Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Roselyne Bachelot encense la culture de mort

De Roselyne Bachelot le 15 juin dernier au Sénat :

"Très tôt, je me suis engagée dans la défense de la cause des femmes : nous avons mené de nombreux combats pour que les femmes disposent de leur corps, accèdent à la contraception et à l’IVG. Dans ce combat difficile nous avons remporté de belles victoires, comme la loi de 1975, que l’on doit à la figure lumineuse de Mme Veil. Je salue aussi le combat un peu isolé de Jean Mézard. La violence des débats d’alors nous étonne. Heureusement, les choses ont évolué. L’IVG est présentée comme un mal nécessaire. Je ne m’associe pas à cette présentation négative. La loi de 2001 a adapté l’IVG mais il reste à s’assurer de son application. Le rapport de l’Igas, rédigé à ma demande, indique que la France est au premier rang mondial pour la couverture contraceptive. L’IVG reste stable et notre taux de fécondité est parmi les plus hauts en Europe : nous n’avons pas donc de culpabilité à avoir. Je préfère d’ailleurs, en souvenir de nos combats, conserver le mot « avortement », plutôt que cet « IVG » de bon ton. En 1975, une grossesse sur deux n’était pas désirée, nous sommes à une sur trois ; 40 % des conceptions non désirées donnaient lieu à un avortement, nous en serions à 60 %… Nous devons lutter contre l’échec de la contraception. Il faut renforcer la formation des médecins pour qu’ils puissent offrir à chacune une solution individualisée. Des négociations sont en cours pour rembourser le patch et l’anneau. Cinq pilules de dernière génération sont remboursées. Certaines de ces pilules répondent du reste surtout à une démarche commerciale, y compris le non-remboursement. L’Igas a proposé une co-prescription de la contraception d’urgence avec la contraception habituelle, j’ai fait mettre à l’étude cette proposition. Nous avons relancé les campagnes sur la contraception, avec l’Inpes qui fait un travail remarquable ; un site internet dédié aide les femmes à bien choisir leur méthode contraceptive. Je travaille en direction de l’école, avec M. Chatel. Les Maisons des adolescents seront des lieux d’information et de dialogue. Nous prenons des mesures spécifiques en direction de l’outre-mer. Les crédits allant à l’éducation sexuelle et à la prévention sont reconduits : je salue les centres du Planning familial, leur implication est exemplaire pour assurer la gratuité et la confidentialité de la contraception. J’ai demandé à l’Igas de me faire des propositions pour les conforter. Les crédits qui sont attribués aux associations travaillant en ce domaine ne seront pas réduits. Pour améliorer l’accès à l’IVG j’ai fait relever le forfait au niveau du coût, ce qui représente en moyenne un doublement.

Loin de moi, madame Hermange, de ne pas respecter le parcours des parents qui poursuivent la grossesse d’un enfant dont est avéré le handicap ou la mort prochaine. Mais la grossesse non désirée est une souffrance, l’avortement est un moyen de diminuer cette souffrance. Je souhaite la mise en place d’un cahier des charges pour l’IVG médicamenteuse. La mission parlementaire sur la bioéthique comme le Comité consultatif national d’éthique sont favorables à la recherche de la trisomie 21 dans le cadre du diagnostic préimplantatoire. Compte tenu de la fréquence de la maladie, les cas d’avortement seront très rares du fait de ce diagnostic. Je n’imagine pas que l’on procède autrement.

Mme Bernadette Dupont. – Je ne puis en entendre davantage ! (Mme Bernardette Dupont manifeste son désaccord en quittant la salle de séance)

Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ministre. – L’accès aux IVG sera un critère d’évaluation des ARS. Nous sommes passés de 170 000 à 110 000 IVG instrumentales, la tendance à la baisse se poursuivra avec le développement des IVG médicamenteuses, qui représentent déjà la moitié des IVG. Nous comptons 625 centres d’orthogénie en France, dont 118 en Ile-de-France et 23 à Paris. Ils réalisent en moyenne une IVG par jour ; les écarts sont très importants, de zéro à plus de 2 000 par an selon les centres. En Ile-de-France, aucune fermeture de maternité, pour raisons de sécurité, ne menace l’accès à la contraception et à l’IVG grâce à l’existence de centres de peri-natalité proches, intégrant des centres d’orthogénie. Le projet stratégique de l’AP-HP pour l’est parisien concerne Trousseau, Tenon et Saint-Antoine, avec l’ouverture d’un GCS Trousseau-les Bleuets, au centre d’orthogénie duquel le centre de Tenon sera rattaché tandis que le site de Saint-Antoine poursuivra à moyens constants, pour faire 750 à 800 avortements par an, et que celui de la Pitié-Salpêtrière passera, à compter de septembre 2011, d’une capacité de 250 à 1 300 IVG par an, dont 900 chirurgicales. Notre combat est un combat pour la santé des femmes, pour leur liberté. Dans le système de santé que vous m’aidez à organiser, je veux que les femmes aient toute la place qui leur revient ! (Applaudissements à gauche et sur quelques bancs à droite).

Addendum : compte-rendu intégral du débat au Sénat.

Partager cet article

21 commentaires

  1. Et dire qu’il y en a qui pensent encore que Roselyne n’est pas un monstre!Ce n’est pas uniquement une cruche, ou une dinde, c’est un ministre dont le raisonnement n’est pas loin de celui d’un Goe…. de triste mémoire!

  2. Et avoir des ministres décérébrés,non désirés, c’est pas une souffrance ?
    Elle a de la chance que sa mère n’a pas pu savoir qu’elle mettrait au monde une folledingue..et quand bien même elle l’aurait su, aurait-elle voulu la supprimer ?

  3. L’inconscience est féminine, c’est une constante. Dans ce ramassis d’horreur, on voit une femme convaincue de son bon combat, certainement comme une multitude d’autres convaincues elles aussi de la légitimité de la liberté de leur corps…au prix de la vie d’un innocent.
    Toutes ces adolescentes pas finies dans le sens oedipien du terme seront les pires bouchers de l’humanité. Honte à leurs pères asexués qui les auront laissés perdues dans le délire du libertarisme de la bourgeoise en manque de reconnaissance.
    J’ai juste envie de leur dire à tous ces androgynes, réveillez vous, elles sont devenues folles.

  4. comme elle porte la poisse ,equipe française de foot equipe de rugby ridiculisées plan de vaccination raté contre la grippe ,son plan pro massacre des innocents va etre un échec .D’ailleurs il semble que le docteur HUBERT élisabeth est en train de l’eclipser auprés des médecins .

  5. Tout cela procède d’une volonté luciférienne.
    Simone Veil serait la lumière du dernier évangile installé à l’Académie Française.
    Le tentateur est aussi un saboteur.

  6. La culture de mort dans sa plus belle expresion (lumineuse Veil, ai-je bien lu ?) ! Qu’avons-nous fait au Bon Dieu pour avoir ce ramassis de nuls et de francs macons : un premier ministre qui inaugure une mosquée (laicité, connais pas ?), un président qui soutient Woerth, incapable de se taire (pensez au gendre de GREVY qui vendait les légions d’honneur). Cessons là, il y aurait trop à raconter !

  7. Hallucinant et odieux !Le centre de la “Pitié”(?!!!)va passer à un rendement de 250 à 1300 morts par an”Va t-il falloir un nouveau four crématoire ,et des sonder kommandos pour faire la sale besogne:Les médecins qui acceptent de telles tâches.”La mort rend libre” devra t’on afficher sur la porte de ces “usines”à tuer.On a déjà vu ça quelque part..!Quand je pense qu’il y a des gens qui “applaudissent” à cette boucherie…!

  8. Dites ! on a vachement de la chance! Bachelot s’occupe du foot et de la natalité en France ! Sûr qu’on va gagner ! Allez Roselyne encore un petit effort ! Continue à édifier la jeunesse comme tu le fais si bien !

  9. @ Philippe :
    Comment cela l’inconscience est féminine ?
    Croyez vous que les hommes soient meilleurs dans ce gouvernement ?
    N’oubliez pas que c’est un président qui a demandé à une certaine dame de défendre cette loi infâme pour tuer les petits français et préparer ainsi la venue de l’étranger pour “refaire” la population manquante.
    Si les français se passionnaient autant pour les lois de leur pays qu’ils se passionnent pour le FOOT, nous n’en serions peut-être pas là ! Et ce sont en majorité des hommes non ?
    Est-ce aussi des femmes qui sont à l’origine de la secte qui mène le monde ?

  10. bel (?) exemple d’inversion! Pour lutter contre l’iniquité il faut faire appel au droit à la différence et à l’information et par exemple imposer à tous les services dits d’orthogénie ou tout simplement de gynécologie d’ouvrir une consultation d’enseignement des principes de régulation naturelle des naissances (Billings etc.;;), conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) sur la contraception ( cf le site accessible à tous): une alternative à la contraception, ouverte à la vie, qui peut toucher par miracle certains couples. L’Esprit souffle où il veut!

  11. Philippe, je vous pardonne votre misogynie!!! D’ailleurs qui rédige les discours de Mme Bachelot? C’est peut-être un homme, un bon petit premier de classe, qui n’aime pas les femmes…
    Blague à part je comprends tout à fait votre rage que je partage, devant une telle déclaration dramatiquement déconnectée de la réalité et de tout sens de l’humain. Il n’y a pas plus sourds que les idéologues.
    Mais je crois aussi que Mme Bachelot est une bonne petite élève. Certes elle aborde un sujet terrifiant, mais elle obéit à la voix de son maître! Et que de déclarations et attitudes irresponsables en ce moment au niveau du gouvernement! Les ambitieux, hommes comme femmes, sont prêts à tout pour leurs places au soleil.
    Mais pour revenir à Mme Bachelot c’est d’autant plus grave que c’est une femme qui se met du côté de ceux qui oppressent les femmes , elle se fait la complice de ceux qui veulent que s’applique la loi du plus fort et du puissant: le patron qui ne veut pas de femmes enceintes (d’ailleurs au niveau des retraites comme par hasard ce sont encore les femmes qui dans le privé vont avoir le moins de retraite quand elles ont élevé de enfants et ont du arrêter de travailler), tous ceux qui au lieu d’apprendre la responsabilité et l’abstinence, ont appris “le baise toujours” (c’est évidememt de la faute de la femme si elle est tombée enceinte au mauvais moment!), de tous ceux qui ont rendu normal cette idée de la chosification de la femme, et de l’enfant.

  12. A Philippe:
    C’est une plaisanterie, j’espère?
    Vous croyez vraiment que sans femmes au pouvoir, la situation serait meilleure?
    Le mal, tout comme le bien, n’a pas de sexe…

  13. À quand une autre révolution française pour remplacer ce régime d’athées et de laïcards au service du mal ?

  14. Exemple parfait de la pensée à courte vue, toute centrée sur l’individu et ignorant totalement le bien commun.
    Quelqu’un qui est censé gouverner, est censé prévoir les effets de la législation sur le corps social. Même si on ne voit pas l’aspect immoral de l’avortement — et visiblement Mme Bachelot est tout à fait amorale — il faut être singulièrement aveugle pour ne pas voir que la situation démographique de la France est catastrophique.
    Or, les intelligences qui nous “gouvernent” sont perverties, mais elles sont quand même des intélligences. Ce qui est évident ne leur a pas échappé. D’où la conclusion que tout cela est voulu, pour anéantir la France chrétienne abhorrée et substituer une autre population à celle qui résiste encore aux Lumières.
    Faire passer la loi Veil pour une loi qui soulagerait les femmes prises individuellement fut une bonne tactique de leur point de vue, pour faire oublier l’impact que cette loi aurait sur la société en générale.

  15. “la grossesse non désirée est une souffrance, l’avortement est un moyen de diminuer cette souffrance.” A quand :
    La maladie est une souffrance, l’euthanasie est un moyen de diminuer cette souffrance…
    La vie est une souffrance, le suicide est un moyen de diminuer cette souffrance…
    La belle-mère est une souffrance, l’assassinat est un moyen de diminuer cette souffrance…
    La fiscalité est une souffrance, la fraude est un moyen de diminuer cette souffrance…
    Quant au caractère lumineux, n’oublions pas que le démon s’appelle Lucifer, et qu’il a enfanté les “philosophes” des Lumières.

  16. Je cite Madame Bachelot : “Mais la grossesse non désirée est une souffrance, l’avortement est un moyen de diminuer cette souffrance”.
    A-t-elle connaissance de la souffrance de la plupart des femmes qui ont avorté pour dire une chose aussi honteuse ?
    C’est lamentable !

  17. L’intervention de Mme Hermange est remarquable. Je vous invite à la lire.

  18. Quel dommage que madame la mère de notre ministre n’ait pas eu recours à l’avortement ou à la contraception !…
    En attendant on se gargarise de mesures pour réformer les retraites, mais il manque 200 000 enfants par an depuis 1975 à notre système de répartition -sans même parler de la contraception-. Par ailleurs aucune mesure de ce plan ne se préoccupe d’encourager la démographie.
    Pas d’enfants, pas de retraite !
    Quelle incohérence et quelle haine de la vie dans ce discours infâme !

  19. Bonjour à tous, je voudrais vous parler d’Eleonore cette jeune fille courageuse qui se bat contre le dépistage systématique et obligatoire de la T21, l’etat depense des millions pour le dépistages et pas un sous pour la recherche et l’amélioration des conditions de vie de ces personnes….! http://www.lesamisdeleonore.com/ qu’en pensez vous? il faut soutenir son collectif, elle aussi est trisomique et elle mène un combat incroyable. merci à tous !!

  20. Oui, on peut dire vraiment que c’est un excellent ministre de la mort.

  21. Que deviennent les foetus après les avortements? Sont-ils rachetés par des fabricants de cosmétiques ? Cela s’était déjà fait il y a 20 ans ou plus avec la Corée du Sud par une marque très à la mode aujourd’hui. Mais quel intérêt réel Madame Bachelot pourrait-elle avoir dans ce genre d’ignominie qu’elle prêche sous le couvert grandiose de la liberté des femmes? Ah, pauvres bien-pensants qui persistent malgé tout à voter pour ces gens-là!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]