Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Pays : Russie

Saint-Pétersbourg défend la famille

Le gouverneur de Saint-Pétersbourg a signé une loi réprimant la "propagande homosexuelle". Cette loi punit les auteurs de tout "acte public" faisant la promotion tant de l'homosexualité que de la pédophilie.

L'AFP n'hésite pas à titrer qu'il s'agit d'une loi "homophobe".

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Bravo.
    Cela explique l”anti-Poutine-mania en France particulièrement

  2. C’est bien là la définition de “homophobe” = tout ce qui est contre la propagande homosexualiste. A noter que la grande majorité des homosexuels est probablement homophobe.

  3. l’AFP, encore des donneurs de leçons, quand on a le monopole on se tait

  4. A Cuba et en Chine communiste, la propagande homosexuelle est également interdite.

  5. Le délit d’homophobie en France est une absurdité. D’abord il ne peut pas y avoir d’ “HOMO” sexualité ! C’est un non-sens ! Ensuite la phobie est une maladie mentale provoquée par une angoisse devenue permanente… Il faudrait donc démontrer, ce qui est impossible, avant de condamner, qu’il ya existence d’une homosexualité qui n’existe pas et ensuite, que l’accusé d’homophobie est victime d’une angoisse devenue permanente à l’égard d’ homosexuels inexistants !! BIGRE ! Comment peut-con condamner une victime de maladie mentale ? Et comment peut-on accuser quelqu’un d’une angoisse imaginaire sur uène non exitence réelle !? Voir à cet égard l’excellent exposé de Mr Paul GARD, Magistrat retraité, Conseiller honoraire à la Cour d’Appel d’AIX-EN-PROVENCE, qui a pour titre : “Les “CHOSESPHOBIES” !…

  6. Merci au SB pour cette information, comme pour les autres!
    Est-ce que PG pourrait donner les références de son info sur CUBA et la CHINE ?
    Merci

  7. Pas prête à adhérer au club des démocrasseux homophiles, la Russie. N’en déplaise à nos vertueux ( et sélectifs) observateurs des discriminations réelles ou supposées, les russes n’ont guère de sympathie pour cette “orientation sexuelle”; en l’absence de loi, ils sont parfaitement capables, et en grand nombre, de disperser sans douceur les manifestations de prosélytisme d’une minorité de gays dont l’agitation croit pouvoir compenser le nombre dérisoire. Il n’y a aucun besoin d’une quelconque incitation de Poutine pour cela.
    L’épidémie de sida mental obéit apparemment aux injonctions de Tournesol: toujours à l’ouest !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services