Sens Commun et François Fillon : sans regret ?

Lu ici :

"Pas un mot. François Fillon se fait tout petit depuis sa cuisante défaite au premier tour, le 23 avril dernier. Samedi 20 mai, petit événement puisque un journaliste du Parisien a réussi à obtenir un commentaire de l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy (…) S’il a quelques regrets dans cette campagne, François Fillon vise directement le mouvement qui fait partie de LR, Sens commun. Dans des propos rapportés par un ancien ministre au Parisien, il reconnaît avoir "sûrement fait une connerie" :

"Par rapport à Sens commun, j’ai sûrement fait une connerie. Je n'aurais pas dû leur donner autant de place dans ma campagne.

Un sacré revirement de position pour le candidat de la droite à la présidentielle. Et pour cause, une semaine avant le premier tour, il assurait encore qu’il nommerait des membres de Sens commun au gouvernement en cas de victoire. Il avait déjà regretté d'avoir trop "parlé" de cette organisation pendant la dernière semaine de campagne. Mais François Fillon ne l'avait pas aussi fortement mise en cause."

Ces déclarations vont probablement clore le débat sur l'utilité ou non d'un vote utile…

Laisser un commentaire