Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sans illusion sur Juppé et Sarkozy, le président des Jeunes Pop’ tire sa révérence

Pierre Gentillet s'était illustré à plusieurs reprises pour son attitude politiquement incorrecte : il avait assumé avoir participé à des soirées rassemblant des jeunes de l'UMP et du FN, milité contre le nom "les Républicains", désapprouvé la distribution de préservatifs par les jeunes LR…

Après trois ans passés à la tête des Jeunes de la Droite populaire, il ne se représentera pas à la présidence de ce mouvement interne aux Républicains le 24 octobre :

"Je ne vois aucun espoir à l'UMP, hormis la Droite Populaire mais cette dernière m’apparaît aujourd'hui trop faible pour peser dans un parti en voie de centrisation. Dans les candidats déclarés ou potentiels je ne vois aucun espoir. Se profile déjà un duel Juppé-Sarkozy, c'est dire si le choix est attrayant. Je ne veux pas soutenir un candidat tout en sachant très bien que l'un comme l'autre ne changera strictement rien aux problèmes principaux qui intéressent la France et les français que ce soit en matière d'immigration, de respect de notre identité, de sécurité, de souveraineté, de grandeur de la France. Je ne veux pas induire en erreur mes amis et de potentiels électeurs en jouant le rôle de flotteur droit davantage idiot utile d'un Sarkozy menteur qu'un réel poids à l'intérieur du parti forçant le candidat déclaré à respecter sa parole donnée devant les électeurs de droite."

Partager cet article

13 commentaires

  1. Un grand bravo Pierre Gentillet pour votre parcours politique sous le sceau de l’honnêteté, de l’honneur et du respect de soi.
    Ceux qui suivent Sens Commun seraient inspirés d’avoir le bon sens de vous entendre et de fuir en courant la formation archipourrie à laquelle ils se sont acoquinés en croyant bien faire (moi-même j’y ai un très très court moment cru… nul n’est parfait !).
    Résistance !!!

  2. Dommage … car sans alternative crédible, la politique de la chaine vide n’est certainement pas la bonne. Son remplaçant n’aura malheureusement sans doute pas la même envergure !

  3. Il ne suffit pas de faire des discours qui ressemblent à ce qu’attendent les électeurs potentiels de Droite il faut que les actes suivent. On sait, pour les avoir expérimentés, que les messieurs qui vont se battre en duel pour le Pourvoir ne sont plus à un mensonge près !
    Ceux qui veulent se faire ré-élire devraient avoir fait leurs preuves par une gestion saine ou des services rendus incontestables, or ces deux personnages n’ont pas fait de bien à la France !
    Le mieux est de les ignorer et d’évincer ceux qui leur ressemblent !

  4. Respect.

  5. Un vrai politicien qui cherche à travailler pour le bien des Français ne peut en aucune façon faire partie d’une liste ayant à sa tête un criminel !
    Ce que Sarkozy a fait en allant à l’encontre de toutes les lois internationales en Libye, est particulièrement grave. Sans oublier sa trahison envers les Français avec le traité de Lisbonne où il avait contourné le «Non» à la constitution de 2005.
    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/09/22/31001-20140922ARTFIG00169-nicolas-sarkozy-et-le-referendum-je-t-aime-moi-non-plus.php
    On pourrait en dire autant avec Hollande qui fait croire que la finance est son ennemi et qui emploie comme ministre de l’économie, un de la banque Rothschild ! Sans oublier son rôle abjecte en Syrie !
    Evidemment, celui qui fait de la politique pour essentiellement se faire de l’argent, grâce à la corruption généralisée qu’il y a en ce moment, il a tout intérêt à être de la liste des Ripoux bling bling ou des Pourris Surdiplômés genre Sciences-Pots !

  6. Ce genre de prise de conscience témoigne d’une lucidité louable: c’est une bonne nouvelle. Il serait bien que les gens de Sens commun en prennent de la graine et ouvrent les yeux, sauf à avoir une vocation d’idiot utile,ou de “cocufieurs” en chef. Une seule solution à court terme: rallier/voter pour le FN, car c’est le seul parti qui puisse briser puissamment la muraille du système oligarchie. Puis à plus long terme, “exploiter la brèche” en travaillant à établir un régime politique souverain, sans les partis (ou réduits à leurs seuls membres)! Haut les coeurs !

  7. Trois ans pour s’en rendre compte… il est bien gentillet ce bisounours !

  8. la brèche Allisio fait son oeuvre: ce garçon ne va pas tarder à annoncer son ralliement au Front National et se rapprocher de Marion, seule femme politique d’envergure à incarner sans faux-semblant les valeurs de droite.
    Juppé s’est vendu à la gauche et Sarkozy va finir en taule: vaste programme (à l’UMP)!
    [En l’occurrence, il annonce ne rejoindre aucun autre parti, mais s’engager dans un projet très différent. A suivre. L.T.]

  9. Pour compléter ce qu’à dit “HA” : Il a peut-être mis trois ans… MAIS LUI A AU MOINS COMPRIS !…
    Juste à temps pour le prochain scrutin, c’était un libéral qui revient forcément de loin !
    Bon courage à lui !
    Bonne soirée !

  10. J espère que par votre départ à l UMP , vous entraînerez beaucoup de monde dans votre sillage. Ce parti prend l eau de toute part , c est le Titanic politique à l instar du PS ! C est bien que cela continue.
    [Il ne quitte pas les Républicains, il ne se représente pas. L.T.]

  11. La Droite populaire n’a jamais cherché à peser. Ils se sont fait rouler par Sarkozy, et n’ont pas de leader.

  12. Une attitude digne et responsable, moi aussi je dis respect ! Mais quel terrible aveu ! Et quelle inquiétude aussi, pour ne pas dire angoisse…
    Qui, après le grotesque et lamentable vice-chancelier de pacotille actuel ? Qui saura se montrer capable de relever (au moins commençer par le réveiller !) notre pauvre et cher vieux pays ?
    Je ne vois, hélas, personne parmi le personnel politique actuel… Je ne vois pas comment remonter la pente, tant que nous serons sous la férule féodale des partis, des syndicats, des merdias et de quelques groupes de pressions aussi égoïstes que sans scrupules, nous continuerons à descendre la pente…

  13. Tous les adhérents de l’UMP devraient faire de même.
    La nullité crasse de Juppé et de Sarkozy est tellement évidente qu’on ne comprend pas comment ils peuvent encore faire de la politique.
    La seule explication rationnelle, c’est la corruption.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services