Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sarkozy, le Parti radical et la franc-maçonnerie

Pr Dans un message diffusé dimanche 27 août à l’Université d’été du Parti radical, Nicolas Sarkozy, président de l’UMP (à laquelle le parti radical est associé) a promis de s’inspirer des idée "sociales" de ses alliés. Borloo, président du parti radical, affirme avoir "calmé il y a 4 mois les ardeurs" de ses amis qui l’auraient bien vu candidat à la présidentielle. Il soutiendra probablement Sarkozy à la présidentielle.

Il a déclaré dimanche : "Nous devons être à l’avant du combat contre toutes les discriminations et  pour une réelle égalité des chances". Pour André Rossinot, co-président du parti radical valoisien, maire de Nancy, "le soutien des radicaux ne sera pas un chèque en blanc", souhaitant que Sarkozy "vienne fin septembre rue de Valois, pour parler du  projet législatif". Parmi les propositions des radicaux figurent notamment la création d’une charte de la laïcité dans les services publics, la volonté d’intégrer le sud méditerranéen au projet européen, la création d’une citoyenneté européenne et une fédération des nations en Europe.

Le plus vieux parti de France, de son nom original Parti républicain, radical et radical-socialiste dit ‘valoisien’ pour le distinguer du parti radical de gauche depuis la scission de 1971, est donc l’aile gauche de l’UMP. Il compte 25 parlementaires et 3 ministres (Borloo, Dutreil et Loos). Il revendique 8000 adhérents. Ce parti souhaite une "politique progressiste qui prône l’égalité des chances, la laïcité et le respect des valeurs humaines", selon les mots de Jean-Louis Borloo. Des mots à la signification bien particulière puisque la philosophie politique de ce parti a été tout au long de son histoire fortement influencée par la franc-maçonnerie, laquelle est toujours condamnée par l’Eglise.

Michel Janva

Partager cet article

14 commentaires

  1. Une raison en plus pour s’abstenir de voter pour Mr Sarközy. Mais bon, je prêche des convertis.
    Cela dit l’ambiance à l’UMP risque de devenir comme au PS avec le retour de MR Juppé, le suspense sur la canditature de Mr Chirac, je jeu de de Mr de Villepin…
    Je m’attends à une campagne des présidentielle assez lamentable.
    Bien à vous.

  2. je connais bien l’histoire des religions et des civilisations, mais j’avoue que je suis trés ignorant en ce qui concerne la franc-maçonnerie
    or c’est un sujet qui inquiète souvent notre famille de pensée
    y a-t’il des intervenants qui peuvent éclairer ma lanterne?
    d’autre part, on raconte que des nobles, des évêques, et des Roisen furent membres e bien avant que n’éclate la révolution…

  3. C’est encore l’Eglise qui en parle le mieux :
    http://www.spiritualite-chretienne.com/Papes/franc-maconnerie.html

  4. @xango,
    Ouvre le lien suivant, il répond bien à ta question:
    http://qe.catholique.org/ideologies-non-chretiennes/5335-interview-peut-t-on-etre-chretien-et-franc
    Quant à savoir qui en fait partie, c’est parfois difficile, culte du secret oblige. Il existe un certains nombre d’ouvrages sur la question, ouvrages inconnus dans les grands réseaux de distribution. Le tout est de ne pas tomber dans la paranoïa.
    Une premier pas consiste, si tu habites sur Paris, à te rendre à la librairie Duquesne Diffusion ou à la librairie France-Livre ou encore la librairie Guettier à ND d’Auteuil.
    Bien à toi.

  5. @michel janva
    vous avez vraiment répondu à mon attente et je vous en remercie
    @ VD
    merci pour le lien,mais rassurez-vous je ne suis pas parano en ce qui concerne la franc-maçonnerie
    en tout cas, je ne cherche pas à savoir qui en fait partie ou pas (la plupart du temps, en politique, ça se sent!)
    cela dit, je suis effrayé (et là ça risque d’alimenter ma paranaoia) de voir à quel point tout est basé sur une lutte entre l’Eglise catholique et la franc-maçonnerie!
    où placez-vous Charles Maurras, qui n’était ni croyant ni franc-maçon ?

  6. @xango,
    C’est vrai, il ne faut pas être parano vis à vis de la maçonnerie, il faut se rappeler son incompatibilité par rapport à l’Evangile. Le coté parano se situe plutôt dans le ton de certains auteurs.
    Bon nombre de politiques en font partie (tous les partis sont concernés sauf chez Villiers, Le Pen et consorts quoiqu’il traîne aussi des gens aux idéologies douteuses dans cette mouvance); bien souvent dans l’optique de vouloir faire avancer les choses “positivement” et ce manière sincères. Dans ce cas ce sont des idiots utiles, ils ne font que du mal sur le long terme.
    Pour mémoire la loi Veil sur l’avortement a été préparée dans les loges avant d’être votée à l’assemblée.
    Certaines personnes assurent que la maçonnerie est d’inspiration luciférienne. C’est fort probable. A ce titre, elle sera vaincue à la fin des temps. Elle est déjà bien divisée entre toutes les obédiences, mais comme les loups, elles chassent en meute dès qu’il s’agit de saper la culture de vie et l’Eglise.

  7. @VD
    c’est une belle analyse, non dénuée d’humour qui plus est….
    @ michel janva
    il reste quand même une énigme: pourquoi dit-on que certains prêtres, évêques, nobles, et même Rois ont appartenu à des loges (et ce, avant même la Révolution)
    qui a des informations sérieuses sur la question: car là, il s’agit non pas de paranoia, mais d’un point d’Histoire!
    d’autre part, il existe, dans la maçonnerie, des loges de tous bords politiques, et même de la droite tradionnelle
    qui a des renseignements sur la question?

  8. @xango : Maurras est mort converti, avec les derniers sacrements. Selon ses propres termes, il avait “perdu la foi” et il l’a “retrouvé” (cf “mes entretiens de prêtreavec Charles Maurras – mars-novembre 1952” du chanoine Cormier).
    Pour ce qui est de la participation des “aristocrates” aux loges maçonniques avant la Révolution, c’est une évidence historique : la Révolution fut iniciée dans les salons des grands bourgeois ou aristocrates. Ce sont (selon moi) les élites de l’époque, qui ont voulu conservé leurs privilèges tout en sappant l’autorité du Roi, qui ont amené la révoltedu peuple. Je ne saurais vous donner des références précises, mais il me semble avoir lu (peut-être dans le dernier “Louis XVI” de Parmentier) que le cousin du Roi (le régicide) était grand maître du Grand Orient…je crois.

  9. Merci Mangouste pour ton commentaire. Il est impossible qu’un évènement comme la Révolution française ne soit pas le fruit d’un fort courant rationnaliste et maçonnique qui a sans doute éclairé le Droit mais en même temps banni toute référence à un Dieu incarné en rendant les valeurs humaines autonomes et bientôt trés volatiles. La déité promue est sans visage et volontiers noyée dans une tradition primordiale antérieures aux religions notamment monothéistes, qui livrerait aux initiés de chaque religion la véritable clé de lecture de l’histoire humaine.
    Concernant les partis politiques, j’ai été membre dans ma jeunesse du Parti Républicain et Républicain indépendant.
    Ma conviction aujourd’hui est que les bureaux politiques des grands partis sont sous contrôle de ce qu’il faut bien appeler une pensée unique maçonnnique. Cela entraine un effet pervers qui est celui d’une société bloquée notamment sur le dogme de la totale liberté sexuelle, d’une dénatalité catastrophique et corollaire d’une absence de volonté de contrôler un tant soit peu les flux migratoires… et de proner l’intégration d’une Turquie en Europe qui viendrait couronner le processus de déchristianisation de l’Europe et de décatholicisation de la France. C’est faire fi de l’identité profonde des peuples. Partager des élites maçonniques avec a Turquie ne suffira pas à stabiliser un proche-orient sous un déluge de matérialisme alors même que se profile à l’horizon une pénurie de matières premières qui va nous obliger à revoir notre mode de “développement”.
    Cela promet beaucoup de souffrance mais aussi la fin de la civilisation maçonique née au XVIIIème siècle. Il est difficile de déssiner un croissant avec une équerre et un compas usés.
    D’autre part, ce que je trouve tristement savoureux c’est de voir à la télévision notre brave Alain Bauer ancien grand maître du grand-orient de France, président de l’observatoire de la délinquance s’il vous plait, pérorer en affirmant avoir appelé Jacques Chirac pour faire modifier, toutes affaires cessantes le projet de Loi préparé par Jean-François MATTEI sur la bioéthique réformant les lois de 1994, dans un sens toujours moins respectueux de la vie humaine en ses commencements. Et ce projet a été modifié contre l’avis du ministre médecin et véritable humaniste à ses heures perdues.
    (Emission sur la franc-maçonnerie diffusée par Arte vers le 20 juin dernier)
    C’est dire l’influence de la machine maçonnique autrefois véritablement rationnelle, s’appuyant notamment sur Kant, et qui aujourd’hui est tout bonnement libertaire et nihiliste.
    Pour revenir à M. Sarkozy, nulle importance de savoir s’il en est ou pas, il est de toute façon obligé de passer sous leurs fourches caudines. Il a été catégorique sur la Turquie en 2005 et je m’en réjouis, ce qui serait interessant c’est de lui redemander son avis aujourd’hui que la commission européenne, Juan Manuel Duroso Baroso en tête, poursuit le processus d’adhésion malgré le non français et néerlandais.
    Le problème de fond est là.

  10. Bienvenue sur le SB, Pedro, et merci pour cette brillante démonstration avec laquelle je suis bien d’accord.

  11. merci pour ces réponses

  12. et Bayrou, c’est la loge en sortant de l’église?

  13. @xango et aux autres contributeurs,
    merci pour vos compléments sur ce sujet.
    Je voudrais simplement dire que j’ai lu le livre “Paris Maçonnique ” de Dominique Setzepfand (livre rare édité en 1995 ou 1996); il montre comment la Révolution a été fomentée par la maçonnerie et par qui précisement, il montre l’emprise maçonne dans les monuments de Paris, emprise qui perdure aujourd’hui.
    Ce livre donne vraiment le vertige.

  14. Que la révolution ait été initité par la franc-maçonnerie est non seulement revendiqué mais assumé par ces même francs-maçons (et les historiens français de tout bord). En aucun cas il s’en cache et cela ne se transforme en secret seulement lorsqu’un auteur en manque d’inspiration cherche à nous refaire le coup du complot.
    Par contre il ne faut pas exagérer leur poids et il ne faut pas oublier que la révolution française a puisé ses idées dans la franc-maçonnerie mais qu’en aucun cas le mouvement est parti de ces derniers.
    La révolution vient à la suite d’Etat Generaux convoqué par le Roy ce qui dénote déja une certaine tension dans le pays, de plus une crise économique lié à de mauvaises récoltes faisait rage depuis longtemps…
    La franc-maçonnerie a joué un rôle certes mais n’est pas la seule.
    Pour finir, effectivement nombre de nobles, haut dignitaires et responsables ainsi que membres éminent de l’Eglise ont été F-M.
    Il ne faut pas oublier que certaines loges actuelles font une référence explicite au catholicisme et demande la croyance en Dieu pour pouvoir intégrer la loge.
    Cordialement.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services