Ségolène Royal recasée

Jean.jpgerre Jouyet, président de la Banque Publique d'investissement, vient d'annoncer qu'il proposerait demain le nom de Ségolène Royal pour la vice-présidence de la BPI à son premier conseil d'administration.

"Compte tenu de ses capacités, elle pourra jouer un rôle important en tant que porte-parole de la BPI".

Porte-parole de l'investitude ? Nous allons bien rigoler.

15 réflexions au sujet de « Ségolène Royal recasée »

  1. 56

    Etonnant !
    Elle n’est pas du genre à accepter d’être n°2 d’une structure … Je pense que les dés ne sont pas encore jetés.
    Si elle accepte, c’est qu’elle a vraiment un besoin urgent d’argent (peut-être un ravallement de facade de son appart de Boulogne Billancourt ?). Si cela se fait, espérons que nous saurons combien elle touchera (hors frais).

Laisser un commentaire