Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sarkozy vous remercie pour ses vacances

…payées avec vos impôts, d’après Emmanuel Ratier.

MJ

Partager cet article

7 commentaires

  1. Ras le bol de cette politique spectacle.
    Vivement qu’un vrai débat s’ouvre, avec une véritable réflexion sur un vote catholique!

  2. Et on paie aussi le gouteur pour les plateaux d’huitres??

  3. […]

  4. C’est bien ce qu’il me semblait… Sarközy, c’est Chirac en pire. Mieux encore que les frais de bouche du couple chiraquien !
    Paroles, paroles… Les soutiens des Français à la politique de Sarközy ne sont fondés que sur ses belles promesses. Mais, comme d’hab, on va déchanter, quand on les aura vus à l’oeuvre.
    Exceptionnellement, je crois que je vais voter dès le premier tour pour une personnalité qui n’a pas encore goûté aux délices du pouvoir… Parce qu’il il y en vraiement ras-le-bol entre les frais de bouche de l’un, les excès de vitesse de l’autre, les 500 m2 du troisième et la protection surdimensionnée du dernier. Qu’est-ce que c’est que tous ces privilèges ???
    Et ces critiques visent tant la droite bourgeoise que la gauche caviar. Parce qu’il faut voir comment est protégée la maison de Jack Lang au Touquet ! On en vient à se demander si Sarközy ne s’inspirerait pas de ce dernier en terme de sécurité… Affligeant !
    Dommage en tout cas que le Français de base ne puisse pas bénéficier d’une telle logistique ; ça lui serait bien utile pour ne pas être coincé dans les bouchons et lui assurer une pleine et entière sûreté.
    Sans vouloir me faire le chantre de la République, la devise des droits de l’homme est “liberté, propriété, sûreté, résistance à l’oppression”. Mais voilà, comme le disait Coluche, il y a des gens qui sont plus égaux que d’autres. Et visiblement, ces droits de l’homme s’appliquent en priorité aux hommes de pouvoir.

  5. Ha les braves révolutionnaires de 1789 qui ont voté l’abolition des privilèges.
    Ha leurs braves successeurs républicains qui les ont remis au goût du jour, sans contre-partie.
    Ha tous les braves gens qui vont voter comme un seul homme, pour le moins pire, pensant ainsi qu’il ont un minimum de pouvoir de décision, sans se rendre compte qu’ils sont de parfaits petits jouet dans l’immense “jeu” politique.
    En fait, soyons humbles, nous avons les politiques que nous méritons. Il n’y a pas d’esclaves parce qu’il y a des tyrans, mais il y a des tyrans parce qu’il y a des esclaves.

  6. “Les braves successeurs qui ont remis les privilèges au goût du jour”…
    Parce que quelqu’un ici croit que les révolutionnaires n’avaient pas d’autres idées en tête que de s’appropprier ces privilèges ?
    Robespierre rêvait d’épouser Madame Elisabeth, qui n’était autre que la soeur de Louis XVI. Pas vraiment parce qu’il avait eu le coup de foudre!…
    Pendre le pouvoir sans avoir d’idéal relève de la plus grande malhonnêteté. Et celle-ci s’est installée dans les hautes instances dès 1789.

  7. bonjour,
    nous savons pour le moins où passent nos impots.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services