Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Simone Veil, ce n’est pas que la loi sur l’avortement

C'est aussi la création du numerus clausus pour les médecins en 1971.

La conséquence : des déserts médicaux partout en France.

Le numerus clausus instauré en 1971 par Simone Veil reposait sur l'idée, qui s'est révélée totalement fausse par la suite : l’offre crée la demande. Réduisons l’offre et la demande faiblira permettant ainsi de maîtriser les dépenses de santé.

Le résultat sera que l'on aura limité drastiquement l'entrée dans la profession médicale à de jeunes Français en les recalant au concours d’entrée avec des notes approchant 15/20 pour embaucher ensuite à tour de bras à prix réduit des médecins étrangers."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

22 commentaires

  1. Au fait elle est où, présentement, l’âme de Simone Veil ? Au Paradis ?

  2. Oui, une caricature de ripoublicanisme : panthéoniser avec tapis rouge de louanges politiques et merdiatiques celle qui est à l’origine d’un tas de ruines, entre désertification démographique et désertification médicale.
    Chapeau, il fallait le faire !

  3. Le lien dirige vers un site qui comme d’autres donne des indications inexactes. Simone Veil n’est pour rien dans la création du numerus clausus en 1971 puisqu’à cette date elle n’était ni ministre ni parlementaire mais s’occupait de l’ORTF .Elle est devenue ministre de la santé en 1974. Il existe probablement une confusion avec d’autres mesures qu’elle a pu prendre ultérieurement.

  4. Et certains n’ont pas pu succéder à leur père dans des zones rurales qu’ils connaissaient parfaitement tandis que leur famille était là depuis des générations et des générations.
    Merci Simone

  5. Comme quoi, l’entrée au Pandemonium, pardon au Panthéon est l’hommage suprême rendu par la ripoublique aux anti-Français…

  6. Pour éviter le numérus clausus, certains étudiants se tournent vers l’Europe toutes les professions médicales et para médicales. Avant, les jeunes français allaient en Roumanie, où les études sont en français et où il n’y a que des examens, pas de concours; Puis ils reviennent exercer en France une fois munis de leur diplôme roumain (et donc européen). Le niveau n’est pas aussi élevé qu’en France (certains disent qu’on se prépare une catastrophe sanitaire) – mais ça permet de contourner le numérus clausus.
    Mieux maintenant, l’Espagne. Des facultés de médecine privées se sont mises en place (comptez 10 à 12 000 euros l’année). Les enseignements se font au choix en espagnol ou en français (c’est un peu plus cher en français). Il faudra prévoir aussi de payer un studio à Madrid, mais c’est moins cher que dans certains centres universitaires français. Si votre enfant a un bac option européenne espagnol, il pourra même s’inscrire à l’université publique (frais d’inscription faibles). Et de même qu’avec la Roumanie, il reviendra exercer en France une fois son diplôme européen en poche. En prime, votre enfant aura passé ses années d’étudiant à Madrid, c’est quand même plus attractif que la Roumanie. Je connais une étudiante qui est allée à Barcelone. Les études sont là-bas en catalan, il faut le savoir.

  7. Soyons sérieux une minute!
    La question du numerus clausus n’est en rien cause des “déserts médicaux”…
    La raison est que les médecins NE VEULENT PAS s’installer en milieu rural!
    Il y a plétore de médecins dans certaines agglomérations et – chose bien connue – il y a des médecins smigards sur la Cote d’Azur tellement ils sont nombreux!
    Tant qu’on ne forcera pas les médecins à assurer un maillage rural suffisant, on n’en sortira pas! Sauf à importer toutes les facs de médecine de Roumanie…
    Et nous en prenons le chemin!

  8. En effet elle fut aussi la tête de liste de la droite aux européennes , voilà pourquoi je ne suis pas de droite mais identitaire , social , nationaliste , populiste , souverainiste , mais pas de droite …….

  9. Je suis étonné car Simone Veil avait aussi le sens du commerce :on dit qu’à Versailles toutes les cafétérias lui appartenaient

  10. “… embaucher, à tour de bras, à taux réduit des médecins étrangers”.
    Non ces médecins – et/ou des faisant fonction d’interne – ont des exigences. Nécessité faisant loi pour les hôpitaux, il faut bien céder.Sinon on vous traite de raciste.

  11. le numerus clausus joue un rôle important dans la désertification médicale, puisque décrocher ce concours demande un profil particulier qui n’a plus grand chose à voir avec la médecine ancienne.
    vous avez confiance dans les médecins nouvelle génération ? moi, pas ! des gens qui acceptent sans broncher de mettre en ligne le secret du dossier médical sont des utilitaristes assez sociopathiques et pas des gens soucieux de respect du prochain.
    on a sélectionné des profils capables d’ingurgiter des notions complexes mais avec des exigences de formations scientifiques disproportionnées, aussi les machines à QCM ne font pas nécessairement des grands lettrés désintéressés, et soucieux des gens.
    les médecins ne veulent pas s’installer à la campagne? cela n’a rien d’étonnant ! ceux qui l’auraient fait ont été écarté du palmarès avant de pouvoir y songer.
    oui, on a fait venir des médecins de l’étranger à la place, cela va encore lorsqu’il s’agit d’un généraliste, mais s’il s’agit d’un psychiatre, ce parent pauvre de la science médicale…, qui en plus ne maîtrise même pas les expressions idiomatiques de sa langue d’exercice, cela fait plus que laisser rêveur.
    navré ! mais on n’aime ni les tiroirs caisses, ni les barbiers.

  12. Des internes formés à l’étranger exclus pour incompétence – Europe1
    http://www.europe1.fr › Accueil › société
    23 juin 2017 – Huit internes en médecine générale, tous formés à l’étranger, ont été … Six d’entre eux – trois Français ayant fait leurs études en Roumanie et …
    Études de médecine: le scandale de la filière roumaine – L’Express
    https://www.lexpress.fr/…/etudes-de-medecine-le-scandale-de-la-filiere-roumaine_196…
    24 nov. 2017 – Ici, la faculté de médecine de Bucarest. …. “Comme tous les Français formés en Roumanie, je suis sortie mal classée des ECN, explique-t-elle.
    Les internes en médecine formés à l’étranger dans le viseur – Le Monde
    https://www.lemonde.fr/…/les-internes-en-medecine-formes-a-l-etranger-dans-le-viseur_…
    9 févr. 2016 – Les internes en médecine formés à l’étranger dans le viseur … Six d’entre eux, trois Français ayant fait leurs études en Roumanie et trois

  13. Le Christ est mort aussi pour elle, la damnation est pire que toutes les guerres réunies, car il s’agit de l’Eternité, même si nous éprouvons de la rancoeur, prions pour elle.

  14. Le numerus clausus instauré en 1971!!
    Le numerus clausus n’a pas été instauré en 1971 mais sous Giscard. Il y a eu en effet vers 1974 75 pléthore de médecins. Mais aujourd’hui on peut dire que le remède s’est avéré pire que le mal.

  15. Simone Veil c’est aussi un accord “très discret” passé avec Israël, sur la fourniture, à sens unique, d’organes humains pour transplantation.
    Que, suivant la Presse israélienne : “beaucoup d’Israéliens lui doivent la vie”, http://www.israelvalley.com/2017/06/disparition-de-simone-weil-beaucoup-disraeliens-lui-doivent-vie/
    …c’est très bien, mais cela ne compense pas les millions de futurs Français qui lui doivent leur mort.
    D’autre part, il n’y a jamais en d’excédent de dons d’organes en France. Je me souviens, dans ces années 70, de personnes attendant des mois ou des années une greffe vitale… Alors, au nom de quoi ce “marché” ?

  16. Le problème du manque de médecins est aussi dû au fait que plus de femmes suivent cette formation. Or une femme travaille plus souvent à mi – temps ou 3/4 temps voire même cesse de travailler pour élever ses enfants ou suivre son mari. Ele est moins disponible dans ses horaires. Des amis médecins me disaient qu’il faut 2 femmes pour remplacer un homme.

  17. Bien d’accord avec Saint-Plaix… Un jeune diplômé d’une fac de médecine qui recherche la facilité financière sur la Côte d’Azur n’est pas un médecin, mais un guignol !
    Tant que le fric restera le but ultime à atteindre, notre navire fera eau de toutes parts…

  18. Vrai: en 1971, le bon peuple n’avait jamais entendu parler de S. Veil (de l’autre Simone non plus d’ailleurs sauf les philosophes), Giscard ne l’ayant acceptée dans le gouvernement Chirac comme ministre de la Santé qu’en 1974. Mais c’est si loin tout cela et pourtant si proche aujourd’hui pour les conséquences.

  19. C’est très exactement ce qu’il s’est passé. De plus, pour avoir au moins 2 amies en internat, je puis vous assurer qu’aujourd’hui, les médecins recrutés à vil prix sont le plus souvent d’origine africaine dont les diplômes ne sont même plus validés par les instances françaises ad hoc. Si on rajoute à cela, le choc des cultures, on se retrouve un peu comme à Nantes…. ils foutent un bazar pas possible, ont une attitude exécrable avec les médecins femme etc. Arrivée aux urgences de la Salpêtrière un jour de 14 juillet, il n’y avait que des médecins … noirs. Alors, quand nous envoyons au travers d’ONG telles Médecins sans Frontières, nos médecins blancs pour aller soigner les africains et que les médecins africains viennent soigner les blancs en Europe, on se dit que l’on marche sur la tête.

  20. Le numerus clausus est devenu important à partir de 1977 sous l’impulsion de s.veil , mais elle fut secondée dans cette erreur par l’ordre des médecins.
    il est faux de dire que” les médecins ne veulent pas aller à la campagne” quand leur nombre est insuffisant et que la poste , l’école , les commerces quittent les campagnes

  21. A l’école de Raymond Barre, soi-disant le meilleur prof français d’économie, favorable à la croissance zéro publiquement affiché comme modèle économique !
    Le malthusianisme, l’avortement…
    Tout va dans le même sens de la mort.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique