Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

« Serons-nous encore Français dans 30 ans ? »

« Serons-nous encore Français dans 30 ans ? »

Dans une enquête démographique publiée par Le Figaro en octobre 1985, menée par Jean Raspail avec la collaboration de Jean-François Dumont, les journalistes posaient cette question :

« Serons-nous encore Français dans 30 ans ? »

Vous pouvez retrouver ce dossier de 14 pages du Figaro Magazine du 26 octobre 1985 ici.

Les auteurs avaient pris en compte la différence de fécondité des immigrées et des Françaises, les flux d’immigration et ont montré que le grand remplacement est à l’oeuvre.

Evidemment, les chiffres après 30 années ne sont pas identiques à la réalité, mais les tendances de fond sont correctes : l’immigration massive et continue est réelle; la ségrégation, la loi coranique, les enclaves étrangères en France sont désormais connues.

L’étude s’est trompée sur :

  • la fécondité des immigrées, trop importante, et qui, en fait, rejoint en quelques années, celles des natifs de souche;
  • la fécondité des Françaises, trop faible ;
  • l’allongement de la durée de la vie, qui n’est plus comparable à celle de 1985
  • les flux d’immigration, trop faibles, qui montent à plusieurs centaines de milliers de personnes par an au lieu de… 60 000.

L’étude de 1985

Les effectifs globaux

En millions d’individus19852015 est2015 réalisé
Français51,446,2
Etrangers non européens (ENE)2,67,9
Total 5454,166,5 M

 

L’étude parle de 54 M d’habitants en 1985. La Banque Mondiale, via Google, indique plutôt 56,6. Ces chiffres sont officiels, mais dans la suite (p. 9 du pdf), Jean Raspail les corrige et ajoute 520 000 personnes aux 2,6 M d’ENE, pour arriver à 3 120 000 personnes. On se rapproche des chiffres de la Banque Mondiale (54,5 vs 56,6). Il corrige ensuite les estimations 2015. Il retire 1M de beurs comptés comme Français aux 45 M de Français, les ajoute aux 9,5 M d’ENE, soit 10,5, puis il fait l’estimation à 2015 de 100 000 arrivées par an, il arrive à 12,7 M soit 26% de la population française.
Naissances :
En milliers19852015 est2015 réalisé
Français660000373000
Etrangers non européens (ENE)67000218000
Total 727000591000760421
Soit un tiers des naissances pour les ENE. L’indicateur indirect par drépanocytose (qui ne touche essentiellement que les personnes originaires des Antilles, d’Afrique noire et d’Afrique du Nord) permettait de savoir que 39% des naissances étaient testées en 2015, ce qui suggère un ordre de grandeur comparable à ce qui était anticipé. Sans même parler des prénoms musulmans des bébés à la naissance…

Partager cet article

3 commentaires

  1. J’opterai aussi pour cette question : “la France va t’elle connaître le même destin que l’ex-Yougoslavie ?”

    • Faut t il se communautariser ?

      Comment s’y prendre ?

      Comment affaiblir la république ?

      Alala le temps presse, tout le monde c’est que niveau démographique, c’est plié.

  2. Erreur sur la fécondité des immigrées : il était effectivement à prévoir que les musulmans seraient comme nous impactés par le matérialisme hédoniste et individualiste qui, tel un acide sournois, ronge toute spiritualité. Ce phénomène pourrait se prolonger et s’accentuer et nous pourrions nous en réjouir si ce n’était également aux dépens de notre propre foi. Malheureusement.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]