Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Selon des députés, il n’y a pas assez de morts en France

Selon des députés, il n’y a pas assez de morts en France

Les acharnés de la culture de mort ont débattu jeudi (saint) en commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale de la proposition de loi d’Olivier Falorni « donnant le droit à une fin de vie libre et choisie » – ce qui est la traduction en novlangue de ce que les nationaux-socialistes appelaient « l’élimination des inutiles ». Cette proposition de loi (PPL) avait été déposée à l’Assemblée le 17 octobre 2017… Alors que la France est dépassée par un virus, que les hôpitaux sont débordés, les députés n’ont rien de mieux à faire que de ressortir cette PPL.

Hélas, malgré nos prières, la proposition de loi a été adoptée par la commission. Cette proposition de loi sera débattue à l’Assemblée le 8 avril, soit jeudi de Pâques. Alors que le pays est bloqué par des mesures visant à empêcher la propagation du virus, les députés cherchent à légaliser l’assassinat des personnes qui dérangent. Est-ce pour libérer des lits d’hôpitaux ? Pour faire des économies sur les retraites ?

Un peu plus de la moitié des députés LREM ont manifesté leur soutien à l’euthanasie. 225 députés, de tous bords politiques, ont signé le texte initial. Olivier Falorni aura-t-il le soutien du gouvernement ? L’exécutif n’avait délégué aucun représentant en commission.

Côté LR, 15 députés et sénateurs, emmenés par Marine Brenier, ont signé une tribune, dans Le Monde, en faveur de l’euthanasie. De l’avortement à l’euthanasie, cette droite aura soutenu toute la culture de mort. Voici leurs noms : Edith Audibert, Bruno Belin, Sandra Boëlle, Sylvie Bouchet Bellecourt, Marine Brenier, Patricia Demas, Marc Laménie, Frédérique Meunier, Maxime Minot, Bérengère Poletti, Nathalie Porte, Robin Reda, Laurence Trastour-Isnart, Cédric Vial, Stéphane Viry.

Le Sénat avait déjà examiné une proposition de loi, début mars, pour la vider de son contenu au point qu’elle a été retirée par son auteur, Marie-Pierre de La Gontrie.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Le pire ce ne sont pas les députés, ou les politiciens, ce sont ceux qui vont voter pour les mettre en place.
    La démocratie c’est choisir Barrabas à la place de Jésus
    Eux ne font que voter les lois que les électeurs désirent.

  2. On voit ce que produit l’acharnement de la parité.
    – 15 députés et sénateurs,
    – emmenés par Marine Brenier,
    1 Edith
    2 Sandra
    3 Sylvie
    4 Marine
    5 Patricia
    6 Frédérique
    7 Bérengère
    8 Nathalie
    9 Laurence

    Et il y en a qui croient que les femmes vont apporter quelque chose de moins violent, de mieux à la vie politique.
    Il faut être ramifié du bulbe pour croire que les femmes sont meilleures que les hommes.
    Elles sont pires bien pires.

    • Les femmes, vecteurs de la vie à son origine, deviennent promotrices de la mort à son terme, et très souvent avant par l’avortement. Cette fonction supérieure qui lui a été accordée par Dieu à la Création est retournée aujourd’hui contre le divin Dispensateur et l’humanité.
      Satan a su trouver le maillon faible, comme au jardin d’Eden. Mais il sera reproché aux hommes de ne pas avoir su les protéger d’elles-mêmes.

    • Ces neuf prénoms ont-ils subi le traitement journalistique à la mode, ou sont-ils réels? En ce cas, ça manque singulièrement de “diversitude”! Comment? Aucune Aïcha, Fatima, Fatoumata, Rokaïa?

    • Bien sûr je pousse le bouchon un peu loin, mais une femme qui dit des choses raisonnables, bien souvent on ne l’écoute pas et on la ridiculise, tandis que lorsqu’elle dit des âneries, les hommes se mettent à l’écouter et à la valoriser. Alors les femmes sont bien tentées de dire des âneries.

  3. Que je sache, le suicide n’est pas interdit en France? Alors pourquoi voter une loi pour obliger un tiers à vous suicider?

  4. Peut-être que si certaines femmes montées en politique désirent enfourcher la culture de mort, c’est peut-être aussi lié à la dévirilisation des hommes par le meurtre du Père, et aussi par le fait que sans transcendance les femmes n’ont plus à devenir mère pour engendrer les citoyens du Ciel.

  5. pas besoin d’aller chercher bien loin, la “fraternelle” des députés FM ***
    doit correspondre a cette liste, reste a savoir qui a voté consciemment pour la FM?

  6. Oui, les femmes ne sont pas meilleurs loin de là ! pires en politique ! Arrêtons de causer la mort de beaucoup
    d’autre personnes sous des prétextes qui n’ont aucune crédibilité ! Notre république est à bout de souffle et ne sait
    plus quoi trouver pour donner l’impression de faire quelque chose pour le bien des hommes, c’est tout le contraire !
    Luttons pour le droit à la vie du début jusqu’à la fin.

  7. Je propose à Mr Olivier Forlani d’expérimenter sa proposition de loi, tout de suite.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services