Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : identité chrétienne / Immigration / Pays : International

« S’aimer soi-même signifie aussi aimer notre pays, notre nation, notre famille, notre culture et notre civilisation. »

Orban_viktorExtrait du message de Noël de Viktor Orban :

« Le christianisme est une culture et une civilisation. Nous vivons dedans. Il ne s’agit pas de savoir combien de personnes vont à l’église ou combien prient honnêtement. La culture est la réalité de notre vie quotidienne … La culture chrétienne définit notre morale quotidienne ».

Orbán a visé les ennemis de sa politique, qui prétendent qu’il n’est pas chrétien s’il ne permet pas «à des millions d’extra-européenne à s’installer en Europe» selon le commandement «aime ton prochain comme toi-même» .

« Ils oublient la deuxième partie du commandement ». « S’aimer soi-même signifie aussi protéger tout ce que nous sommes et qui nous sommes. Nous aimer signifie que nous aimons notre pays, notre nation, notre famille, la culture hongroise et la civilisation européenne. »

« Les bases de la vie européenne sont maintenant attaquées ».« Nous ne voulons pas que nos marchés de Noël soient renommés, et nous ne voulons absolument pas nous retrancher derrière des blocs de béton. Nous ne voulons pas que nos rassemblements de Noël soient entourées de peur et de détresse. Nous ne voulons pas que nos femmes, nos filles soient agressées le soir du Nouvel An « 

« Ils veulent que nous arrêtions d’être ce que nous sommes. Ils veulent que nous devenions ceux que nous ne voulons pas être. Ils veulent que nous nous mélangions à des gens d’un autre monde ».

« Les nations libres d’Europe, les gouvernements nationaux élus par des citoyens libres, ont une nouvelle tâche: protéger notre culture chrétienne. »

« Pas pour les autres, mais pour nous-mêmes; pour nos familles, pour notre nation, pour nos pays et pour la «patrie de notre patrie» – pour la défense de l’Europe ».

Partager cet article

8 commentaires

  1. bravo ! et comment appelle-t’on ceux qui ne protègent pas leur peuple ? : DES TRAITRES

  2. A quand un chef d’état français qui parle tout simplement, comme ce monsieur, sans mentir et qui nous rappelle que 2 +2 = 4 ?

  3. Eh bien ! voilà… les choses deviennent claires quand on les dit simplement. Il n’y a que le premier pas qui coûte : celui qui permet d’enjamber le politiquement correct, et d’avouer que le roi est nu.

  4. On attend un Viktor Orban français !

  5. Tout simplement excellent. Si je n’aimais pas la France et son histoire jusqu’au 6 octobre 1789, pour un peu, je demanderai la nationalité hongroise. Un vent de liberté souffle désormais de l’Est. Car à l’Ouest, “Le mur de Berlin, en tombant,est tombé du mauvais côté” A. Soljenitsyne.

  6. merci monsieur orban de défendre votre peuple et notre civilisation commune

  7. Comment dit-on : “Venez vite en France pour nous dire la même chose !” en hongrois ?

  8. Tout est dit dans ce discours. Voilà un vrai chef d’état qui a la passion de son pays, de sa nation, de son histoire, de sa culture.
    Le petit Micron fait bien pâle figure à côté… Même les fastes de Versailles ou de Chambord ne pourront le hausser au niveau d’Orban ou de Poutine. On doit aimer son pays, faire corps avec lui, si on veut gouverner au nom du peuple. Mais ce discours est trop intelligent pour être apprécié à sa juste valeur par nos politicards moutonniers, veules et carriéristes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services