Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sarkozy n’a pas de colonne vertébrale idéologique

Dans C'était pas le plan, Laureline Dupont livre les secrets du retour compliqué de Nicolas Sarkozy. Elle répond aux questions de FigaroVox. Extraits :

"Le flottement qu'on sent dans les débuts de campagne de Nicolas Sarkozy s'explique beaucoup par l'absence dans son entourage d'un penseur capable de donner une ligne. Dites cela aux sarkozystes et vous les entendrez pousser des cris d'orfraie: «Nicolas est libre! Nicolas pense par lui-même!» Peut-être mais «Nicolas» n'a pas de colonne vertébrale idéologique, c'est d'ailleurs aussi ce qui fait sa force et lui permet de verser dans un œcuménisme libéré de toute barrière partisane. Qu'on les trouve bonnes ou mauvaises, les idées de Buisson avaient le mérite d'exister. Aujourd'hui, sur un tas de sujets on a le sentiment que Nicolas Sarkozy est perdu et en quête d'une ligne à suivre. Son positionnement flou sur le mariage pour tous en est le meilleur exemple. Incapable de trancher, il dit: «Nous consulterons les militants et nous déciderons ensemble.» Mais comme le disait Jacques Chirac: «Un chef c'est fait pour cheffer.» Une formule que Nicolas Sarkozy a souvent reprise à son compte.

Partager cet article

17 commentaires

  1. trés bonne analyse
    peut-être que sa ligne de pensée est néanmoins basée sur le Marché, avec le mondialisme (dominé par les Etats-Unis et l’élite ) et le métissage généralisé (sauf pour certains)

  2. Comme Nicolas Sarkozy a comme programme l’étalage de la bêtise la plus crasse, il ne devrait pas aller très loin.
    Il a déjà été aux manettes avec les résultats catastrophiques, pitoyables et désastreux que l’on connait, qu’il dégage et s’occupe de sa Carlita, ce sera amplement suffisant pour tout le monde.

  3. De toutes les façons, Sarkozy ne pourra pas se présenter car les États-Unis, désormais puissance tutélaire de la France via Hollande interposé, ne veulent pas de son retour au pouvoir. Ils lui reprochent
    1°) La médiation qu’il avait entreprise sans leur accord en 2008, lors du conflit qui avait éclaté entre la Géorgie et la Russie. D’ailleurs, les USA se sont rattrapés depuis avec le conflit ukrainien.
    2°) La construction et la vente à la Russie des deux navires de guerre Mistral, en 2011.
    Même si Sarkozy a réintégré la France dans l’Otan, même s’il a renversé et exécuté khadafi, les Américains veulent un chef de l’état français totalement dévoués aux intérêts américains.
    Et donc l’utilisation des affaires, quoiqu’on en pense, sert autant les socialistes français, que les opposants antisarkozistes au sein de l’UMP qui, comme par hasard, sont des pro-atlantistes affirmés, et le gouvernement fédéral américain qui ont trouvé en Hollande le parfait serviteur comme on l’a vu sur le dossier ukrainien ou le gel de la remise du premier Mistral à Poutine.

  4. Faire la leçon à Sarkozy ! C’est peine perdue. Il n’y a rien à attendre de lui. La Manif pour tous se met les doigts dans le nez, comme elle l’a fait souvent : par exemple avec Frigide Barjot, la bien-nommée.
    Sarkozy est un opportuniste, presque jusqu’au cynisme. Il se moque allégrement des français. Entre Sarkozy et Hollande je choisirais plutôt Hollande. Il est moins pire, comme dirait l’autre.

  5. Sarkozy n’a pas de colonne vertébrale …
    Mais ça on le savait déjà.
    Sarkozy se vend au plus offrant ; l’émir du Qatar par exemple ,sur l’épaule duquel il pose sa tête , gémit et pleure comme un enfant !!!!!!!
    Et ça se prétend apte et en capacité de gouverner la France !!!!
    c’est la raison pour laquelle d’ailleurs je déplore l’attitude et le positionnement du ” salon beige ” qui semble rouler pour l’UMP .
    Sinon pour quelle raison seules les déclarations des personnalités politiques de l’UMP ont été diffusées à l’occasion de la manif pour tous le 5 octobre dernier ,à l’exclusion des ” cadres du FN ” ?
    Jusqu’à ce jour seul le FN a oser déclarer que s’il était nommé, aux affaires ,il supprimerait cette loi .
    http://www.marianne.net/Comment-le-Qatar-s-est-offert-Nicolas-Sarkozy_a240982.html
    http://www.bvoltaire.fr/christopheservan/sarkozy-faire,104434

  6. Le problème irrémédiable de Sarkozy est le décalage abyssal entre le déclaratif, sorte de droite forte avec placage imitation FN, et les actes, servilement euro-mondialistes atlantistes, avec la participation de gauchards, éventuellement pédophiles. Le tout dans un brouillard d’agitation narcissique grimacière.

  7. Si il a une colonne vertébrale idéologique, mais pas de droite, ni française, donc il ne peut pas l’exposer clairement et préfère louvoyer. Le but c’est le pouvoir, pour ses commanditaires.

  8. Très mauvaise analyse!
    Sarkozy a une ligne idéologique très claire, affirmée: l’arrivisme par l’opportunisme!
    Alors évidemment si des gens croient encore pouvoir y trouver des sentiments de responsabilité, de patriotisme, de défense sociétale, etc. forcément, ils vont être cruellement déçus…

  9. Mais si il a une ligne idéologique : elle est de gauche, elle était résumée dans les livres qu’il avait écrits avant 2007 (alors que ses discours donnaient l’impression d’être de droite).
    Cf. résumé ici :
    http://lettreaunamidedroite.blogspot.fr/2007_02_01_archive.html

  10. Lorsque Chirac a accédé à la mairie de Paris il a remercié son conseiller Pierre Juillet qui lui a répondu : “c’est la première fois qu’un cheval remercie son jockey”. De même, Marie-France Garaud a dit de Chirac que c’était un bon cheval qui sautait bien les obstacles mais que le problème était que même quand il n’y avait plus d’obstacles, il continuait de sauter.
    Sarkozy, c’est pareil. Sa seule colonne vertébrale c’est de vouloir le pouvoir. Si personne n’est derrière pour tenir les rênes, c’est un cheval fou qui s’emballe. On pourrait se dire: “tant pis, abandonnons ces chevaux fous et prenons des candidats penseurs, des candidats qui aient une vraie vision”. Le problème, c’est que le jeu même de la politique hypermédiatisée nécessite d’avoir recours à ce type de personnalités chevalines hyper-sensibles mais sans profondeur, hyper réactives mais sans persévérance, hyper affirmatives mais sans cohérence.
    Alors il faut être derrière pour penser à leur place, sinon on va n’importe où.

  11. Sarkozy, c’est simple, c’est Jean Sans Peur. Il n’a qu’un crédo : son intérêt. Et pour çà, il est prêt à répéter, comme un perroquet, tout ce qu’on voudra, pour peu qu’on vote pour lui.

  12. Si, si Sarkosy à une colonne vertébrale !
    … mais c’est celle d’un serpent, si souple qu’elle exploite les moindres déclivités opportunes, allant jusqu’à faire des nœuds que lui seul sait défaire.
    Le problème, c’est que sa sinuosité l’empêche de suivre une ligne de droiture, et de se tenir debout !

  13. Nicolas Sarkozy ne travaille que pour lui-même et sa petite famille. Il se comporte comme un parrain de la mafia avec un clan et des lieutenants aussi arrivistes que lui.
    Les militants UMP sont aveugles.

  14. Remplacez “communisme” par “mondialisme” et tout le reste lui colle parfaitement
    http://www.youtube.com/watch?v=M6SsRZ0fSNY
    « Non jamais je ne conteste
    Ni revendique ni ne proteste »
    Cela semble écris pour Sarkozy…

  15. La vraie question est: comment un jour on a pu oser voter pour un tel nain ? ; autant avoir choisi Méphistophélès en personne…
    Il ne sert qu’à promouvoir un vote repoussoir vers Marine, mais à ce jeu, le test Juppé, Sarko laisse entrevoir qu’il ne franchirait même pas le 1er tour: raté. Car le piège pour nous est comme celui en 33 pour les Allemands, pas d’autre solution, séduction de l’électorat des femmes pour une femme, et le système de s’écrouler avec un bouc émissaire qui fera tomber via les chances pour la France comme à Azincourt la fine fleur catho/natio qui les gêne tant.
    Et Valls a donc de fait toutes ses chances s’il va vers le centre avec Bayrou…
    Reste un Fillon qui fait malheureusement toujours autant dodo…
    Le mieux dans le pire républicain serait un 2ème tour Valls/Fillon avec une assemblée nationale FN à 30 % en correcteur ultime si ce n’est pas trop tard mais le troupeau des électeurs va voter Marine et se précipiter vers la falaise prévue par Attali et Cie, adeptes du NWO: une prophétie indique que la France entrerait en guerre civile quand elle sera dirigée par une femme…
    Donc consigne entretemps: ne répondre à aucun sondage…

  16. Ceux qui ont intérêt à voir disparaître la France poussent Sarkozy comme ils ont poussé Hollande en 2012 : ils savent qu’ils disposeront ainsi de marionnettes à leur solde. Les médias sont complices et les français préfèrent regarder la “télé-réalité” plutôt que la réalité qui leur donne le tournis avant qu’elle ne leur éclate en pleine gueule ; là, il sera (il est déjà) trop tard.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services