Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sens Commun publie son socle pour une nouvelle vision de la politique

Capture d’écran 2016-06-30 à 20.33.38C'est à lire ici.

Chaque thème est décliné en 2 parties : d'une part les convictions, d'autre part les propositions.

Sur la famille, la 1ère proposition est celle-ci :

  • Faire reconnaître constitutionnellement le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme incluant la présomption de paternité.

Sur l'enseignement, on trouve :

  • Respecter le libre choix des parents en ne remettant pas en cause l’enseignement libre, et garantir la liberté pédagogique des établissements hors-contrat pour stimuler la réforme du système éducatif dans son ensemble.

Sur le thème de la cohésion nationale :

  • Supprimer le droit du sol et restreindre drastiquement les procédures de regroupement familial.

Sur la souveraineté :

  • Mettre fin à la subordination de la souveraineté nationale à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) en se réservant la possibilité de se retirer définitivement de la Convention.

Sur l'économie :

  • Réduire progressivement le taux de l’impôt sur les sociétés à 25% de telle sorte qu’il se situe au même niveau en moyenne que celui de nos voisins européens.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Un rêve éveillé ? Et un excellent socle pour le FN…

  2. Je me demande dans quelle mesure “restreindre drastiquement le droit du sol” n’est pas en contradiction avec les deuxième et troisième points négociables, à savoir la promotion et la reconnaissance de la structure naturelle de la famille” et la protection du droit des parents à éduquer leurs enfants.
    En tous cas, cela va absolument contre le Compendium de la doctrine sociale de l’Eglise, qui dit : “Le droit au regroupement familial doit être respecté et favorisé” (§298), et c’est souligné dans le texte.

  3. Cela c’est de la pub électorale. Qu’en sera-t-il dans la pratique, au pied du mur?
    Sens commun n’est qu’une émanation de l’UMP et ils se croient libres, mais ils ne le sont pas.

  4. Pour la Famille :
    * Faire reconnaître la mère-éducatrice d’enfants jeunes et nombreux comme active, et non inactive dans les comptes de la Nation.
    ** Cesser, dans les versements des Allocations familiales, de considérer les épouses autres que la première chez les polygames, comme “parents isolés’ sans ressource. Cela leur permet de percevoir la somme de toutes les aides, en particulier à chaque naissance l’API pendant 3 ans validant 3 ans pour la retraite.
    Entre parenthèses, la mère mariée ou pacsée ordinaire en est exclue…

  5. Très bien mais se faire elire avec ces thèmes en democratie c est compliqué !!!

  6. Le tout au sein de l’UMP! Sans commentaire!

  7. On n’y croit pas : c’est du RACOLAGE !
    Cela ne peut être honnête que si c’est écrit en dehors de LRPS car c’est incompatible avec des gens comme SARKOZY, JUPPE, NKM, PECRESSE, …
    Pour être crédibles, pour sortir de cette hypocrisie, les jeunes de « bon sens » (‘’Common sense’’ en anglais) ou ceux de PDC doivent cesser leur collaboration avec LR.
    Ils doivent aussi refuser de participer à cette mascarade que sont les primaires : En France, il y a le premier tour des présidentielles pour ça. Puis, singer les USA, c’est manquer d’imagination, c’est tellement ringard !
    Meltoisan

  8. Le premier point me semble enfin un progrès dans le combat pour le mariage. Au lieu de sauter comme des cabris en criant Abrogation ! Abrogation ! le mouvement Sens Commun demande l’inscription de la définition du mariage dans la Constitution (Après quoi la loi changera automatiquement). Il y a deux solutions : révision constitutionnelle par le Parlement réuni à Versailles ; referendum sur un amendement. Je crois plutôt à la seconde solution même s’il y a risque d’échec comme en Irlande. Car je ne pense pas que les parlementaires oseront affronter le pouvoir médiatique, qui est aux mains du lobby LGBT.

  9. C’est dans ce sens qu’i! faut aller!

  10. Ils peuvent bien promettre tout ce qu’ils désirent , mais ils servent ceux qui les trahiront . C’est presque drôle…” Lorsqu’on vient d’en rire on devrait en pleurer”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.