Sede Vacante : conséquences liturgiques

Lu sur l'Evangile de la Vie :

S"Premier effet de la renonciation de Benoît XVI : à partir du jeudi 28février, à 20 heures (heure de Rome), et jusqu’à l’élection de son
successeur, il faut omettre la mention du pape dans le canon de la
messe
. Dans les diocèses également vacants, la mention de l’évêque est
également omise.

Par ailleurs, même pendant le Carême, il est
possible de célébrer dans les paroisses la messe « pour l’élection d’un
pape »
que tout évêque peut également prescrire dans son diocèse,
notamment pendant le conclave lui-même. Sauf dans une célébration
diocésaine ou avec une grande assemblée, où on peut utiliser les
lectures de la messe votive « pour l’élection du pape », il faudra
toutefois utiliser les lectures prévues dans le Lectionnaire de semaine
pour le temps du Carême ainsi que la préface du Carême.

Notamment
pendant le conclave, il est aussi possible de célébrer la messe votive
du Saint-Esprit
, mais avec les textes du Lectionnaire de semaine, sauf
dans le cas d’une célébration diocésaine ou avec une grande assemblée.
La couleur liturgique sera toutefois le rouge (pour l’Esprit Saint) et
non le violet du Carême.

Il est également recommandé d’ajouter une intention pour l’élection
du nouveau pape dans la Prière universelle ainsi que dans les
intercessions dans la Liturgie des heures.

Enfin, dans les lieux de culte, il sera souhaitable de retirer la
photo de Benoît XVI
, notamment si elle est exposée à la vue des fidèles
comme celle du pape actuel.

Après l’élection du nouveau pape

Dès l’annonce de l’élection du nouveau pape, l’usage est de faire
sonner les cloches des églises
. À partir de ce moment, il faudra
également mentionner le nom du nouveau pape dans la Prière
eucharistique.

Dans les jours qui suivront, il est également possible de célébrer
des messes à l’intention du nouveau pape en utilisant le formulaire et
les lectures de la messe votive « pour le pape », sauf durant la Semaine
Sainte et l’octave de Pâques. Là encore, un évêque diocésain pourra
même le prescrire pour son diocèse."

3 réflexions au sujet de « Sede Vacante : conséquences liturgiques »

  1. Quentin

    Le CNPL (Centre National de Pastoral Liturgique) nous propose également de doubler la collecte lors de Messe de semaine.
    “D’autre part, durant cette période, au cours des messes de semaines, on peut ajouter à la collecte l’oraison pour l’élection d’un pape que l’on trouve dans le Missel Romain parmi les « Messes pour intentions et circonstances diverses » n°5.”
    Vu ici : http://www.liturgiecatholique.fr/Vacance-du-siege-de-Rome.html

Laisser un commentaire