Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Résistance pro-vie fructueuse au Chili

Le Tribunal constitutionnel chilien s’oppose à la promotion par le gouvernement de la distribution gratuite de la pilule du lendemain à des adolescentes de 14 ans et plus. Il s’agit d’un camouflet politique pour la présidente Michelle Bachelet. La plus haute juridiction du pays a cassé vendredi un décret signé par Mme Bachelet il y a plus d’un an, qui autorisait la distribution gratuite de ce contraceptif à des jeunes de 14 ans minimum disposant d’une ordonnance du médecin mais pas forcément de l’accord de leurs parents.

La pilule du lendemain est accessible au Chili depuis six ans mais le gouvernement de Bachelet voulait la rendre gratuite afin que les pauvres puissent y accéder plus facilement. Des opposants de droite avaient saisi le Tribunal constitutionnel, estimant que l’usage de cette pilule équivalait à un avortement, ce qui est interdit au Chili.

Michel Janva (merci à ED)

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services