Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

“Sarko ne respecte que les rapports de force”

Extraits du dernier ouvrage de Philippe de Villiers (pour commander) :

9782226319067-j"Le sarkozysme a changé la politique. Il a installé un nouveau modèle d'homme public. (…) Ce qui compte c'est la force de l'instant. Le mot qui fait mouche. Et qu'on oubliera l'instant d'après. (…) Pendant les campagnes présidentielles (…) il cherche les courants d'air chaud. Quand il se sent perdu, il hèle celui qu'il appelle 'l'alchimiste', le docteur Buisson. Alors il s'installe en face de lui, le boîtier à la main. Il s'absente de lui-même. Il est tout en frémissement, tout en candidature, prêt à tout entendre, prêt à tout répéter".

"Il ne croit pas à l’oeuvre du temps. Il croit que la politique, c’est le mouvement perpétuel. Il pense vraiment, comme un ludion électronique qui toupille et pirouette, qu’il faut tout changer, renverser la table […]".

"Je me souviens d’un déjeuner, le 9 octobre 2008, à Matignon. Ce jour-là j’ai découvert que, derrière l’homme placide et impeccablement peigné, avec sa raie de premier communiant, il y avait une nature fragile, éruptive, explosive. Nous déjeunions sur la pelouse, tout près du pavillon de musique. Dès l’apéritif, son portable s’est mis à vibrer. Le visage crispé, il s’abandonne un instant : 

– C’est Sarko. Il attendra. 
– Tu fais attendre le président ? 
François, visiblement excédé, me répond : 
– Il n’a qu’à me traiter autrement ! Chaque jour est une humiliation.
Le portable sonne de nouveau. Je suis stupéfait. Quelle ambiance ! Voyant ma surprise, il m’explique, fourchette en l’air, que Sarko ne respecte que les rapports de force. En souriant, je lui glisse : 
– Tu es devenu méchant ?… 
Non, au contraire, je suis trop gentil. Si je lui faisais du mal, alors il me respecterait !
Je suis effaré par tant d’animosité entre les deux hommes. En partant, il me glisse à voix basse un précepte de son mentor Le Theule : 
– Tu sais Philippe, en politique, pour nuire, il faut être proche…
Quelques mois plus tard, le 10 novembre 2009, il m’invite à déjeuner de nouveau sans autre raison apparente qu’amicale. Il s’en prend à ma naïveté en s’agaçant : 
– Depuis que tu es dans le Comité de liaison de la majorité, je t’observe, tu as l’air tout coiffé de Sarko. Tu devrais faire attention. C’est un monteur de coups redoutable. Il va t’utiliser.
Alors il penche la tête, l’air désolé, avec son visage de jeune homme candide et offusqué. Il hésite un instant et, en frappant sur la table avec le manche de son couteau, il finit par me livrer cette confidence : 
– Tu verras, Philippe, ça finira mal. C’est Sarko qui fera tomber Sarko. Il fait n’importe quoi et multiplie les imprudences. Je le lui dis pourtant, mais il ne m’écoute pas. 
– Il y a des affaires embêtantes ? 
– Sarko répète toujours à propos de Villepin : il finira pendu par moi à un croc de boucher. Eh bien, moi, je te dis, Philippe : si ça continue, c’est Sarko qui finira à un croc de boucher. Et c’est la Justice qui l’accrochera. Elle sait tout."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

25 commentaires

  1. Mais qui est ce Francois ? Baroin ? encore a Matignon sous Sarkozy ?

  2. @Ulf, François Fillion sans doute.

  3. S’il parle maintenant, que ne l’at-il pas fait pour le bien de la France lorsqu’il était au pouvoir ?

  4. Fillon, non?

  5. @ Ulf
    Il parle de François Fillon bien sûr. Vous ne l’avez pas reconnu avec sa “raie de premier communiant” ? LOL

  6. @ Ulf
    François Filon bien sûr ! Il est vrai qu’il est tellement effacé…

  7. On l’a vu sur le SALON BEIGE !…..
    Chers amis, il serait bien de noter la date de parution du livre, le 30 septembre 2015…. et d’ajouter quelques jours pour sa mise en librairie.
    Le standard de Livres en Famille est encombré de tous les messages…, vos lecteurs le commandent et demandent une livraison ultra-rapide sans réaliser que le livre n’est pas sorti !
    Mais si, me dit-on, puisqu’on la vu sur le Salon Beige !
    A voir ici : http://livresenfamille.fr/p11242-philippe_de_villiers_le_moment_est_venu_de_dire_ce_que_j_ai_vu.html

  8. @Ulf
    Un déjeuner, le 9 octobre 2008, à Matignon > à cette époque le 1er ministre est François Fillon

  9. normal c est un dictateur de l empire exactement comme le gros commis d épicier

  10. Il fallait dire qui est François. Le Salon Beige est trop pressé, impulsif. La vitesse c’est bien, la qualité c’est mieux.
    [Heu… qui était le François de Matignon en 2008 ?… MJ]

  11. Monsieur Philippe de Villiers ,vous dites que vous ne voulez pas revenir en politique.
    Comme on vous comprend.
    Votre talent, votre droiture et votre courage indéniable peuvent ,et de loin , rendre encore un immense service à la France et aux Français qui n’en peuvent plus. .
    Il ne serait donc pas bon ,je le pense de créer
    de votre part un énième parti politique rassemblant des souverainistes.
    En revanche ,Monsieur De Villiers ,encore un dernier effort ,si j’ose.
    Œuvrer à rassembler toutes les forces souverainistes de la France en vue des prochaines élections : les régionales – c’est un peu tard – et surtout les présidentielles.
    Un exemple :
    Le moment venu ,le parti de “debout la France ” de Monsieur Dupont-Aignan ,un souverainiste ,c’est sûr , devrait se rapprocher du FN .
    Le parti politique de Monsieur Dupont -Aignan fait 1,80% aux présidentielles de 2012.Presque 2% donc.
    Pour un parti politique ,2% c’est un score , et je le dis sans animosité aucune ,confidentiel ,marginal.
    En revanche, ces 2% additionné au FN ,donnerait un poids encore plus important ,voire déterminant .
    Il n’y aurait rien de scandaleux à rassembler deux partis souverainistes ,l’un comme l’autre.
    Par contre , fusionner au deuxième tour les listes UMP et PS ,pour contrer le FN ,est pure trahison envers leurs électeurs.
    Seuls des esprits tordus peuvent avoir songé à une telle manœuvre.
    Salutations respectueuses.

  12. Compliments ou pas, Sarkozy restera toujours celui qui a trahi les français par le non respect de la volonté du peuple lors du traité de Lisbonne.C’est l’exemple le plus flagrant mais il y en tant d’autres..
    Qui a trahi.. trahira et tout ce qu’il pourra raconter n’y changera rien.

  13. A “my” et à ceux du même acabit qui se répandent sur le web dès que l’on cite Ph. de Villiers:
    Si les français avaient fait confiance à cet homme, si vous aviez voté pour lui, nous ne serions pas dans ce marasme.
    Marre des donneurs de leçons qui ne savent même pas de quoi ils parlent et qui, pire, n’écoute pas, n’entendent rien !
    A la niche !

  14. Philippe de Villiers apporte beaucoup plus à la France, avec le Puy du Fou et ses livres, que lorsqu’il était homme politique.

  15. Sarko finira sans doute comme son cher ami Kadhafi, dont il était justement “si proche”.

  16. Entièrement d’accord avec Uilo.
    Je suis en train de lire le Roman de Jeanne d’Arc. Je regrette pratiquement à chaque page, comme cela me le faisait avec le Roman de Charette, que son auteur ne soit pas devenu le président de la République il y a une dizaine d’années.
    Que le Seigneur ait pitié de la Fille aînée de l’église, bien que prodigue…

  17. PDV est donc un grand ami de Fillon, le valet de Sarkozy, qui lui-même a fourré la France dans un état de déliquescence incroyable.
    Le misérable président actuel ne serait jamais passé si le mandat du petit agité multi menteur n’avait pas été aussi catastrophique.
    PDV sur le plan national n’a toujours été qu’un supplétif et un complice du système politique qui organise la submersion de notre nation.
    N’en déplaise aux nombreux naîfs.

  18. La lecture des commentaires précédents me conforte dans l’idée qu’il ne faut pas voter Sarko en 2017 !
    Je mettrais dans mon enveloppe une photo du général de Gaulle ou d’une belle église romane, ça distraira la personne qui ouvrira mon enveloppe au dépouillement …

  19. @ chloé; oui !! et qui nous a mis des ministres de gauches (remarquez, de gauche comme lui…),des pédophiles à qui il n’a fait aucun “reproche”, et j’en passe… Mais vous verrez que les gens (catholiques, de LMPT, et plutôt de droite…) re-voteront pour lui !!! Parce que ça leur donne des boutons de voter FN…

  20. Franchement qu ‘ y a til de bien nouveau dans tout cela ? et quel est l ‘ intérêt de ce livre ?
    Moi je préfère le Philippe de Villiers qui ne remue pas la boue , qui ne perd pas sont temps en parlottes inutiles comme l ‘ homme politique lambda ….mais qui AGIT
    Son Puy du Fou fait l ‘ admiration de tous et est une véritable bouffée d ‘ oxygène pour nous tous

  21. J’apprécie Philippe de Villiers quand il construit le Puy du Fou et qu’il rédige ses excellentes biographies, je l’apprécie beaucoup moins quand il se mêle de politique.
    Il a été dans ce domaine aussi nul que les autres et ses souvenirs n’ont guère d’intérêt.
    Il ne pourra pas dire la vérité sans être poursuivi par nos lois iniques et scélérates, et ce qu’il pourra dire, nous le savons déjà.
    Il ferait mieux de se consacrer à ce qu’il sait faire plutôt que de ramer dans le marigot des pourriticards.
    Visiblement, la leçon ne lui a pas suffit.

  22. Soit.
    Mais quel bien y a-t-il à diffuser ce genre d’extraits?
    N’est-on pas là dans de la médisance de bas étage?

  23. Autant j’admire M. de Villiers pour ses livres historiques et le Puy du Fou, autan je le méprise pour son oeuvre politique. Il était d’une hypocrisie sans nom. L’écouter avant et après les élections : un virage à 180° !

  24. Mr de Villiers a soutenu Sarko et autres UMP durant des années et maintenant il découvre les magouilles d”état,c’est un peu tard!!!

  25. Oula , ceci est un livre d ‘ un homme qui semble tourmenté par son passé !
    Le passé nous rattrape toujours quoi que l ‘ on ait pu faire de bien par la suite !
    ( dans un autre registre regardez l ‘ actualité de J.Halliday , lui aussi rattrapé par son passé)
    quand on trempe dans le cambouis …..difficile de l ‘ enlever !
    On ne peut faire table rase d ‘ un passé douloureux qu ‘ avec le secours de Dieu . Seul on n ‘ y arrive pas .
    Pour le reste ….je m ‘ en contrefiche de leur bouillasse politique …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services