablement pris une autre décision ».

Le bébé, né à 15h50 le 9 avril, est décédé 10 heures plus tard à 2h30 du matin.

Partager cet article

5 commentaires

  1. L’horreur.

  2. Prions pour ce bébé, ses frères et soeurs, pour que ses parents se convertissent. Et que ceux qui ont rendu ça possible le fasse aussi.

  3. Le voila le résultat des bons conseils du “planning familial” dont l’objectif est d’obtenir un maximum d’avortons pour fabriquer du vaccin covid… Cette femme portera des remords toute sa vie, lors que si elle avait décidé de l’abandonner à la naissance elle aurait pu se consoler en pensant qu’il aurait été adopté par de très bons parents. A noter que ce n’est pas cette femme qui est condamnable mais bien les ordures du gouvernement et des labos….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]