Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

“Révolution bleue”

Communiqué triomphal après la manifestation d’aujourd’hui :

La Révolution bleue poursuit son irrésistible ascension. Après Saint-Germain-des-Prés et la Sorbonne, la troisième manifestation de la Révolution bleue a connu un très grand succès. La place Saint-Michel était noire de monde. Une foule fervente a chaleureusement applaudi les orateurs et puissament scandé "Chirac démission !" Que chacun se tienne prêt pour la 4e manifestation de la Révolution bleue, dont la date sera annoncée prochainement. Le changement est en marche !

En attendant le compte-rendu sur le blog de la "Révolution bleue", que des lecteurs qui y auraient participé n’hésitent pas à nous raconter la manifestation.

Henri Védas

Partager cet article

3 commentaires

  1. Chers amis, une petite relatoin de la manifestation d’hier à Paris
    Tout d’abord une surprise: quand je suis arrivé à 15 heures 45, il y avait déjà deux autres manifestations sur les lieux : une, bien sympathique et courageuse, de SOS-Tous Petits (anti-avortement) menée par le Docteur Dor, et un groupe de contre-manifestants dépenaillés.
    Cette situation, et le risque de confusion qu’elle créait, a au départ uhn peu contrarié les organisateurs, qui ont obtenu de la police que nous manifestions sur le trottoir d’en face, où tout s’est bien passé.
    Il y avait un peu plus de monde que la fois dernière, malgré la légère pluie. Le nombre et l’enthousiasme des participants étaient très satisfaisants, la foule s’étoffant encore vers la fin.
    J’ai trouvé les discours plus percutants et plus ciblés que la fois dernière. Sur l’invitation de Claude Reichman, la foule a scandé avec enthousiasme “Chirac démission.”
    Voilà l’essentiel.
    Un conseil à tous les sympathisants : depuis les émeutes d’octobre-novembre, j’ai perdu tous mes complexes, et je parle avec enthousiasme à toutes mes connaissances de toutes les raisons d’espérer : la révolution bleue, le salon beige, France Echos, Radio Courtoisie.
    Vous ne sauriez croire l’espoir que mes paroles font renaître.
    Et ceux qui ne sont pas (encore) d’accord me laissent d’une équanimité de marbre.
    Enfin, la droite doit s’unir.
    Etant légitimiste de coeur, je vais aux manifestations de la révolution bleue sans hésiter. Mais quand l’heure vient de chanter la révolution bleue, je fredonne en lieu et place un vibrant “domine salvum fac regem”.
    Pour défendre l’essentiel, la civilisation, les fondements même de la vie en commun, oublions tout ce qui nous divise, ne pensons qu’à ce qui nous unit.

  2. J’ y étais moi aussi, comme aux deux précédentes: le nombre des participants se maintient, voire augmente, mais il y a encore trop de “vieux”. Où sont les jeunes? Qu’ils se bougent un peu! C’est pour eux que nous, les “vieux”, nous descendons dans la rue, pour qu’ils puissent vivre encore en France et pas en république islamique.
    En arrivant, j’ai moi aussi trouvé le “spectacle” ahurissant, mais bien à l’image au fond de la situation chaotique et ubuesque de notre pays: des rangs d’étudiants(? ) encagoulés chantant l’Internationale ( vu leur niveau, en comprennent-ils seulement le sens? )devant les troupes du Dr Dor psalmodiant le rosaire, et de l’autre côté du trottoir, à côté des CRS calmes et bienveillants, les bataillons de Claude Reichman . Les touristes qui passaient ont dû se régaler de cette tranche de France réelle!
    Claude Reichman est un orateur hors pair, un homme intelligent, lucide, courageux, généreux et d’un formidable charisme. Voilà le genre d’homme qui serait capable de gouverner la France. Les autres orateurs étaient tout aussi convaincants, et leurs propos clairs et directs, leurs propos responsables nous changeaient de la langue de bois habituelle des politiques.
    Je sais que certains cathos “snobent” la révolution bleue, parce qu’ils ne la trouvent pas assez catho. Erreur, Reichman roule aussi pour la chrétienté, il faiut vraiment être aveugle pour ne pas le voir et sourd pour ne pas l’entendre.
    Soutenons cette initiative courageuse et sérieuse.
    AMDG

  3. La révolution bleue,la révolution des vieux.
    C’est vrai on était une majorité de vieux mais après tout, je ne sais pas vous, mais moi, qui ai 65 ans je me dis souvent que c’est ma génération qui laisse 2000 milliards d’euros de dette à mes enfants et petits enfants sans compter que l’on a laissé depuis trente ans et plus nos politiques félons laisser notre pays ouverts à tous les vents du tiers monde.
    Pas de quoi être fiers alors oui c’est à nous les vieux de faire la révolution.
    Vive la révolution bleue vive la révolution des vieux.

Publier une réponse