Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Si la publicité nous libère de Libération

LSuite à la polémique ridicule entreprise par Libération contre le patron de LVMH, Bernard Arnault, un certain nombre de grands annonceurs ont décidé de ne plus financer le quotidien. Libération accuserait une perte sèche de quelque 500 000 euros de revenus publicitaires.

Les journalistes de Libération comprendront-ils qu'ils ne vivent pas de leurs lecteurs, mais grâce aux riches qui financent leur prose quotidienne.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Ce qu’on ne dit pas sur le richissime patron de ce torchon :
    http://www.contre-info.com/lindignation-selective-du-torchon-gauchiste-liberation

  2. Je ne pleurerai pas sur le sort de ce journal bien pensant !

  3. Et qu’en pense la famille Rotschild propriétaire de Libération ?

  4. une fois n’est pas coutume mais là ils me font rire avec leur une !!!!!!!

  5. Mais même s’ils sont ruinés flanby et sa cohorte voleront à leur secours avec notre argent pour les sauver, car qu’aurait-il fait sans tous ces lèche-bottes car aujourd’hui ils sont bien 80% à n’être que les lèches-bottes de la gauche, sans doute ramassent-ils les miettes de caviar!

  6. Ils vivent surtout des deux milliards de subventions annuelles à cette presse qui ne se vend pas …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique