Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Homosexualité : revendication du lobby gay

Sectarisme d’Erwann Binet : un prêtre écrit à Manuel Valls

L'abbé Bernard Pellabeuf publie une lettre ouverte au ministre de l'Intérieur :

"En
août dernier, vous avez déclaré : « Quand on s'attaque à une religion,
quelle qu'elle soit, on s'attaque à la République
 ». Je crois donc que
quand on s’attaque à toutes les religions, la république est en danger.

C’est
pourquoi en tant que prêtre catholique, conscient de représenter les
sentiments de plusieurs dizaines de millions de croyants de toutes
religions dans notre pays qui ont été offensés, je vous demande de
protester, en tant que Ministre des Cultes, contre l’attitude de
Monsieur le député Erwann Binet qui, en tant que rapporteur du projet de
loi sur l’ouverture du mariage au personnes de même sexe, a tenu des
propos inadmissibles.

BEn effet,
alors que ses interlocuteurs étaient non seulement parmi les meilleurs
théologiens de leurs religions respectives, mais encore, du fait de
leurs fonctions de responsables de communautés nombreuses, habitués à la
réflexion sur des questions complexes, il leur a lancé à la figure :
« Pourriez-vous faire l’effort intellectuel pour comprendre? »

De plus,
il est resté sans réaction quand un député de sa commission, Alain
Tourret, a déclaré : « Globalement vous êtes des lobbys » ; puis, à
l’adresse particulière de l'Église catholique : «A part quelques
exceptions, vous vous êtes pratiquement trompés à chaque fois. 
»

Je pense
qu’il ne vous sera pas difficile de faire comprendre à ces deux députés
que leurs propos, s’ils ne sont pas rétractés, sont de nature à coûter
leur réélection à de très nombreux élus de leur tendance
, car beaucoup
de croyants ont voté pour ces élus sans pouvoir imaginer qu’un tel
sectarisme avait encore droit de cité dans les partis actuellement
représentés au gouvernement.

Surtout
ces invectives sont de nature à fausser le débat démocratique. Car
qu’entend-on aujourd’hui comme argument en faveur de ce projet de loi ?
On entend de plus en plus fréquemment que ce texte doit être voté parce
que c’était une promesse du candidat Hollande, lequel a été élu, et
qu’ainsi les électeurs ont tranché. C’est une imposture qui laisse
entendre que les tenants du projet de loi craignent que le débat
s’amplifie.

En effet,
l’élection d’un président de la république consiste à choisir le
meilleur candidat possible, non à valider chacune des promesses de ce
candidat. Du reste, même s’il en était ainsi, il faut se souvenir que si
au premier tour on choisit le meilleur candidat, au second tour ceux
dont le candidat n’est plus en lice choisissent le moins mauvais. Dans
cette perspective, il est bon de rappeler que Monsieur Hollande n’a
obtenu que 28, 63 % des voix au premier tour.

C’est
pourquoi je vous demande, pour le bien des idéaux démocratiques, de
prendre vos distances, au nom de tout le gouvernement, avec les propos
indignes de ces deux députés."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Allons, allons, l’abbé Pellabeuf est d’une grande naïveté.
    Comme si le ministre de l’Intérieur, proche du G∴O∴D∴F∴, allait désavouer l’attitude sectaire de Binet. Ils participent tous au(x) parti(s) qui combat(tent) les fondements de la famille naturelle…

  2. Bravo Monsieur l’Abbé. Il est toutefois regrettable que cette lettre ouverte ne soit pas l’oeuvre d’un grand dignitaire de l’église. Ce qui tend à prouver qu’au plus haut niveau personne ne semble avoir été choqué par les propos tenus par ce triste individu.

  3. Félicitations à L’abbé Bernard Pellabeuf pour sa très belle lettre ! De très nombreux religieux auraient du se rebeller comme lui . Il devient en effet vraiment insupportable de se faire humilier et insulter par tous ces mécréants cyniques ou sans morale.

  4. Bien argumenté et bien envoyé ! Bravo mon Père!

  5. Vous croyez vraiment que cela va émouvoir le frère VALS ?

  6. Une info qui montre bien le poids exorbitant du lobby gay dans la presse : Erwann Binet, – dont le nom est totalement inconnu même à Grenoble, chef-lieu du département où il a été élu député – a été désigné « personnalité incontournable de l’année » par le magazine Technikart !
    Il est même classé à la 1re place des « 100 qui ont fait 2012 » !!!
    (http://www.20minutes.fr/article/1060907/erwann-binet-elu-personnalite-annee-2012 )
    Si ridicule qu’elle puisse paraître, l’info est très révélatrice : elle montre que ce pauvre homme doit être entouré de flatteurs en tout genre (du lobby gay, sans doute, mais aussi de la secte GOF) essayant de le persuader qu’il est un génie, et l’empêchant d’entendre toutes les critiques qui s’élèvent contre son projet ubuesque.
    Ils le protègent si bien que Binet a avoué ne jamais avoir rencontré de juriste pensant autrement que lui !!!
    Si j’étais psychologue, je crois que je ferais une étude spéciale sur Erwann Binet, qui me paraît vraiment un cas d’école : le psychorigide incapable de se remettre en cause, ni même d’entendre la moindre contradiction, mais qui, pour mieux se dissimuler à lui-même le fond de sa nature, s’affiche partisan de l’ouverture tout azimut…
    On en a connu d’autres, de ces sectaires de la tolérance, qui emprisonnaient au nom de la liberté, tyrannisaient au nom de l’égalité et guillotinaient au nom de la fraternité.
    Mais vraiment, le cas d’Erwann Binet est tellement caractéristique qu’il mériterait une longue étude clinique.

  7. Au fait, Erwann Binet a-t-il fermé son blog ? (Le fameux blog où il ne validait que les commentaires qui allaient dans son sens…) ?
    Je n’arrive plus à m’y connecter.
    Cet homme semble se renfermer de plus en plus…

  8. « Pourriez-vous faire l’effort intellectuel pour comprendre? » … c’est effectivement condescendant, vaguement méprisant.
    Pour ceux qui ont visionné cette audition des religions : il est évident que le niveau était très inégal, que ces députés et ce rapporteur ne faisaient pas le poids intellectuellement.
    Il est heureux pour eux qu’il n’y ait pas eu de débat contradictoire car cela aurait été encore pire.

  9. “Quand on s’attaque à une religion, quelle qu’elle soit, on s’attaque à la République.”
    On ne peut jouer que sur cette phrase pour obtenir des droits, mais comment être assez naïf pour croire que la république – athée et cathophobe – dont la première mission est la déchristianisation de la France, peut être la protectrice des catholiques !
    C’est le Roi le protecteur des catholiques, c’est pourquoi tout catholique devrait voter Alliance royale ! La république, y’en a marre !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services