Scrutin national, régional ou européen ?

La Commission européenne par la voix de son porte-parole Johannes Laitenberger, a rappelé jeudi aux pays de l'UE qu'il était interdit de publier des résultats des élections européennes avant la fin du scrutin dimanche soir, alors que les Pays-Bas veulent le faire dès jeudi soir, au risque de se faire sanctionner :

 "Notre position est très claire, il n'est pas permis de publier des résultats, partiels ou complets, avant la fermeture des derniers bureaux de vote dimanche à 20H00 GMT. Nous nous attendons à ce que les Etats respectent cela. Cette obligation s'adresse aux autorités des Etats membres".

Le ton utilisé par le porte-parole de la Commission est révélateur du niveau de mépris que les membres de la commission ont atteint vis-à-vis des Nations et de leur autorité légitime. Tout semble fait pour déposséder les Nations de leurs prérogatives : listes régionales en France favorisant UMP et PS qui votent dans le même sens à Bruxelles, possibilité pour des étrangers ressortissants de l’UE de se présenter, transfert prochain du coût des rémunérations des députés européens des Etats membres vers Bruxelles…

Laisser un commentaire