Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Sarkozy, Doc Gyneco, la police et les taxis

Des CRS ont été pris la main dans le sac des taxis parisiens. Plusieurs chauffeurs de taxis ont rapporté avoir été victimes de chantages de la part de policiers. Au-delà de l’aspect condamnable de ces actes, il s’agit de comprendre. Ces policiers en ont sans doute assez d’agir pour rien. Voire, l’attitude de leur chef n’est sans doute pas pour rien dans ces dérapages.

Il faut dire que l’alliance entre le premier flic de France et Doc Gyneco suscite une certaine réaction au sein de la police. Selon le syndicat de police Alliance :

Gyneco "Tout le monde s’en fout. Les collègues ont autre chose à faire que de voir Nicolas Sarkozy et Doc Gyneco ensemble. Ils sont davantage préoccupés par leurs conditions de vie. Nicolas Sarkozy peut bien s’afficher avec qui il veut du moment qu’il amène des conditions de vie acceptables".

Un policier de terrain n’a pas été surpris quand il a vu son ministre tomber dans les bras du rappeur :

"Ça ne m’étonne pas de lui. Si Sarkozy pouvait s’afficher avec Brigitte Lahaye, il le ferait. Il racole tout ce qu’il peut et il mise à fond sur les médias. La preuve : quand nous sommes arrivés à Cachan pour procéder aux expulsions, les médias étaient déjà là. Ça montre bien que c’était une opération de pub à quinze jours du congrès de l’UMP alors que la décision d’expulser les squatteurs remontait à trois ans."

En matière de communication, Sarkozy est cependant d’un éclectisme qui désarçonne certains policiers quand leur ministre passe sans encombre de la publicité pour le flash-ball ou le pistolet à décharge électrique à la fréquentation d’un rappeur qui déclamait dans l’un de ces textes : «J’kiffe quand les keufs cannent». Officier dans un commissariat de banlieue, Fabrice a été «outré» de voir Sarkozy avec Doc Gyneco comme il l’avait été quand le ministre s’était affiché avec Tom Cruise, figure emblématique de la Scientologie :

"Il ferait n’importe quoi pour être élu. Il ratisse large à n’importe quel prix. Il ne peut pas nous tenir un discours répressif sur le cannabis et s’afficher en même temps avec l’autre qui fume. Ça me déçoit qu’il en soit rendu là pour se faire élire."

Des policiers incompris, voire méprisés, rackettant les taxis ? Pourquoi pas ? Le soldat est à l’image de son chef.

Michel Janva

Partager cet article

13 commentaires

  1. Alors parce que le patron des policiers se comporterait mal, ceux-ci auraient des circonstances atténuantes?!
    Est-ce conforme à la Doctrine sociale de l’Eglise?
    []

  2. Je ne justifie personne.
    Quant à votre comparaison elle était osée. Mais effectivement, quand le clergé perd l’amour de l’Eglise, il n’est pas étonnant que les fidèles la déserte.

  3. Il y a effectivement quelque chose de scandaleux à voir un ministre de l’intérieur, qui plus est celui-ci, qui aime à montrer ses muscles et faire croire qu’il les utilise, en compagnie d’un tel personnage. Les paroles de Doc Gynéco sont stupides, irrespectueuses, pour employer un très doux euphémisme, avec la police et l’autorité, et il est connu pour faire l’apologie de la consommation de cannabis.
    Certains groupes de rap, comme IAM ou Zebda, ont eux aussi des paroles parfois limites, mais ont à leur crédit un engagement social certain. Rien de tel pour Doc Gynéco, qui n’a de toute évidence aucune autre idée politique que celle de son propre confort.
    En outre, il avait refusé, si ma mémoire est bonne, de payer ses impôts – et je crois malheureusement comprendre comment M. Sarkozy a pu s’en faire un ami. Un passage à Bercy peut décidément amener bien des gens à vous trouver un charme fou.

  4. un ami qui travaille dans le Tourisme m’a raconté que les cars sont également rançonnés
    ils sont controlés systématiquement,parait-il sur pression de Delanoé auprès de la Préfecture de Police
    les policiers, en motos blanches, leur trouvent obligatoirement quelque chose
    et ils doivent payer des amendes de 750 euros chacune sur place en cash
    faute de quoi le car est immobilisé et les touristes poursuivent leur visite à pieds

  5. Je ne suis pas prêt à entendre le discours de l’excuse pour des policiers corrompus. Et vous en êtes proche ce me semble quand vous écrivez “qu’il s’agit de comprendre (…) agir pour rien”.
    Un peu plus vous pourriez nous expliquer que ce n’est pas facile pour des policiers smicards de voir des jeunes de 14ans dealers avaoir des rolex et des voitures allemandes. Que faut-il faire? construire des murs d’escalade pour ces policiers ripoux? Envoyer l’IGS jouer au foot avec eux?

  6. Non : les laisser faire leur métier et emprisonner les criminels qu’ils arrêtent. Car si on laisse l’immoralité régner dans le pays, pourquoi eux devraient-ils rester moraux ?
    Si vous connaissez des policiers, vous devez savoir à quoi ils sont confrontés. Dans un monde sans morale, quand on n’a pas de religion, il est très facile de glisser sur la pente. Et c’est ce qui se passe.

  7. []
    Si maintenant il faut aussi se méfier des policiers parce que vous comprenez ils sont gardiens de la paix mais n’ont pas le secours de la religion et peuvent parfois être ripoux, où va-t-on?

  8. Si les policiers basculent alors on va vers une republique bananière. Dans les pays du tiers monde, Turquie, Bresil, Mexique, Senegal, Russie, c’est très courant que des policiers vous rackettent….
    En fait dans tous les pays sous-developpés c’est la corruption généralisée. Avec des flics ripoux c’est la fin de l’etat de droit.
    Mais quand le chef de l’etat est une crapule qui magouille avec des dictateurs africains et arabes…. cela gangrene tout le systeme.
    Comme on dit : “l’exemple vient d’en haut “.

  9. Ahurrissant ! je savais que ca se faisait en Espagne (Une connaissace a vecu cette experience bizarre de devoir payer les flics cash pour qu’ils vous virent les sabots) mais en France ….
    Ceci dit, je rejoins l’impression générale: quand son propre père est décadent, il est inutile de demander à un gosse d’être un saint.

  10. @ koso,
    Je crois que certains sont devenus Saints à cause/ou malgré des pères décadents, non?
    Je ne veux pas donner de leçon.
    Je suis d’accord pour dire que le poisson pourrit par la tête. Mais ce n’est quand même pas une excuse.

  11. Ne leur cherchez pas d’excuses, ce sont les “nouveaux flics” : à en croire le journal de TF1 13 H. ces policiers étaient jeunes (le plus ancien était depus 3 ans dans la CRS) et surtout issus du departement en question (93). Pas besoin d’aller chercher beaucoup plus loin… Malheureusement

  12. Je crois que pour accéder aux CRS, il faut avoir été un certain temps avant “simple flic”, donc cela ferait plus de 3ans…pour le plus ancien, au moins.
    Il était aussi question de policiers en civil…

  13. Ne laissez pas sortir vos soeurs seules et raccompagnez vos amies: http://permanent.nouvelobs.com/societe/20060912.OBS1527.html

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]