Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

S’engager en politique

Famille chrétienne a listé les différentes façons de s'engager en politique. Chacun devrait pouvoir y trouver son compte, selon ses talents. Aperçu :

  • Me présenter à des élections municipales, premier échelon de l’engagement politique de terrain. […]
  • Rejoindre un parti politique […]
  • voter à chaque élection
  • écrire à mon député
  • réagir par écrit aux médias lorsqu’ils manquent de rigueur, d’honnêteté intellectuelle, de justice
    porter dans la prière une personne politique en particulier
  • signer et faire circuler des pétitions en provenance de sites fiables
  • participer aux débats publics lorsque c’est possible […]
  • rejoindre un collectif de familles (UDAF, AFC, etc.) […]
  • aider financièrement les associations […]
  • m’informer, en consultant des sites de réflexion politique bien documentés, ou en prenant le pouls de l’opinion sur des blogs de journalistes. On pourra dire que s’informer n’engage à rien, mais j’ai pourtant le devoir d’éclairer ma conscience.
  • me former (il existe de nombreux cycles de formation en science politique, communication, bioéthique, pastorale familiale, etc.) mais aussi plus simplement par des lectures personnelles pour mieux connaître la doctrine sociale de l’Église. […]

Partager cet article

19 commentaires

  1. À la limite, pourquoi pas…
    Mais pour moi, il manque l’essentiel (même si on le retrouve en filigrane derrière la formation) : ne pas voter (ou donner sa voix) pour quelqu’un qui ne suit pas à la lettre les points non négociables (on dira que c’est le minimum syndical…).
    Et du coup, cela éclaircit radicalement le champ politique et le choix des candidats.
    C’est mon côté paresseux : je vais à l’essentiel 😉

  2. Là, tout de suite, maintenant, pour les régionales, c’est mettre un bulletin de vote « Liste Chrétienne » le 14 mars prochain ! C’est l’urgence du moment ! Sinon, c’est très bien de la part de FC, il y a tellement de moyens de s’engager en politique…

  3. « participer aux débats publics lorsque c’est possible » .
    c’est possible tous les jours, puisque l’essentiel du débat public se fait désormais sur la toile et non dans les mises en scène habituelles.

  4. pour faire de la politique ,le choix des les Français est vite fait:
    le parti de Jeanne d’ ARC
    parti catholique
    parti légitimiste
    parti national français
    les chouans ont perdu une bataille contre la Révolution athée,
    mais il est temps de reformer les rangs
    Dieu et le Roi!

  5. S’engager en politique ? Pourquoi pas, à condition que le parti s’inspire dans sa totalité des 10 Commandements de DIEU.
    Pour le moment, je n’en vois qu’un :
    ‘La Liste Chétienne’ qui lutte contre l’avortement.
    Merci !
    JFL

  6. Ces indications de FC sont des directives incantatoires limite infantiles bien qu’indiquant de bonnes « résolutions », ces « conseils » ne solutionnent pas les problèmes dus à la structuration interne du monde « catho » dans lequel de nombreux paradoxes se développent sans être jamais contestés, bien au contraire :
    exemple : être bon citoyen, fils, élève, employé = s’intégrer à la débilité ambiante en crachant sur ses valeurs pour ne pas se différencier, etc….
    Le problème est plus haut dans la structuration sociale et la psychologie. De nombreux échecs personnels, politiques et familliaux l’ont déjà montré. FC le sait et feint de l’ignorer (« faut bien donner des trucs à lire aux abonnés ma pauvre dame ! »), ou l’ignore vraiment et cela montre le ghetto intelectuel, social et moral des cathos bobos.
    C’est un peu comme quand de très bons théoriciens pourtant parfaitement intelligents détaillent sur le ton de la confidence des stratégies très élaborées sur Radio Courtoisie…..alors que d’autres établissent leurs stratégies dans la discrétion mais l’appliquent dans les médias !
    Mais reconnaître les échecs patents des cathos ou de la droite serait un exercice bien trop profond et douloureux car il aménerait à reconnaître que « le ver est dans les fruits » (enfants de très bons cathos devenus gauchistes, etc…) et obligerait les « bons cathos qui sont comme tout le monde » à se différencier d’une société qui par ailleurs les méprisent […]
    Evidemment je me place dans le camp des « faukon/yaka ».

  7. « Voter à chaque élection »…
    Mai 2007 : fallait-il voter pour Charybde ou Scylla ?
    Pour ma part, j’ai été à la pêche ce jour-là.

  8. je vais dire un truc pas très honnête
    mais après tout
    les parties politiques se ressemblent
    (veulent tous le pouvoir)
    (bon après, je ne parle pas des gens qui veulent réinstaurer les goulags)
    pourquoi ne pas s’engager dans dans le partie le plus suseptible de gagner
    on pourra a ce moment la transmettre des idées de façon plus lisible pour les concitoyens
    remarquer que certains socialiste l’on vite compris cf sarko

  9. Chacun y trouve son compte !!
    Je constate que certains ne changent pas sur SB, et bien sur on ne peut pas compter sur eux pour faire changer les choses…..
    De nombreuses petites gouttes d’eaux sont à l’origine des grands fleuves alors BOUGEZ VOUS et faites ce que vous pouvez sur le terrain et arrêtez de vous plaindre au chaud dans votre fauteuil !!!!
    Ceux, qui sont sur le terrain et qui entendent systématiquement des critiques dès qu’ils font quelques choses, me comprendront !!!

  10. @ Tom,
    200 ans d’expérience montre que ce « plan » ne fonctionne pas. Au moins en France.

  11. « rejoindre un parti politique… »
    Lequel ?
    Le créer est le mieux…

  12. Bonjour,
    Primo…c’est tout à fait ça, chacun à son niveau et à sa place mais il manque une chose…
    Arriver à l’heure aux RDV ainsi qu’aux manifestations, à l’avance même si possible, car l’on s’aperçoit que dans le militantisme d’aujourd’hui, il y a beaucoup de laisser aller, surtout chez les jeunes générations dont moi même en fait partie!
    Secondo… Aux légitimistes qui se croient fiers et orgueilleux d’attendre le Roi ou le « Furher » comme des grenouilles tout en choisissant la voie de la passivité, je leur dis clairement, c’est bien de faire des manifestes légitimistes et des cercles monarchistes mais ça serait encore mieux si ces derniers sortaient leurs mains des poches et stoppaient leur nationalisme de buanderie…
    Tierço…il n’y a pas d’action sans prière mais pas non plus de prière sans l’action et la réflexion.
    Certains critiquent beaucoup, se marginalisent et sont clairement en dehors de la réalité de la VIE.
    N’essayons pas de changer le monde mais les mentalités avant tout, car l’humain pourrit par la tête avant de s’éteindre.
    Quatro… pour finir, le militantisme bien hiérarchisé et bien planifié est un état d’esprit, une école de la discipline, de plus on peut être radical sans être provoc et avoir des principes très clair sans compromissions ni sectarismes de type trotskiste ou troglodytique.
    Humilité, fierté, franchise, dévouement, pureté, telles sont les principales vertus d’un militantisme Chrétien !
    Nicolas, un militant Frontiste.

  13. On remarque en lisant les commentaires que « l’effet salon beige » est démobilisateur. On préfère la pose de repli sectaire… Jeunes gens il faut faire de la politique, et être prêt à souffrir, abimer sa réputation, mettre les mains dans le cambouis… Il ne s’agit pas d’avoir raison dans son coin, comme le dernier des mohicans. En ressasant les mauvaises nouvelles. Ultreia !

  14. Serait-ce un début d' »auto-critique » (pour employer un vocabulaire profane) ou un début de « conversion » de la part de Famille Chrétienne, Famille Chrétienne ayant fait l’apologie ou presque de Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle?

  15. « Voter à chaque élection »…
    C’est exactement ce que demandent tous les partis politiques, secondés par toutes les loges maçonniques !
    Votez pour qui vous voulez, mais votez!
    http://www.viveleroy.fr/article71.html?decoupe_recherche=moteur%20de%20la%20revolution
    Par pitié lisez ça, ce n’est pas très long ni très compliqué à comprendre, mais ça vous évitera d’être complice de vos pires ennemis en « pensant » bien faire !
    Pour tous ceux qui font de l’activisme depuis.. Tiens depuis combien de temps ?
    Ou en est arrivé Le Pen ?
    Quelles que soient ces idées, et on pourrait en débattre très longtemps de manière très stérile, ou a-t-il mené la Droite française ?
    Dans un cul de sac !
    Bien manipulé par les partis, tous sionistes, au pouvoir !
    De fait il a bien servi la république en trompant joliment tout son monde.
    Dans le système républicain, personne de correct ne peut arriver au pouvoir, et en imaginant un miracle que se passerait-il le soir même des élections ?
    On peut rêver, c’est le privilège de la jeunesse, mais arrive le moment ou il est temps de se réveiller !
    Et aux personnes un petit peu imbues qui nous reprochent de ne pas pouvoir compter sur nous pour changer les choses, je demanderai : Mais qu’avez-vous changé depuis 5, 10, 15,20,30,50 ans ?
    Nada, rien du tout !
    Au contraire par votre participation active au système révolutionnaire, vous n’avez qu’aidé à empirer la situation !
    C’est gentil de nous faire la morale !
    Mais êtes vous seulement persuadé en tant que catholique croyant et pratiquant, qu’il y a des méthodes largement plus efficaces que l’activisme politique ?
    La solution du problème est là et uniquement là.
    A d’autre qui compare le Roy avec un « Furher », ses excès prétentieux nous démontrent parfaitement qu’il ne peut rien y avoir de commun entre un vrai républicain et un vrais royaliste. Dieu merci !
    De fait, j’ai assez l’impression que beaucoup ne se rendent pas vraiment compte de la gravité de la situation !
    A ce niveau de pourrissement de la situation, personne de sensé ne peut espérer un sauveur quelconque.
    Nous sommes dans les mains de Dieu, Lui seul peut faire quelques choses.
    Tout le reste n’est qu’agitation.

  16. Bons conseils de Famille Chrétienne, mais en apparence seulement, car la plupart portent sur l’engagement et non sur le sens de l’engagement politique. Soyez fades, mais agitez-vous ?
    Parce que pousser à s’engager, sans savoir quels sont les critères de choix, et les refus, les  »non possumus » que ces choix impliquent d’un point de vue catholique, c’est hisser la voile sans boussole. Et cela, c’est précisément ce que font les catholiques de France, qui animent une foultitude d’associations utiles, certes, mais redondantes entre elles, dans un émiettement des initiatives et des énergies désastreux, sans coordinations sur les grands sujets, sans des objectifs catholiques clairs, définis, suivis, particulièrement par l’épiscopat etc…..
    On sent que les catholiques français demeurent généreux et militants dans l’âme, mais la plupart passent à côté des vrais sujets : la défense de la Vie, la défense de la famille, la défense des libertés scolaires.
    Cette absence de sens des priorités, Famille Chrétienne ne l’aborde pas, car cela l’obligerait à rappeler les critères catholiques de l’engagement, qui nécessitent de ne pas s’engager avec et dans, de ne pas voter pour , de combattre ceux qui ne prennent pas en compte ces 3 critères, partis, associations, mouvements catholiques, communautés, journaux,revues, etc…..
    Mais dire cela est de l’ordre de l’acte manqué perpétuel pour Famille Chrétienne : il ne FAUT PAS que soit remise en cause la possibilité de soutenir sans réflexion critique les structures gallicanes de l’Eglise de France, l’enseignement catholique officiel nationalisé et normalisé, le système administratif et économique destructeurs des corps sociaux, les élites livrées aux idéologies mortifères, et les partis et syndicats d’employeurs ou d’entrepreneurs qui soutiennent un modèle socialisant, , donc les pouvoirs en place. Rédiger de  »bons » articles bien-pensants, pour ensuite faire voter pour ceux qui en ignorent les principes, et fabriquer pour cela de grosses manipulations en période électorale qui aboutissent à faire voter  »catholiquement » pour N. SARKOZY.
    Bref engagez-vous catholiques, donnez-vous bonne conscience, tournez en rond, votre engagement mal éclairé est utile à la République pour faire croire à tous, et surtout à vous-même, que la société française est une société libre et responsable au sens défini par la Doctrine Sociale de l’Eglise.
    Plus de densité et de recul par rapport au système seraient pourtant plus utiles que les dévouements dévoyés : la générosité de l’engagement ne peut se passer de la charité de la vérité, et en premier de laquelle la morale naturelle et la DSE.
    Cela Famille Chrétienne ne le dit pas : le mot chrétien ne contient la totalité de ce qui est catholique, et la bonté n’est pas la bonasserie.

  17. S’informer en lisant ‘Le Salon Beige’!
    Tous ces conseils sur l’engagement en politique me font rire. Nous ne sommes pas tous des débiles mentaux!
    Il est vrai que Famille Chrétienne a fait une grande publicité pour Nicolas Sarkozy avant les élections.
    Pourquoi ne pas inviter Jean-Marie Le Pen pour un grand reportage sur sa pensée plus catholique que celle du misérable Président actuel?
    Cela serait vraiment s’engager en politique.

  18. un des seuls mot de la langue française dont je n’ai jamais compris la signification.
    quand jean marie Le Pen a failli arriver au pouvoir, j’ai failli comprendre depuis j’avoue j’ai beau chercher, ça doit faire partie de ces mots comme lol, on l’écrit, on le dit, mais on sait pas ce que c’est.

  19. Si,il est possible de voter.
    LISTE CHRETIENNE.
    Mais pour l’instant seulement en Ile de France.(Paris même,non)
    Seul but: sauver des bébés.
    Contact:[email protected]

Publier une réponse