Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Sarkozy responsable du fait peu divers de Sallanches

Des gendarmes ont ouvert le feu à Sallanches, en Haute-Savoie, pour arrêter un suspect qui roulait à vive allure vers la salle où se trouvait Dominique de Villepin. L’homme avait forcé trois barrages depuis samedi dernier dans la région au volant d’une voiture volée, avant d’être finalement interpellé mardi. Le suspect a été "très légèrement blessé" et placé en garde à vue. "Ca n’a rien à voir avec le Premier ministre", a insisté un porte-parole des gendarmes.

Il serait tombé par hasard sur le dispositif mis en place pour la venue du Premier ministre au Conseil national de la montagne à Sallanches. Un témoin rapporte :

"Le Premier ministre participait au colloque et nous étions à l’extérieur. C’est à ce moment-là qu’une voiture s’est dirigée à très grande allure vers un barrage de gendarmes. La voiture avançait à tombeau ouvert, les gendarmes ont mis la main à l’arme. A ce moment-là, il y a eu un coup de frein, un demi-tour et les gendarmes ont tiré trois coups de feu".

Selon le maire de Sallanches, Georges Morand, il s’agit de Chérif Bouchelaleg, qui avait bénéficié des dispositions prises par le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy pour assouplir la double peine, qui veut que l’on expulse un condamné étranger à l’issue de sa peine purgée en France. Le ministre avait dit avoir changé d’avis après avoir pris connaissance du cas de cet Algérien de 32 ans, près de 6 enfants (8 selon Europe 1) et vivant en France depuis l’âge de 11 ans.

Un communiqué du FN dénonce cette conséquence de la politique de Sarkozy.

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. La chanson sur Zidane dit: “coup de boule à droite, coup de boule à gauche….”
    En fait, nos hommes politqiues sont du même niveau: un p’tit coup à droite, un p’tit coup à gauche.
    Dommage que la comparaison s’arrête là: Zidane, lui, était en effet efficace dans dans sa fonction.

  2. Pompier incendiaire… celui-là sera-t-il jugé un jour pour forfaiture ?…

  3. Chérif fait moi peur ! ou : I shot the Chérif

  4. La double peine.
    Le militantisme déployé pour obtenir la suppression de la double peine, disposition qui permet, en complément de la peine principale, d’expulser du territoire des étrangers délinquants, porte aussi préjudice aux étrangers.
    Cette double peine est en effet justifiée. Le fait d’être délinquant ne peut être un motif pour obtenir ou voir prolonger une autorisation de séjour.
    Mais surtout la double peine permet d’assurer la protection des étrangers qui résident dans notre pays et en respectent les lois. Les étrangers délinquants portent un préjudice spécifique aux étrangers respectueux du pays d’accueil car ils donnent des arguments à ceux qui mettent en avant le lien entre délinquance et présence étrangère afin de déprécier celle-ci. Ces délinquants doivent, à ce titre, subir une sanction complémentaire. De plus la mise en œuvre de la double peine éloigne du territoire les délinquants étrangers et prévient ainsi tout amalgame entre les étrangers honnêtes et les autres. Elle valorise de ce fait les étrangers sérieux, facilite leur intégration et par-là permet l’atténuation des tensions raciales.
    De plus le lien unissant un individu à un territoire constitue un attribut fondamental de la nationalité. C’est dénaturer celle-ci que d’accorder cette prérogative à des étrangers au motif qu’ils sont délinquants.
    La double peine a été en partie supprimée sous la pression des associations. Cette décision du législateur est regrettable. Cependant suite aux émeutes de fin 2005, elle a été remise en application. Cette décision ponctuelle devrait être pérennisée

  5. “Suite aux émeutes de fin 2005, [la double peine] a été remise en application”.
    Ah bon ? Savez-vous combien d’étrangers ont été expulsés à la suite des-dites émeutes ? Zéro. Nada. Que dalle.
    Qui peut croire Sarkozy aujourd’hui ? Ce type est vraiment néfaste, et les Français s’en rendent compte tous les jours.

  6. le programme de Sarkozy est un brumisateur…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]