Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Selon que vous serez de droite ou de gauche

L'hypocrisie des médias n'a plus de limite :

B "Le 6 avril, les médias européens en général trépignaient d’indignation. Pensez donc, venait d’être renvoyé au 31 mai le procès du Premier ministre italien, accusé à 74 ans d'avoir « payé les prestations sexuelles d'une mineure » au printemps 2010 mais… Peu importe que l’excuse avancée par le délinquant pour expliquer son absence à l’audience, soit « un agenda actuellement trop chargé » pour répondre en justice des faits qui lui sont reprochés, soit parfaitement fondée […]. Peu importe que sa victime, la Marocaine Karima El Mahroug ait toujours nié avoir eu des relations sexuelles avec le Premier ministre, et qu’elle ait d’ailleurs refusé de se constituer partie civile contre le vil suborneur (présumé). […]

P Par un de ces clins d’œil dont l’actualité est coutumière, la veille avait eu lieu la cérémonie des Bobards d’Or organisée par la fondation Polémia, qui avait remis pour la première fois le prix de la désinformation « Strass et paillettes » aux « amis de Roman Polanski ». Celui-ci rattrapé par la justice états-unienne qui avait demandé son extradition à la Suisse pour le viol (avec sodomisation, faut-il préciser) d’une très gamine de 13 ans, Samantha Geimer, qu’il avait préalablement droguée. Or, à peine la nouvelle connue le 26 septembre 2009, toute l’Intelliguentsia hexagonale se mobilisait contre cette « chasse à l’homme ». […] Mais le pire devait venir de Pierre Bénichou. Directeur délégué puis conseiller de la direction du distingué Nouvel Observateur, le chroniqueur d’Europe 1 et de France 2 s’employa en effet à salir la proie de Polanski : « C’est une fille qui avait 14 ans, elle n’a pas été violée, c’est une fille qui est venue pour faire des photos à poil, amenée par sa mère, alors, au détour d’une photo, ils ont fait des trucs, … elle faisait des photos à poil, quand même, … et avec la bénédiction de sa famille, elle touchait des dollars ; c’est vrai que c’est un crime abominable de mettre la main sur une fille… mais rien ne ressemble plus à une fille de 18 ans qu’une jeune fille de 13 ans. » […]

Il n’est évidemment pas question de défendre ici Berlusconi, ploutocrate dont tant de choses nous séparent, mais on remarquera que la médiaklatura française, révulsée par les frasques sexuelles de l’Italien, sur lesquelles elle est intarissable, se distingua toujours par un assourdissant silence sur les aventures extra-conjugales de François Mitterrand et notamment sur sa liaison avec Anne Pingeot qui avait pourtant à peine 18 ans quand le futur chef de l’Etat la remarqua en 1961 […] Il est vrai qu’au contraire de Berlusconi, Mitterrand était socialiste."

Partager cet article

5 commentaires

  1. Nihil nove sub sole…(Mao Tse Tung, lui aussi, avait une sorte de harem sauce asiatique de “jeunes pousses de Prîntemps, pour distraîre le Tigre” ou quelque chose du genre).
    Le programme de toute cette engeance, toutes tendances confondues: le fric et le c…(en trois lettres)
    Par contre, quant à moi, je refuse de leur baiser les pieds, tout démo-crasso-droit-de-l’hommesques qu’ils soient officiellement, avec tout leur arsenal de mensonges et trahîsons petîtes et grandes, pourvu qu’ils puissent continuer leurs combînes.
    Petîte devînette du soîr: qui a dit (publié dans la presse, sinon je ne le rapporterai pas): “mon ex n’est qu’un sauteur”? Ah! Ah! Ah!

  2. Sous le titre “selon que vous serez de droite ou de gauche” .. on pourrait ajouter à la liste des intouchables : Cohn Bendit et Frédric Mitterrand .

  3. Je n’y avais jamais pensé, mais si Giscard a mis la majorité à 18 ans, ne serait-ce pas pour gagner trois ans de raisin vert?
    Rappelez vous l’accident à l’heure du laitier!

  4. mouais… pas un très bon sujet, car le parallèle malgré la petite phrase de la fin laisse penser qu’il y a défense de l’indéfendable.
    Berlusconi est un plouc gâteux et égocentrique qui se fiche du monde et utilise quelques bien pensants qui voient en lui un rempart contre la gauche. Mais quel intérêt du rempart si c’est pour se retrouver avec ça…
    Et comme vous le savez, Polanski qui est également indéfendable, s’est au moins excusé et n’a pas crié sur tous les toits que l’orgie était un mode de vie revigorant…
    Il y a suffisamment d’exemple de la dictature de la pensée pour ne pas aller chercher le sujet là où il n’y en a malheureusement pas. Pauvre Italie…
    [Politiquement, Berlusconi est plus défendable : il a appliqué des mesures pro-vie.
    Mais ce qui est critiqué ici, c’est l’hypocrisie des médias : leur 1 poids, 2 mesures.
    MJ]

  5. Si je comprends bien, Mitterand a séduit une fille de 18 ans en 1961.
    Or, à cette époque, la majorité était à 21 ans.
    Donc, Mitterand a séduit une mineure !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]