Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Semaine pro-mort au Parlement du Conseil de l’Europe

Deux résolutions vont être soumises à l'examen et au vote du parlement
européen, cette semaine.

L'une vise à promouvoir les droits des
« LBGT »
(Lesbienne, Gay, Bisexuels et Transsexuels), notamment au
mariage, à l'adoption ou à l'insémination artificielle. Cette résolution porte atteinte à
plusieurs droits fondamentaux. Tout d'abord, ce sont les libertés
d'opinion, d'expression, et de religion qui sont entamées, car il n'est
plus jugé admissible d'avoir une opinion morale ou religieuse sur
l'homosexualité. C'est simplement le droit de ne pas être d'accord qui est retiré au profit d'une pensée unique, au nom de « l'éradication de l'homophobie et de la transphobie ». La liberté de l'Église et des croyants est directement et actuellement menacée dans ce domaine. Ensuite,
ce sont les intérêts des enfants et des familles qui sont également
entamés. En effet, la famille et les enfants ne sont plus reconnus
comme des réalités naturelles en soi, mais comme des désirs subjectifs.

L'autre résolution vise à
encourager une politique de réduction démographique, notamment au moyen
de l'avortement.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Que font nos Evêques pour protester et faire respecter la liberté de l’Eglise? Heureusement il y a maintenant Mgr Léonard en Belgique. Mais en France c’est le silence radio….Comme à mon sujet car on m’a rayé des livres d’histoire…

  2. Même si je suis d’accord avec l’esprit de l’analyse, il ne faut néanmoins pas confondre l’Union [européenne] et le Conseil de l’Europe, en l’espèce l’institution concernée, avec un de ses organes qui est l’assemblée parlementaire qui vote des résolutions qui n’ont aucun effet contraignant sur les législations intra européenne
    [merci. MJ]

  3. “Même si je suis d’accord avec l’esprit de l’analyse, il ne faut néanmoins pas confondre l’Union [européenne] et le Conseil de l’Europe”.
    Quelles sont les différences entre l’Union Européenne et le conseil de l’Europe dans la promotion de la culture de mort, de la théorie du genre… ?
    Votre Union Européenne ne cherche t’elle pas à répandre ces calamités ?
    Bel exemple du drame catholique, en différenciant les deux vous acceptez implicitement un des systèmes et ses erreurs… On en meurt à petit feu.
    Que veut dire sinon être “globalement” en accord avec l’analyse. Quelles sont les parties de celle ci n’entrant pas dans cette globalité ?

  4. Donc si je comprends bien, on va se retrouver dans des situations telles qu’en Grande-Bretagne où un prêtre ne peut plus dire pendant son sermon que l’homosexualité n’est pas normale, sous peine d’avoir une amende ?

  5. C’est tout simplement diabolique.

  6. Cher Bernard,
    Que vous confondiez l’Union et le Conseil européen, cela relève de votre propre arbitre. Néanmoins, ces 2 ordres juridiques sont totalement différents et ce que votera l’assemblée parlementaire n’aura aucune influence sur l’application du droit de l’Union qui lui est contraignant ou sur la jurisprudence du Conseil de l’Europe.
    Mais, vous avez fort raison de vous élevez contre ces prises de position.
    Ayez un minimum de retenue dans ce que vous affirmez. C’est en confondant ces 2 ordres que vous n’êtes pas crédibles lorsque vous défendez le droit à la vie. Les choses sont légèrement plus compliquées que la confusion des genres.
    C’est la raison pour laquelle je suis globalement d’accord.

  7. Cher Etienne
    Je pense que vous êtes naif…
    Naif car vous ne réfléchissez pas assez (sciemment ou non) pour percevoir que nous avons ici en préparation la prochaine charte des droits de la constitution européenne.
    Celle ci s’imposera à tous les ordres juridiques des restants d’états qui composent l’union…
    Il est pernicieux de répandre le message inverse…
    Ces ordres juridiques sous une apparente séparation se complètent et ont été créés de la même main maçonnique…
    Quant à la promotion des gay, lesbienne et transsexuelle nous sommes en pleine application de la théorie du genre, révisez celle ci…

  8. Cher Etienne
    Afin de ne pas se leurrer sur cette Union Européenne qui ne serait pas pro mort
    Résolution 2001/2128 du Parlement de l’Union Européenne adoptant pour visa la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne.
    Extrait : “12. recommande, pour protéger la santé et les droits génésiques des femmes, que l’avortement soit légalisé, sûr et accessible à tous; 13. appelle les gouvernements des États membres et des pays candidats à l’adhésion à s’abstenir dans tous les cas de poursuivre en justice des femmes qui se seraient fait avorter illégalement;
    Dire ensuite que les deux ordres juridiques ne sont pas sur la même longueur d’onde quant au combat pro mort et ne visent pas à imposer l’ivg n’est vraiment pas crédible…

Publier une réponse