Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Senlis : des candidats répondent aux AFC

5 candidats à la municipalité de Senlis ont répondu au questionnaire envoyé par les AFC, sur la famille. La question évoquait la célébration du mariage :

"Vous célébrerez des mariages et connaissez leur fragilité. Que prévoyez-vous pour sensibiliser les couples à cet engagement ? Connaissez‐vous le livret de préparation au mariage civil diffusé par le ministère des Affaires sociales ? Quelle opinion avez‐vous de la liberté de conscience des officiers  d’état‐civil dans le cadre de leur mission ?"

Réponses.

Le divers-droite Benoît Mouly :

"Contre le mariage pour tous, il aurait mieux fallu créer un PACS amélioré ! Pour le livret de préparation au mariage civil . Respecte la liberté de conscience des officiers d’état civil"

Le divers-droite Pascale Loiseleur :

"Il s’agit en effet d’une mission centrale de l’élu. Dans la mesure du possible, nous proposons une rencontre ou un entretien téléphonique aux futurs mariés, avant la célébration du mariage. Nous nous appuyons sur les articles du Code civil pour rappeler que le mariage est un engagement, que les époux se doivent respect, fidélité, solidarité et qu’ils sont responsables et éducateurs de leurs enfants. Nous leur remettons un guide sur cet acte fondateur de l’état civil, réalisé par l’Association des Maires de France. Concernant la liberté de conscience des officiers d’état civil : nous sommes attachés à l’application de la Loi mais nous tenons compte du souhait des élus de ne pas officier dans certains cas."

L'UMP Jérôme Bascher :

"Lors de célébration de mariages il sera de notre devoir de sensibiliser les jeunes mariés sur leur engagement sérieux et libre fondé sur le respect mutuel et l'égalité des époux. Cet engagement représente le symbole même de la Famille. Ce n’est pas une simple formalité administrative."

Le FN Mylène Troszczynski :

"Tout d’abord je rappelle que seul le Front National s’est engagé sur le retrait du mariage homosexuel. Ensuite si nous souffrons des divorces, le mariage civil n’a pas vocation à remplacer un mariage religieux qui, chez les catholiques, est indissoluble et fait déjà l’objet d’une préparation appropriée. Je suis attachée à ma liberté de conscience et par conséquent à celle de mes futurs adjoints."

Le divers-droite Jean-Christophe Canter :

"Compte tenu de l’importance du mariage dans l’équilibre et la survie de notre société, j’envisage de proposer aux futurs couples des sessions de préparation au mariage évoquant le rôle des époux et des parents. Avec leurs droits, leurs obligations et le rappel de leur engagement pour la vie. Je regrette vivement que le Législateur n’ait pas reconnu la liberté de conscience aux élus face au « mariage pour tous » à l’image de ce qui existe pour les médecins".

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services