Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Seul Jean-Frédéric Poisson répond aux aspirations culturelles et identitaires des Français

JFP-Logo-Primaire2016Extrait de la tribune commune de Charles Beigbeder, entrepreneur, élu de Paris, membre fondateur de l’Avant-garde, Robert Ménard, maire de Béziers, fondateur de Oz ta droite ! et Karim Ouchikh, conseiller régional Île-de-France, président du SIEL (Souveraineté, Identité Et Libertés) publiée sur Boulevard Voltaire :

Charles-Beigbeder"Malgré les critiques forts légitimes qu’on peut formuler à leur encontre, ces primaires de la droite et du centre présentent un avantage majeur : celui de faire émerger un candidat au parcours original et aux convictions bien affirmées, qui tranche avec l’ensemble de ses concurrents, victimes de leur consanguinité idéologique et d’une vision réductrice de la politique : nous voulons parler de Jean-Frédéric Poisson.

Il est véritablement la révélation de ces primaires. Contrairement aux autres candidats, il n’est pas issu du sérail politique mais vient du monde de l’entreprise. Doté d’une solide culture philosophique (peu d’hommes politiques ont obtenu un doctorat en philosophie), il est aussi un homme de convictions qui présente une certaine constance dans ses prises de position (…) Jean-Frédéric Poisson tranche vraiment avec les six autres candidats.

Robert_Ménard_Meeting_-0664_(cropped)Longtemps enfermée dans l’économisme, la droite n’a, en effet, jamais combattu la gauche sur le terrain idéologique et culturel, lui laissant le monopole de ses conquêtes que la droite finissait, tant bien que mal, par endosser.

 Cette période est désormais révolue.

Les référendums français et danois de 2005, les grandes manifestations de masse en faveur de la famille en 2012-2013, le succès du Brexit en juin dernier et, maintenant, la victoire de Donald Trump montrent qu’une lame de fond traverse les sociétés occidentales et que les peuples n’acceptent pas de voir la démocratie confisquée par une élite déracinée et hors-sol qui se fait le chantre d’une mondialisation destructrice de nos identités et d’un multiculturalisme qui met gravement en cause la cohésion nationale.

Seuls la vision et le programme de Jean-Frédéric Poisson répondent aux aspirations culturelles et identitaires des Français. Ancrage dans une vision spirituelle de l’homme, refus de la marchandisation de l’humain et de la société de consommation, défense de la famille, enracinement de la France dans son identité chrétienne, laïcité ouverte à l’expression publique du fait religieux, reconnaissance de la primauté du fait culturel chrétien, rétablissement des frontières nationales et de notre souveraineté, stricte limitation de l’immigration, promotion de la culture française et de l’assimilation, assouplissement du cadre de la liberté scolaire, affirmation du principe de subsidiarité dans la vie économique et sociale, indépendance de la France sur la scène internationale et recentrage de l’État sur ses missions régaliennes, autant de principes directeurs que nous ne trouvons que chez Jean-Frédéric Poisson, mais que partagent beaucoup de Français.

Karim_OuchikhAinsi, si nous voulons lutter contre le communautarisme islamique et ses nombreux avatars (voile, burkini, halal, etc.), il est inutile et dangereux d’invoquer une laïcité qui met toutes les religions sur un même pied d’égalité, comme le font tous les ténors, à droite comme à gauche. Au contraire, en convoquant l’Histoire et en nous enracinant dans nos traditions, nous pouvons fonder en droit la primauté du fait culturel chrétien et justifier de ne pas donner la même importance aux minarets qu’aux clochers, afin de conserver notre identité.

Enfin, Jean-Frédéric Poisson est un homme libre, et c’est suffisamment rare pour être ici mentionné. Libre de toute inféodation partisane et de toute étiquette réductrice. Il est de France – charnellement – avant d’être de droite, enraciné dans des convictions avant d’être président d’un parti. Son positionnement indépendant fait de lui un acteur central de la recomposition attendue du spectre politique dont les clivages sont de plus en plus brouillés.

Plus le score de Jean-Frédéric Poisson sera élevé à la primaire, plus l’ambition de créer une nouvelle formation politique conservatrice sur le plan sociétal, souverainiste sur le plan étatique et subsidiariste sur le plan économique pourra voir le jour. Ne laissons pas les électeurs s’égarer autour du vote utile alors que le seul vote utile, c’est de soutenir un homme dont on partage les convictions ! À quoi sert-il d’améliorer – au prix de ses convictions – le score du troisième candidat, sachant qu’il ne sera pas au second tour ?

La révolution conservatrice qui traverse l’Occident doit trouver son débouché politique en France, comme cela est déjà le cas en Grande-Bretagne, en Pologne, en Hongrie et, maintenant, aux États-Unis. À nous d’en être les acteurs maintenant !"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

19 commentaires

  1. Mr J-F Poisson est le seul qui sort du lot et si cela est le moment , rien ne pourra contrecarrer ,sa nomination aux destin de LA FRANCE.

  2. “Plus le score de Jean-Frédéric Poisson sera élevé à la primaire, plus l’ambition de créer une nouvelle formation politique conservatrice sur le plan sociétal, souverainiste sur le plan étatique et subsidiariste sur le plan économique pourra voir le jour”
    Ça, ce serait une bonne raison pour ne pas voter Poisson.
    On n’a pas besoin d’une nouvelle torpille , comme le furent De Villiers et Boutin, contre le FN. On a besoin d’infléchir la ligne de ce dernier. Plutôt un FN imparfait qu’un nouveau parti impuissant.

  3. Je voterai Poisson aux primaires

  4. Pour des catholiques, le programme de J.F. Poisson est le SEUL entièrement compatible avec la Doctrine sociale de l’Eglise. Son programme est cohérent. On voit que c’est un homme qui pense selon un fil conducteur de nature spirituelle, (même dans des domaines plutôt pratiques) et non un politicien obsédé par la conquête du pouvoir. S’il voulait plaire aux gens et surtout aux médias, il modifierait les trois-quarts de son programme. Il n’est pas Docteur en philosophie pour rien et en même temps il connaît le monde du travail et les difficultés quotidiennes des gens, de par ses origines et de par sa pratique professionnelle
    Depuis que j’ai l’âge de voter, je n’ai jamais rencontré un tel cas. Il m’a toujours fallu voter pour un candidat contestable (à mes yeux) afin d’en éviter un pire.
    Depuis la victoire de Trump, nous savons qu’il vaut la peine de voter pour un candidat sabré par les médias et les sondages.
    Je remarque que les médias ne le mentionnent même plus parmi les 7 de la Primaire. Les 7 sont devenus 6!
    Ils n’essaieraient pas de “tuer” un candidat insignifiant!

  5. “Au contraire, en convoquant l’Histoire et en nous enracinant dans nos traditions, nous pouvons fonder en droit la primauté du fait culturel chrétien…” De par la métaphysique et la raison il est possible d’affirmer qu’il n’y a qu’une seule vraie religion et si l’Église et l’État se doivent d’être distingués, il ne faut pas oublier que César doit rendre à Dieu ce qui est à Dieu.

  6. “Plus le score de Jean-Frédéric Poisson sera élevé à la primaire, plus l’ambition de créer une nouvelle formation politique conservatrice” : créer “une nouvelle formation politique” en France ? J’en doute fortement. Il faudrait déjà que le FN prenne le pouvoir et échoue.

  7. Enfin de la Politique, enfin des pionniers. Honneur à vous messieurs pour votre clairvoyance. C’est celle des avants postes : Charles avec son expérience des audaces entrepreneuriales, Robert explorateur d’opinions et desedias et enfin Karim traçant lui aussi une voie authentique vers la justice et la vérité. Vous avez raison. C’est JFP

  8. Tout à fait d’accord, mais si nous le connaissons bien au Salon Beige, il n’en n’est pas de même dans les gros médias.
    Bien des gens voteraient pour lui s’ils le connaissaient – aussi se garde t’on d’en parler. Pour la plupart des gens, c’est un complet inconnu.

  9. Il y a des gens qui lisent ce texte en entier ?
    vive le papier.
    Le plus drôle dans l’histoire, ce sera quand même dimanche soir quand JFP devra soutenir le vainqueur.
    au moins il restera député ! c’est déjà ça de gagné !

  10. Le vote POISSON au premier tour de la primaire est une occasion unique pour un regroupement de principe et spectaculaire de tous ceux qui, quels que soit leurs divergences choix et engagements partisans aspirent à une France qui retrouve ses racines, son identité, son indépendance face à un euro-mondialisme ultra-libéral et destructeur.
    Le vote pour J.F. POISSON dépasse complètement le parti (PCD) qu’il préside.
    Le succès de J.F. POISSON (c’est à dire simplement un score d’une importance inattendue des médias) sera aussi celui de toutes les formations politiques en lutte contre le Système.

  11. Magnifique déclaration qui devrait convaincre ceux qui hésitent encore! merci aux trois auteurs et à Philippe Carhon qui nous l’a présentée ici sur SB.
    Il est vraiment regrettable que HdeLesquen sur radio courtoisie ait fait l’apologie d’un vote Fillon. Je fais tout ce que je peux pour contrecarrer sur BV et Nouvelles de France cette idiotie nuisible à nos convictions.

  12. Je n’ai pas besoin d’être convaincu. Mais ces trois hommes achèveraient de me convaincre.
    De toutes manières même les plus ardents du Front tel qu’il a évolué peuvent convenir qu’un rassemblement patriote et reconstructeur a besoin pour l’emporter au second tour des grandes élections de plusieurs tendances sinon il n’est pas un rassemblement.

  13. Je n’arrive pas à comprendre des gens qui ont manifesté pour la famille (tout de même pas des suiveurs !) et qui se croient obligés de “voter utile” parce que des médias vendus, leur ont fait croire que J.F Poisson ferait moins que N.K.M (un comble !)
    Ils s’apprêtent donc, sans le moindre état d’âme, à apporter leurs voix à l’un des membres de l’équipe Sarkozy à qui on doit “le gender” et l’arrivée de . . Hollande et de ses funestes réformes.
    Auraient ils perdu la tête ?

  14. Enfin un candidat crédible après plusieurs élections où aucun candidat ou parti n’était compatible avec les valeurs chrétiennes (hormis l’heureuse exception de Force Vie pour les régionales ou les européennes), ce qui contraignait à voter blanc.
    Financer les élections de droite (même à hauteur du faible montante de 2 €) et signer une charte de droite, c’est un peu un crève-cœur, mais je le ferai quand même pour voter Jean-Frédéric Poisson, et ainsi voter pour la vie et pour la famille, pour les valeurs chrétiennes, pour le PCD et contre le libéralisme franchouillard des six autres candidats libéraux.
    En espérant que pour les primaires de la gauche se lèveront un Joseph Thouvenel ou un Bruno Nestor Azérot, ou un … “Poisson rose” délivré du PS tout comme JF Poisson doit se libérer des LR.
    Non au FN, non aux LR et non au PS.

  15. Bien sûr qu’il faut voter Poisson ! Il faut lui donner le meilleur score possible ! Nous avons encore jusqu’à dimanche pour en parler autour de nous, laisser traîner un tract dans le train ou dans le bus, et si seulement j’étais doué en informatique, je remplirai jour et nuit les boîtes e-mails du “Pèlerin”, “La Croix” (enfin, bon, quand je dis la croix…), “la vie” enfin toute la presse autrefois catho et devenue bien-pensante…
    Il faut emm…bêter tout le monde ! Il faut montrer qu’on existe ! et qu’on veut être respectés ! Si JF Poisson fait un petit score, “ils” vont se foutre de nous comme jamais !
    Cathos, ré-veil-lez-vous !

  16. En votant Poisson, il ne s’agit pas de créer une nouvelle structure de division de la vraie droite (le PCD existe dejà) mais au contraire de la réunir d’une manière forte et symbolique et non pas sur un homme ou sur son parti mais sur les grandes orientations qu’il pris la charge de représenter en faisant le choix de participer à cette primaire.
    Quel que soit le parti de chacun de nous, ne laissons pas les idées portées par JF POISSON se ridiculiser et venons tous massivement voter pour lui dimanche.

  17. FILLON c’est comme dans la chauve souris de la fable de La Fontaine :
    “Je suis oiseau, voyez mes ailes*” Je suis souris, vive les rats, Jupiter confonde les chats…”

  18. Il ne faut pas voir dans JF POISSON le prochain leader de la droite de conviction mais tout simplement son catalyseur à l’occasion de cette primaire, pour montrer que lorsque l’on se place sur le plan des idées et non sur celui réducteur de l’ego des personnes, on peut parvenir à quelque chose.

  19. 2 Euros, c’est le prix d’une partie de jeu de massacre à la Kermesse.
    On ne va tout de même pas se priver de ce petit plaisir pour des questions de principes ridicules

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services