Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Saint Sylvestre : 25000 policiers et gendarmes et 1 seconde de plus

La France est en état d’urgence et les Français craignent une nouvelle "nuit bleue". Le Figaro parle même lamentablement d’une tradition française qui consiste à brûler les voitures et à lancer des bombes artisanales (cf Strasbourg en 1997) pour fêter le nouvel an.

Le gouvernement a beau dire qu’il n’y a pas de signes avant-coureurs, ce n’est pas moins de 25 000 membres des forces de l’ordre qui sont mobilisés pour la Saint Sylvestre, dont 1000 pour le seul département de la Seine Saint Denis, le fameux 93. Et tout cela n’est pas justifié par le fait que la Saint Sylvestre 2005 sera plus longue que les autres d’une seconde…

On aimerait nous faire croire qu’il est normal que la France et les français vivent donc dans la peur et l’angoisse et sous un régime policier imposé par les gens qui veulent exprimer leur "rage" et qui sont les électeurs de demain.

Et de toutes façons, tout se passera bien, on le sait déjà puisque les médias seront muselés : "La médiatisation des événements reste, pour lui (NDLR : Jean-Marie Salanova, patron du syndicat des commissaires de police) comme pour nombre de ses collègues, le «carburant de la contagion»". Nicolas Sarkozy a besoin d’un succès et de montrer qu’il est capable de tenir le pays.

On ne peut que formuler le voeux que l’année 2006 soit meilleure pour la France que 2005. A chacun d’oeuvrer dans la mesure de ses possibilités!

Lahire

Partager cet article

3 commentaires

  1. Dans un article, il y a quelques années, Le Point écrivait qu’1 commissaire de police sur 2 et qu’1 inspecteur de police sur 3 était franc-maçon.
    D’ailleurs plus récemment le Ministre de l’Intérieur s’adressant à une loge a dit textuellement que la franc-maçonnerie se trouvait chez elle dans son Ministère.
    A partir de là, il n’y a même plus besoin que les médias s’auto-censurent pour que la désinformation et le mensonge règnent.

  2. Tous les commissaires de police ou presque sont des carrièristes et de ce fait la devise est : pas de vague et ouvrons grand le parapluie.

  3. Nous savons la vérité par la base, au contact des réalités des “banlieues”…
    il y a un peu plus de 100000 policiers en France (chiffres en baisse depuis le ministère Sarkozy), dont à peine 17000 CRS; en enlevant les stages, pré-retraites, emplois administratifs, affectations de services, de protection d’édifices ou de personalité, d’escortes de convoi ou de prisonniers, il ne reste pour toute la France que 50000 hommes sur le terrain, dont 1/3 en ralité du fait qu’on ne travaille pas 24h/24!
    En clair, en France à l’instant T, on peut compter sur 18000 hommes.
    En poussant à 25000, ce qui est déjà faible (le parc de Princes reçoit 80000 supporters par match), Sarko met la Polie sous pression pour un but mediatique…
    Mais la police ne pourra pas tenir ce rythme avec les effectifs actuels bien longtemps! Et quand on sait comment les policiers appréhendent de rentrer dans les banlieues, on comprend tout de suite qu’en temps normal, c’est-à-dire la majorité du temps, il sera à nouveau impossible de faire régner la loi et l’ordre dans les Cités.
    Sarkozy est un imposteur. Et il a échoué dans sa politique dite “sécuritaire” (on en est loin!) puisque c’est sous son règne à l’Intérieur qu’on a connu la pire explosion de haine anti-française jamais connue en France. Et ce n’est pas fini, ça ne fait que commencer.

Publier une réponse