Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sébastien Pilard remplacé à la tête de Sens Commun

Sens Commun annonce :

CBillan"Sébastien Pilard,  Président de Sens Commun depuis sa création en décembre 2013, a mis fin à son mandat pour se consacrer à son action politique locale en Pays-de-Loire et ses responsabilités au sein du Secrétariat National des Républicains. Il reste membre du Bureau Politique de Sens Commun, organe exécutif du mouvement.

Sébastien Pilard sera remplacé par Christophe Billan, nommé à l’unanimité des membres du Bureau Politique à compter du 8 juin 2016.

Christophe Billan, précédemment Secrétaire Général de Sens Commun, a débuté sa carrière professionnelle au Ministère de la Défense où il a exercé pendant 22 ans. Il est aujourd’hui cadre dans une société qui gère le risque des entreprises et des organisations engagées à l’international. Christophe Billan est marié et père de 5 enfants.

Face à la forte croissance du mouvement, Christophe Billan, dans le cadre de son mandat, aura à charge de doter Sens Commun des outils et de la structure qui lui permettront de relever avec succès les enjeux et défis des prochaines échéances électorales tout en inscrivant le mouvement dans des perspectives de long terme.

Sens Commun souhaite vivement remercier Sébastien Pilard pour son dévouement au service du mouvement et de ses adhérents.

Au cours de la précédente mandature, Sébastien Pilard a été l’un des acteurs majeurs ayant favorisé l’émergence d’un mouvement politique aujourd’hui composé de 9000 adhérents dont 600 bénévoles, représentés par 22 élus départementaux et régionaux et plus de 250 élus municipaux ainsi que de très nombreuses personnes oeuvrant au sein des Républicains, tant au Conseil National que dans les Comités de circonscription ou encore au sein des délégations de fédération sur l’ensemble du territoire."

Partager cet article

10 commentaires

  1. Bon, et en dehors des habituelles congratulations réciproques sur le développement du mouvement, quid de l’objectif et de la stratégie mise en œuvre pour l’atteindre?
    À quoi précisément “œuvrent-ils”, les “9000 adhérents dont 600 bénévoles, représentés par 22 élus départementaux et régionaux et plus de 250 élus municipaux ainsi que de très nombreuses personnes œuvrant au sein des Républicains [ouf!]”?
    Seulement à développer le mouvement?
    On attend toujours un soutien du “mouvement” à Jean-Frédéric Poisson… Parce que pour l’instant on a surtout l’impression d’un soutien à Sarkozy le Sans-Racines…

  2. Vous verrez qu’ils soutiendront Sarkozy aux primaires, puis Juppé aux présidentielles ! La droite que nous ne voulons pas.

  3. Forte croissance du mouvement????
    Surtout forte croissance des….”déçus”… pour parler poliment…

  4. Sens commun , mais dites-moi ,n’est-ce pas ce groupe qui est à fond -ou du moins qui se déclare hostile au mariage homo -mais qui s’entend comme larron en foire et marche la main dans la main avec Sarkozy ,qui comme chacun sait est favorable – une fois sur deux !!!!!- au mariage homo !!!
    c’est à en perdre son latin .
    ” la folie , c’est de faire toujours la même chose ( sous entendu voter Sarko ) et de s’attendre à un résultat différent ”
    a Einstein

  5. Je suis du même avis. D’abord F.Poisson pour la primaire, puis MLP pour la vraie élection, tel doit être l’objectif. Mais je suis nul en politique, c’est bien connu.

  6. On parle bien de celui qui a laissé voter des lois anti-familiales et anti-chrétiennes au sein du conseil régional de Loire-Atlantique ?
    Ben,… c’est pas plus mal ! mais bon, nous ne doutons pas du clientélisme du remplaçant.

  7. Sens commun ? La caricature des idiots utiles qui ont réussi ce que Richard III lui même n’avait pas réussi à faire : échanger son royaume contre un plat de lentilles.

  8. Entièrement d’accord avec les commentaires et les doutes exprimés ci-dessus. Sens Commun ressemble de plus en plus furieusement à un leurre qui trahira au dernier moment, après n’avoir servi qu’à détourner des suffrages de la droite nationale. Ça sent vraiment la manip à fond. Mais Sarko ayant déjà fait le coup en 2007, avec le résultat qu’on a vu, il est temps que les sympathisants de Sens Commun ouvrent les yeux.

  9. Sens commun => Un “mouvement”??
    C’est juste une sous-marque du produit UMP repackagé LesRipoublicains.
    Du marketing politique bas de gamme.

  10. Que font ils sous la bannière “UMP” qui est “LE canal historique” de l’avortement en France ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.