Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / Homosexualité : revendication du lobby gay

Sciences porno

Maintenant que même les gauchistes se plaignent de l'incitation à la prostitution des étudiantes, il convient de leur signaler la nature des appels qui circulent dans certaines écoles, comme à Sciences Po :

Capture d’écran 2017-10-27 à 07.20.11

Je note quand même la scandaleuse discrimination à la fin… L'adresse mail est dans la capture d'écran ci-dessus, si vous voulez leur exprimer aimablement votre dégoût du porno.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Incroyable!!!

  2. La république montre son vrai visage et dire qu on traîne cette perversion ( dont la rep , en est que la conséquence visible et pratiquement légitimée ) depuis le XVIII avec les affaires des enfants volés ” au profits ” des magistrats du Parlement de l époque , qui haïssaient déjà la Monarchie . A ce sujet voir avec l historienne Marion Sigaut ” la marche rouge” .

  3. Ces gens sont à l’image de nos “Zélites”…ce sont le plus souvent leurs enfants… Le poisson pourrie par la tête…
    Mais le mal est profond, cette idéologie, car s’en est une, sévit partout… y compris dans l’Education Nationale… le scandale de la ligne AZUR en a été la triste illustration… la pénétration LGBT dans l’Education Nationale est massive… mais aussi dans le théâtre, le cinéma, la télévision,la mode,…la pub!Elle infecte aussi les entreprises …j’arrête là la liste.
    La Star de Sciences-Po, (feu)Richard DESCOING, “Richie” pour les étudiants, l’ex Directeur de Sciences-Po en était la quintessence.

  4. “etrange” non ? toujours la fausse blonde vulgaire standard pour illustrer la débauche histoire de salir toutes les femmes propres qui correspondent au portrait robot et favoriser les viols allogenes.
    La nature a horreur du vide ! devant la lâcheté et la mollesse incommensurable du cru le seul karcher pour récurer toute cette M…. dont s’empareront tôt ou tard les déçus et les dégoûtés sans foi solide sera l’islam sanglant des grandes gueules et de la testostérone a torrent ! au train ou le moisi progresse un mot de plus de cette sentence s’écrit dans la roche sous nos yeux chaque jour …

  5. Ce n’est pas possible!
    Alors, là! Je constate que je suis encore bien naïve.
    Il y a quelque chose à faire… Ils ne sont pas conscients qu’ils se dégradent et se salissent et, de plus, en public.
    Vraiment, il y a un problème quant à l’éducation dans ce Pays, comme ailleurs… mais ici nous nous occupons en premier lieu de La France et des nôtres. Ce qui est logique et va de soi.
    La conscience n’est pas éveillée ni développée. Ils n’ont aucun sens du bien et du mal. Ils n’ont aucune distance et sont incapables de faire un examen de conscience.
    Comment peuvent-ils ignorer qu’ils doivent se respecter et respecter l’autre?
    Je savais qu’il y avait un gros problème de pornographie chez les jeunes et les moins jeunes, mais j’ignorais que ce fut aussi grave chez les jeunes gens de cette génération…
    Il y a aussi le phénomène de dynamique de groupe à prendre en compte.
    Un ami me disait que dans ces écoles où sont regroupés “les futurs élites” ont leur serine à longueur de temps qu’ils sont “des gagnants” et les meilleurs ; les “élites” de la Société.
    Ils finissent par être gonflés d’orgueil et complètement déconnectés de la réalité. Et c’est vrai : j’ai eu l’occasion de croiser un polytechnicien très imbus de sa personne et qui n’hésitait pas à chaque occasion à rabaisser les gens et à rappeler à l’autre qu’il était un incompétent tandis que lui faisait partie des êtres supérieurs…
    Il me semble qu’ils n’ont aucun sens du Bien Commun et que l’individualisme est exacerbé constamment. Il me semble aussi qu’ils ont de grave problème relationnels.
    C’est un constat : Il y a un grave problème dans ces écoles où l’on formate les esprits de manière intensive et selon les normes du système… C’est aussi le point de vue de Monsieur de Villiers et aussi celui de Monsieur Jean-Yves Le Gallou, qui savent de quoi ils parlent car eux aussi ont été formés dans ces écoles.
    Cet ami me précisait très justement que l’esprit des fm était très présent dans ces lieux où les loges recrutent beaucoup et de manière officielle… en flattant l’égo des jeunes gens.
    Je me pose aussi cette question :
    – les parents en sont-ils conscients?
    Heureusement, par ailleurs qu’il y a de plus en plus d’écoles hors contrat qui se créent chaque année car il est urgent de soustraire les enfants de ces influences nocives et néfastes.
    Il est temps de donner aux enfants une véritable et bonne éducation afin qu’ils deviennent des adultes responsables et conscients… afin qu’ils aient une belle et bonne vie et qu’ils soient heureux de vivre. Et par conséquent qu’ils aient le souci de l’autre et le désir de servir la communauté.
    Car, c’est un fait que l’on ne peut donner que ce que l’on a en soi.

  6. Ce n’est pas le réchauffement climatique qui m’inquète, mais la hausse exponentielle du niveau de lubricité ambiant!

  7. Rien ne m’étonne de la part d’une telle structure ,dont l’ancien directeur Richard Descoings était un personnage très peu recommandable .
    Trouvé mort dans une chambre d’hotel à New York ,dans des circonstances ” abracadabrantesque ”
    comme dirait “super-menteur ” j’ai nommé Chirac.
    Cette petite annonce est très révélatrice de l’état et des qualités humaines des élèves de cette “école prestigieuse ” comme on dit , qui forme les “hauts serviteurs de ‘état “.
    Des détraqués à peut-être 60%.
    Je ne me sens pas fier ,je dirais même humilié que ce soit ces gens là qui me dicte la loi et qui conduisent à la destinée du pays.
    Mais ,ne direz-vous , on a les chefs qu’on mérite.
    Prendre connaissance de ce lien, très instructif et très révélateur du directeur et de l’ambiance qui peut régner dans cette structure.
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Vie-et-moeurs-de-Richard-Descoings-32425.html

  8. c’est quand même un peu fort : les gens normaux (???) sont exclus!
    quoique : qu’y iraient -t-ils faire dans cette galère?
    c’est quoi le sexe vanille?

  9. ” dog training ” …. ne me dites tout de même pas qu’il s’agit de zoophilie ?
    Nous serions alors tombés bien bas dans l’avilissement du genre humain !

  10. Cette déferlante pornographique qui débuta en mai 68 est de plus en plus redoutable. Bien avant le transhumanisme, avant la théorie du genre, et même avant les drogues dures, elle est l’instrument principal de la réification de l’être humain, visant à le réduire à un être, même plus de jouissance, mais de morbidité, un être fasciné par son autodestruction le réduisant à des viscères dont l’excitation submerge et noie précisément les propriétés essentielles de l’être, comme sujet, comme liberté et comme projet.
    La pornographie n’est pas la recherche du plaisir sans entraves, elle est devenue la jouissance ultime du suicide spirituel par la recherche obstinée de la salissure voulue comme telle.
    Hélas, face à ce fléau planétaire, la chrétienté est fort démunie: l’appel à la pureté n’est plus compris… Reste l’irénique “Théologie du corps”, élaborée au contact des étudiants polonais des années 50. Elle décrit une sexualité idéale pouvant éventuellement être promue en milieu protégé, voire neutre, mais elle est inefficiente dans la société actuelle intrinsèquement corrompue. En effet les pires perversions sont hyper-médiatisées et marquent les enfants bien avant leur puberté, et donc bien avant qu’ils ne se posent des questions théologiques. Qu’on le veuille ou non, quasiment toute éducation sexuelle est confrontée à un déjà-là portant le sceau du mal. La théologie du corps est belle, mais elle ne dispose pas des anticorps qui lui permettraient de sauver les jeunes d’aujourd’hui.

  11. Merci Exupéry pour votre commentaire.
    Je comprends mieux cette réalité quand vous dites : “La pornographie n’est pas la recherche du plaisir sans entraves, elle est devenue la jouissance ultime du suicide spirituel par la recherche obstinée de la salissure voulue comme telle.”
    Oui, vous dites exactement le fond du problème. Je n’avais pas les mots pour cela…
    Il y a comme une fascination, une addiction morbide dans tout çà. Cela débouche sur une forme de suicide personnel et collectif.
    Quelle solution concrète apporter à ce terrible constat? Je vais m’informer dans cette direction aussi. Toutes les avancées sont les bienvenus. Nos jeunes sont en grand danger de destruction par le biais d’une déchéance avilissante… Je me demande si ce n’est pas pire encore que l’Héroïne et d’autres drogues.
    J’ai l’intuition qu’il s’agit ici de quelque chose de central dans le mal…
    Il faut prier pour ces jeunes. Il faut aussi concrètement protéger les plus jeunes ceux qui peuvent encore être épargnés.
    Demandons au Seigneur de nous éclairer là-dessus aussi.

  12. Merci Alpin pour le lien.
    Je vais aussi ponctuellement chez E.etR. et d’autres sites de ré-information pour creuser certains aspects de la réalité.

  13. Incongru, vous m’avez fait rire!
    Je ne sais pas non plus ce que veut dire le sexe vanille.
    Mais je ne crois pas que cela manque à notre culture, si je puis résumer ainsi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services