Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Si on met des prêtres en garde à vue, on met aussi le directeur de la RATP en garde à vue

Si on met des prêtres en garde à vue, on met aussi le directeur de la RATP en garde à vue

Intervention très pertinente de Jean-Christophe Buisson, directeur-adjoint du Figaro, au cours d’un débat sur le thème : “Dîners clandestins, messes sans masques: des gardes à vue bien nécessaires?

Ce qui m’inquiète, c’est cette atmosphère non seulement de défiance  mais de délation (…) Cette cérémonie, c’était 10 personnes qui se faisaient baptiser, qui entraient dans le baptême, qui acceptaient d’entrer dans la foi catholique. Il y avait un juif, un musulman et des athées. Cela aurait pu être une grande fête pour le Christianisme qui manque de chrétiens et c’est devenu quasiment une affaire d’Etat. Et surtout c’est parti du témoignage d’un des frères du baptisé – comme acte de charité chrétienne pour accompagner son frère dans la maison de Dieu, il y a mieux – qui envoie une vidéo au Parisien. Cette ambiance (de délation) me désole (…)

Si il y a des gens qui sortent des rails, c’est qu’il y a vraiment une fatigue. Au sein l’Eglise, on est des gens responsables. On est dans une église qui fait 50 mètres de long et 25 mètres de large et ils sont 200 ! Il me semble que l’espace est assez vaste et pas dans un lieu clos. Donc on en profite pour faire du catho-bashing, c’est de bonne guerre.

Ces scènes-là, je pense qu’il y en a des dizaines, des centaines dans toute la France. Les gens ont besoin de se dire que la vie ne consiste pas à passer son temps masqué.

Mais de là à mettre des prêtres en garde à vue comme de dangereux criminels, ayant mis la vie d’autrui en danger ! Alors on met le directeur de la RATP en garde à vue car je dois prendre le métro bondé, parfois il y a des gens qui n’ont pas leur masque (…) Les directeurs de supermarché dont les caissières doivent subir des gens qui n’ont pas leur masque, on ne les met pas en garde à vue. il y a une forme de souplesse à avoir même si je conçois que les services publics soient obligés de faire respecter la loi (…)

C’est une église qui fait 1000 m² et 50 mètres de haut. Ce n’est pas comme ce studio où nous sommes à 1,85 mètres les uns des autres (…) La semaine prochaine commence le Ramadan. On va peut-être trouver des imams qui ne se tiennent pas correctement, qu’on va vouloir mettre en garde à vue comme les prêtres, il n’y a pas de raison mais j’en doute (…)”

 

Partager cet article

5 commentaires

  1. 10 personnes qui se faisaient baptiSER

  2. Meme la Wehrmacht n’avait pas osé, par contre la Sturmabteilung osait et ose encore !!

  3. oui j’aimerai bien voir s’ils vont respecter les gestes barrières nos amis muzz. C’est sur la Wehrmarcht n’aurait pas osé mais nous avons la gestapo et ils sont si nombreux les raclures qui dénoncent leurs frères, il y a le guépéou moins connu que la gestapo, c’est normal il est communiste on ne touche pas aux communistes la gestapo ils étaient seulement national-socialistes , mais aussi dangereux parce que la gestapo s’occupait surtout de la plupart qui n’étaient pas allemands alors que le guépéou qui était russe s’occupait surtout des russes, entre lénine et staline (je ne mets plus de majuscules à ces assassins, ils ne les méritent pas) 100 millions de morts mais chut il ne faut pas le dire!
    et notre guestapo à nous dénonce allègrement , ils devraient réfléchir à ce qui est arrivé après la guerre à ceux qui étaient en intelligence avec l’ennemi,parce que pour nous l’ennemi ce n’est pas le virus mais les sbires qui officient à la tête de l’état

  4. le plus choquant c’est l’attitude des zotorités cathos qui hurlent avec les loups au lieu de défendre les brebis !
    il est vrai que ce sont des traditionalistes ! donc pas islamogauchistes !

  5. J’espère que vous me permettrez une réflexion générale sur les commentaires.
    N’oublions jamais que nous pouvons (et sommes sûrement) lus par nos adversaires.
    Alors autant éviter de leur servir la soupe.
    Trop de commentaires desservent grandement ce que je crois avoir compris du but poursuivi par le Salon Beige : éveiller les consciences et travailler à remettre l’Eglise au centre du village.
    Aussi, faire preuve d’incompréhension, de peine, voire de colère, face à certaines positions de nos politiques ou de nos instances ecclésiales est parfaitement légitime à condition de remettre le problème en perspective et d’avoir comme finalité la mobilisation des catholiques et le rassemblement des différents courants qui parcourent l’Eglise de France.
    N’oublions jamais que Satan, le grand diviseur, est à l’œuvre et qu’il n’y a pas de plus grande satisfaction pour lui de nous voir nous entre-déchirer.
    Enfin, les jugements à l’emporte-pièces, les réflexions de comptoir et autres commentaires stériles n’ont à mon sens pas de place ici.
    Les différents commentaires doivent participer à élever le débat, le recentrer, le préciser mais pas servir de défouloir improductif, voire contre-productif.
    Quand je lis des commentaires décrivant la Wehrmacht comme quasi-vertueuse, les bras m’en tombent…
    Ne lâchons rien, restons vigilants et prions pour l’unité car l’Esprit souffle où il veut et l’Espérance reste une vertu !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services