Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Sarkozy : un coup à droite dans Le Figaro, un coup à gauche dans Têtu

Christian Vanneste répond dans Nouvelles de France à l'entretien donné par Nicolas Sarkozy à Têtu. Extraits :

V"Plus inquiétant encore est ce jeu politique qui consiste à s’adresser aux lecteurs conservateurs du Figaro Magazine en leur disant qu’on est hostile au mariage entre personnes de même sexe, et à ceux de Têtu en affirmant au contraire qu’on veut une cérémonie à la mairie pour le PaCS, et en se vantant d’avoir déjà supprimé ses différences fiscales et sociales d’avec le mariage. Pour le reste les mentalités évolueront, d’ailleurs le Président-Candidat y contribue, souligne-t-il.

Enfin, Monsieur le Président de la République qui n’est pas, dit-il, le candidat de l’UMP se félicite d’avoir obtenu mon exclusion de l’UMP. Outre l’inélégance à l’encontre d’un de ses plus fidèles soutiens, cette déclaration est d’une particulière gravité. Elle repose sur une intolérance dont je ne le pensais pas capable. Rien dans les statuts de l’UMP n’oblige à accepter l’institutionnalisation des relations homosexuelles, fût-ce à travers cette union avec répudiation par lettre recommandée qu’est le PaCS à laquelle nombre de ses membres se sont opposés. […]"

Partager cet article

4 commentaires

  1. « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ».
    Sarkozy est bien l’emblème de la démocratie : une prostituée qui s’offre au premier venu en acceptant n’importe quoi en échange d’une commission.

  2. Le PACS en lui-même constitue une très grave injustice. Il constitue une menace pour l’humanité.
    Au fait, combien coûte le PACS ?
    Mais plus aucun homme politique ne remet en cause l’existence du PACS et encore moins l’existence du mariage civil.
    Pourtant, en matière de mariage, l’Etat devrait dire : requérez les instances romaines et diocésaines, je ne suis pas compétent. Je suis peut-être le seul en France, mais c’est ma revendication politique. Le mariage est une institution sacrée qui a été confiée à l’Eglise, l’Etat ne doit pas y toucher.

  3. Monsieur Vanneste indique “depuis Saint Augustin, les catholiques condamnent le péché et aiment le pêcheur”.
    Il aurait pu remonter plus loin: “va et ne pèche plus” est bien une phrase condamnant le péché, mais non le pécheur (ni la pécheresse).

  4. C. VANNESTE découvre l’eau chaude, à savoir que la liberté n’est pas dans la droite gaulliste depuis 1958, et le ralliement à la gauche dans les gènes de cette fausse droite depuis 1945 et l’alliance contre nature De Gaulle-Staline-Thorez ; mais il persiste dans son masochisme et préside maintenant un groupuscule qui n’existe que sur des papiers à en tête sur lesquels figurent l’emblème de la forfaiture, la Croix de Lorraine gaulliste.
    On ne peut mieux se condamner à l’impuissance politique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]